jeudi 1 août 2013

Mensuel août - 248

Mensuel de diffusion d’informations sur l’oralité,
les conteurs et les raconteurs.
août 2013 - N°248  

P 912122 Bureau de dépôt LIEGE 1–4000   Editeur responsable: Marie-Claire Desmette, av. E. Ysaÿe, 32/224  4053 Embourg

Au sommaire, ce mois-ci:

- Nouvelles du monde du conte
- Spectacles – Animations - Balades 
- Ateliers – Formations – Veillées
- 5 histoires 

La Veillée du 7 – scène ouverte

organisée par la 

Maison du Conte et de la Parole de Liège-Verviers

quand ? le 7 août  à 20h            où ? Théâtre à Denis, 302, rue Ste Marguerite à Liège
combien ? 2€                              infos: 04/367.27.06; http://conteetparole.blogspot.com 
animation : Philippe Noël      carte blanche: Léonardo Dolcimascolo  et Tina Gentile
L'occasion  d'explorer un monde, de renouer avec le patrimoine de nos ancêtres du monde entier, patrimoine perpétuellement enrichi par les générations de conteurs en prise directe sur la vie.  On vient pour conter, on vient pour écouter.  Une bonne soirée de vacances.
Pour conter, s'inscrire en début de séance auprès de l'animateur.

&&&&&&&&&&&&&&&

Maison du conte et de la Parole de Liège-Verviers

Les 7 heures du Conte

quand ? le 26 octobre, de 15 à 22h où ? Aquilone, boulevard Saucy, 4020 Liège
combien ? 3/2€; pass: 7 et 5€ infos: 04/367.27.06; http://conteetparole.blogspot.com 
En compagnie des conteurs de la Maison du Conte et de la Parole de Liège-Verviers et de nos invités pratiquant comme nous la scène ouverte.  Bloquez déjà la date. 

&&&&&&&&&&&&&&&

Julien Staudt a gagné le Prix du Festival de Chiny.  Nous vous le présenterons dans le Mensuel prochain.

&&&&&&&&&&&&&&&
Nouvelles du monde du conte:
  • Nous recevons le message ci-dessous du Red Internacional de Cuentacunetos, International Storytelling Network:
 Chers membres du RIC, Nos «Histoires de changer le monde" de célébration s'est terminée par une participation de plus de 600 conteurs dans 34 pays. Merci à vous tous.
Le vendredi 21 Juin, 600 conteurs venus de 34 pays sur les cinq continents ont célébré le troisième "Histoires de changer le monde / Histoires pour changer le monde" consécutifs année, répondant à l'appel du Réseau International du Conteurs (RIC) International Storytelling Network.
 Ils ont rejoint les narrateurs de célébration de l'Allemagne, Argentine, Bolivie, Brésil, Chili, Colombie, Costa Rica, Cuba, Equateur, Egypte, Emirats arabes unis, El Salvador, Espagne, Philippines, France, Guatemala, Inde, Italie, Mexique, Nicaragua, Nouvelle-Zélande, Panama, Paraguay, Pérou, Portugal, Puerto Rico, République dominicaine, Singapour, Sri Lanka, Suisse, Royaume-Uni, Uruguay, USA et Venezuela.
 Vous pouvez voir une liste de tous les participants, les photos et les lieux décrits dans le blog www.historiasparacambiarelmundo.blogspot.com ainsi que le profil du Réseau International Storytelling sur Facebook http://www.facebook.com/redinternacionaldecuentacuentos , et sur Twitter @ RedCuentacuento
 Même aujourd'hui, nous continuons à recevoir, et venant au filet, des dizaines de photos que nous ont envoyé des participants.
 Nous tenons à remercier tout le monde pour leurs efforts et leur enthousiasme. Le RIC est d'avis que, ensemble, nous pouvons faire un monde meilleur à travers des histoires. Personne ne peut nous arrêter. Nous venons de mettre le moteur en marche d'un mot.
 Rendez-vous le 21 Juin de l'année prochaine, et chaque jour, il entre, à continuer à raconter des «histoires de changer le monde."
 Votre voix est importante.  Obtenez une étreinte pleine d'histoires,

&&&&&&&&&&&&&&&

Regards sur la rivière, 100 ans de la descente en barque de Chiny.  Marc Alexandre organise une exposition sur le sujet.  Il recherche photos, dessins et tout autre document intéressant.  Vous avez participé à une ou plusieurs descentes de la Semois en barque, vous avez fait des photos, des croquis.  Vous avez des souvenirs.  Prenez contact avec Marc Alexandre, il est ouvert à toutes les suggestions.
Marc Alexandre: animation@ccbeaucanton.be 

&&&&&&&&&&&&&&&

La grande oreille, magazine français sur le conte et l’oralité, désire publier plus d’informations sur le conte en Belgique.
Je serai dorénavant la personne ressource pour la Belgique.
Alors, si vous souhaitez écrire un article à propos d’un évènement important, d’une personne (non conteuse) travaillant avec le conte, ou tout autre chose, n’hésitez pas à prendre contact avec moi.                    Cindy Snessens cindy.conte@hotmail.com  

&&&&&&&&&&&&&&&

Les géants dans la littérature dans Virgule, le magazine de français et de littérature pour les 10/15 ans, n°109, juillet-août 2013.  Editions Faton, 25, rue Berbisey, BP 70769, 21017 Dijon Cedex. http://www.virgule-mag.com  Disponible en libraire.  Depuis Alice et Atlas jusqu'à Ysoré et Zeralda, des personnages de légendes, de contes, de livre et d'albums. 

&&&&&&&&&&&&&&&
  • Atelier à Histoires, atelier de formation, de recherche, d'échange, d'expérimentation pour le conte et les arts de la parole.  Programme 2013:
La part animale, par Michel Hindenoch
De la lecture du conte à l’acte de conter : comment cheminer ?, par Cahina Bari
Musicalité de la parole, par Michel Hindenoch
Lumière et son de mon spectacle, par Christelle Toussine et Benoît Destriau
Pour les voyageurs européens: welgeo@swing.be 

Bientôt 20 ans… et même pas peur ! Fais-moi un Conte, concours d'écriture de conte organisé par La Surizée asbl & Centre Culturel de Philippeville.  Nos craintes, nos peurs, nos angoisses, nos phobies, nos doutes, etc. Rien que ça ! 
Envoi des textes pour le 24.01.2014.  Présélections connues le 17.02.2014 (indicatif)
Formations individuelles les 23.2.2013, 2.3 et 9.3 (des modifications restent possibles)
Finales les 14 & 15 mars 2014.
La réception du conte fait office d’inscription. Elle est gratuite. Chaque participant enverra :
     1- son texte dactylographié en six exemplaires; (même s’il est aussi envoyé par mail)
     2- une enveloppe timbrée à son adresse ;
     3- un formulaire d’inscription (un par conte) dûment complété   
à “Fais-moi un Conte”, rue des Religieuses, 2 - b.5600 Philippeville
Infos et règlement complet au 071-66.23.01

 &&&&&&&&&&&&&&&

Si vous voulez que vos infos paraissent dans le Mensuel, il est indispensable d'observer les instructions suivantes:
  • Envoyez-nous vos informations avant le 14 du mois précédant la publication, 
  • un mois plus tôt pour les formations,
  • complètes et lisibles,
  • par poste à Marie-Claire Desmette, av. Eugène Ysaÿe, 32/224  4053 Embourg.  Tel : 04/367.27.06.
  • ou par courriel à maisonconte.liege@skynet.be  
  • Ne comptez pas sur les organisateurs de spectacle. Envoyez-nous vous-même vos infos.
Idéalement, vos informations comportent: 
organisateur, titre, genre d'activité, artiste(s), 
date et heure, lieu, prix, public cible, 
coordonnées pour infos et réservations, max. deux lignes de commentaire

C'est vous qui nous envoyez vos informations.
Veuillez ne pas les noyer dans une mise en page compliquée Epargnez-nous les fantaisies, les recherches, l'exploration.  Merci d'épargner le travail bénévole de la rédaction, de la correction, de l'expédition.
L'idéal pour nous, le plus sûr pour vous, c'est le copier-coller

&&&&&&&&&&&&&&&

Spectacles – Animations – Balades 


Centre Culturel de Philippeville & la Surizée asbl
15e Estival du Conte avec Françoise Bal ; Philippe Baudot ; Cécile Blondeel ; Micheline Boland ;
Marc Buléon ; Roxane Ca'Zorzi ; Ludwine Deblond ; Zoé Coulée ; Louis Delville ; Marie-Claire Desmette ;
Muguette Donnay ; Muriel Durant ; Bernadette & Ernest Fougnies ; Elisabeth Gerlache ; Ahmed Hafiz ;
Sophie Hubert ; Marcelle Lequeut ; Aline Liénard ; Paule Ma ; La clé d’Hutte ; Lou Baliba ; Isabelle Roso ;
Hélène Stevens ; Bénédicte Tamignaux
quand ? le 28 juillet, où ? Parc de la Vignette à Surice, en Entre-Sambre-et-Meuse
combien ? gratuit  jusqu'à 12 ans inclus; Adultes: 7,5€; Etudiants (13-18 inclus): 3€
Le parc de la Vignette déroule un long tapis vert aux  36 artistes qui viendront mêler leur grain de sel à cette grande fête des arts de la parole. On flâne en écoutant des histoires ou on écoute des histoires en flânant…

&&&&&&&&&&&&&&&

Rumelin
Liège : côté ville, côté jardin par Christophe Dadseux

- Balade diurne : départ à 15h devant le Perron, près du café la Toccata, place du Marché, parcours escarpé.
Découvrons ensemble quelques petites perles de verdure cachées au cœur des coteaux de notre cité ardente. Sous le soleil de l’été, notre ville dévoile ses jardins suspendus.

- Balade nocturne : départ à 20h devant le Perron, près du café la Toccata, place du Marché, parcours aisé
Le soir, dans la fraîcheur veloutée des nuits d’été, parcourons les impasses et ruelles, les cours et les places, à la recherche de petites anecdotes qui font les grandes histoires.

quand ? les 2, 9, 16, 23 et 30 août combien? 6€ adultes/5€ seniors/4€ enfants – 10 ans
infos: 04/222.08.06 - 0486/86.43.50; chdadseux@yahoo.fr - htpp//www.rumelin.be
Découvrir ou de redécouvrir le cœur historique de Liège sous le regard des légendes et des anecdotes qui donnent toutes leurs saveurs à une ville.

&&&&&&&&&&&&&&&
Conteurs en balade                                                                                                                              Mots et Merveilles
Balades d'été

- le 4 août à 15h00, Bois du Wilder par Pascal Mitsuru Guéran
Bois du Wilder.  RV place de l'Eglise à 1082 Berchem-Ste-Agathe
Explorer les mystères du temps qui passe.  Quand on secoue le sablier du temps, on ne sait jamais ce qu'il ne sortira.  De belles histoires ? 

- le 11 août à 15h00, Bois de Dieleghem par Anne Grigis
Bois de Dieleghem, RV coin de l'avenue H; Librecht et J. Schuermans
Les histoires sont comme les arbres: on peut y grimper, en caresser l'écorce, gazouiller comme un oiseau.  C'était il y a 100.000 tempêtes, 100.000 coups de foudre, c'était aujourd'hui.

- le 18 août à 15h00, Jardin Massart par Fahem Abes
Jardin Massart, chaussée de Wavre, 1850, 1160 Auderghem
Le conteur, capitaine au long cours, guérit les peines de cœur, apporte des questions aux réponses, éclaire l'obscurité de l'âme.

- le 25 août à 15h00, Voix nouvelles par Aline Fernande, Jonathan Lamblot, Julien Staudt
Etang des enfants noyés, croisement drève du comte et drève des Tumuli, Watermael-Boitsfort

combien ?3€/gratuit enfants – 12 ans et article 27.  Pas de réservation.

&&&&&&&&&&&&&&&

Rumelin
Reinhardstein, par Christophe Dadseux et Hans Wielckx (nederlandstalige)
quand ? les 7, 14, 21 août à 15 et 20h00 où ? Château de Reinhardstein, grilles du château
combien ? 21/7€/pass familial
infos, réservation: 080/44.68.68; info@reinhardstein.net  www.reinhardsdtein.net 

&&&&&&&&&&&&&&&

Mots et Merveilles
Midis contés
quand ? le 7 août, de 12h45 à 13h30 combien ? contribution libre (chapeau)
où ? Ludvine Deblon à 1000 Bruxelles : Sous le kiosque du parc Royal.
où ? Anne Grigis à 1070 Anderlecht : Dans les jardins de la bibliothèque de l’espace Maurice Carême. Rue du  Chapelain 1-7.  En cas de pluie : à la bibliothèque (même adresse).
infos: www.conteursenbalade.be, info@conteursenbalade.be, Tel : 0494 76 94 60
Les Conteurs en Balade pimentent votre pause de midi par des contes, des fables et des charades !

&&&&&&&&&&&&&&&

Maison du Conte et de la Littérature
Histoires à la carte
quand ? le 7 août de 15 à 16h00 où ? Bibliothèque publique de Jeunesse, Wavre
combien ? gratuit pour qui ? enfants de 2 à 10 ans
infos, inscriptions: maisonduconte@skynet.be 010/81.41.47  

&&&&&&&&&&&&&&&

Domaine des Grottes de Han
Guéwenn et le berceau de la rivière, balade contée par Cindy Sneessens
quand ? le 10 août à 18h où ? domaine des grottes de Han-sur-Lesse
combien ? 18€. pour qui ? Public familial dès 6ans
Les aventures extraordinaires de Guéwenn dans l’antre de la terre. A la recherche de la rivière perdue, il découvre un monde enchanteur et mystérieux. Voyage initiatique au cœur même de l’âme des grottes

&&&&&&&&&&&&&&&

Festival Royal Théâtre
Sinisalo, l’enfant de la terre par Cindy Sneessens
quand ? le 25 août à16h30 où ? Roy(Marche-en-Famenne)
pour qui ?  Familial infos: direction@cieotheatre.be
Sinisalo, c'est le tambour de la conteuse !  A deux, libres et joyeux, ils vous content ce que leur souffle… le vent… Ou la blancheur de la lune… Ou la course des nuages…. Ou leurs envies tout simplement !

&&&&&&&&&&&&&&&

Maison du Conte de Namur (et d'autres)
Lire la rue
quand ? 31 août et 1er septembre de 14 à 18h00 où ? dans les rues de Namur.
Des dizaines de liseurs à haute voix, dehors dans les rues.  Textes courts choisis pour le plaisir de ceux qui les entendent.


Ateliers – Formations


Centre Belge du Tourisme et de la Jeunesse
Stage résidentiel de contes par Cindy Sneessens
quand ?  11 au 17 août où ? Gîte d’étape deVillers-ste-Gertrude
pour qui ? 8 à12 ans infos, inscription: stages@gitesdetape.be
Immersion dans le monde du conte. Jeux de rôles, improvisations théâtrales autour des situations et des personnages. Création de personnages et de trame d’histoire. Préparation de la représentation du samedi.
&&&&&&&&&&&&&&&

 Stage de formation au conte par Chantal Devillez   
quand ? les 10 et 11 août de 9h00 à 16h00 où ? Bibliothèque, 78, Voie de l'Ardenne, 4053 Embourg
combien ? 125€.  infos, réservation obligatoire: 04/36.15.669 
Apprendre à jouer avec les mots, créer des images, respecter les silences, exprimer l'émotion, plonger dans l'histoire.
&&&&&&&&&&&&&&&

Couleurs de Parole formation par Michèle Dispa
quand ? Porte ouverte le 5 septembre à 14h 30 où ? Aquilone, 25 boulevard Saucy, 4020 Liège
infos, inscriptions: Michèle Dispa 0476-213.079  
 Aller à la découverte de nos propres mots, images et émotions . Nous ouvrir à l' apprentissage de l'oralité des contes. Ajouter notre cailloux à la transmission de la mémoire collective d'ici et des 4 coins du monde.   

&&&&&&&&&&&&&&&

Maison du Conte et de la Littérature
Reprise de nos ateliers contes
quand ? le 17 septembre où ? Ittre
infos, inscriptions: maisonduconte@skynet.be 010/81.41.47  
Atelier le mardi tous les quinze jours, de 19 à 21h00

&&&&&&&&&&&&&&&

C'est un peu  tard pour nous faire une scrupulite. David Hepburn

L'art de la citation est l'art de ceux qui ne savent pas réfléchir par eux-mêmes.  Voltaire

&&&&&&&&&&&&&&&

Veillées – Scènes ouvertes

Ces veillées sont des réunions amicales et conviviales, où tout le monde peut conter, éventuellement après inscription. Les autres veillées reprendront en septembre.
  • Le 7 août, Veillée du 7 – scène ouverte de la Maison du Conte et de la Parole de Liège-Verviers Voir p. 1.
  • Veillée contée du Didactic Circus.  Rendez-vous le dernier vendredi de chaque mois à 20h00 à la bibliothèque communale de Paliseul. 3 rue des Prés, 6850 Paliseul. Prix libre et auberge espagnole. Enfants et handicapés OK. 0497 27 48. didactic.circus.asbl@gmail.com.  tetesenlair@gmail.com 

Agenda - Août 2013

A=animations;  B=balade; C=conférence;  E=exposition; F=formation; Fl=festival ; M=musique 
R= repas;  S=spectacle; V=veillée- scène ouverte

Fl 28-07 15ième Estival, Surice.  Voir p. 3.
B 02 Liège: côté ville, côté jardin, Liège. Voir p. 4.
B 04 Bois du Wilder, Berchem-Ste-Agathe. Voir p. 4.
F 04-17 Stage résidentiel de contes, Villers-Ste-Gertrude. Voir p. 5.
B 07 Reinhardstein, Reinhardstein.  Voir p. 4.
S Midi conté, Bruxelles. Voir p. 4.
S Midi conté, Anderlecht. Voir p. 4.
SA Histoires à la carte, Wavre. Voir p. 4.
V Veillée-Scène ouverte, Liège. Voir p. 1 et 6.
B 09 Liège: côté ville, côté jardin, Liège. Voir p. 4.
S 10 Guéwenn et le berceau de la rivière, Han-sur-Lesse.  Voir p. 5.
F 10-11 Stage de formation au conte, Embourg. Voir p. 5.
B 11 Bois de Dieleghm, Bruxelles. Voir p. 4.
F 11-17 Stage résidentiel de contes, Villers-Ste-Gertrude. Voir p. 5.
B 14 Reinhardstein, Reinhardstein.  Voir p. 4.
B 16 Liège: côté ville, côté jardin, Liège. Voir p. 4.
B 18 Jardin Massart, Auderghem. Voir p. 4.
B 21 Reinhardstein, Reinhardstein.  Voir p. 4.
S 25 Sinisalo, l'enfant de la terre, Marche-en-Famenne. Voir p. 5.
B 23 Liège: côté ville, côté jardin, Liège. Voir p. 4.
B 30 Liège: côté ville, côté jardin, Liège. Voir p. 4.
V Veillée contée du Didactic Circus, Paliseul. Voir p. 6.
SA 31 Lire la rue, Namur. Voir p. 5.

septembre

F 05 Couleur de parole, Liège. Voir p. 5.
F 17 Reprise de nos ateliers contes, Ittre. Voir p. 5.

&&&&&&&&&&&&&&&

La chatte blanche

Un roi a trois fils. Le benjamin n'est bon à rien, chagrin, maladroit.
- "Mes fils, il est temps pour vous de chercher femme.  Tirez chacun une flèche.  Là où elle tombera, vous trouverez celle que vous épouserez.
Les aînés font voler loin leur flèche.  Ils sont arrivés au village voisin, y ont trouvés chacun une gaillarde à leur goût.
La flèche du benjamin se perd dans une fondrière.  Il finit par la retrouver entre les rochers.  Une chatte en sort  Blanche avec de doux yeux.  Elle s'éloigne, fait mine d'attendre le jeune homme.  Il la suit jusque dans des ruines.  Sur une table, galettes, fruits, sirop, miel, …  La chatte le regarde.  Il mange.
- "Merci mignonnette, tu es une drôle de fiancée.  Je ne ferai pas de jaloux.
Les aînés font leur cour, le benjamin retrouve la chatte.  Six mois passent.
- Fils, je me fais vieux.  Je donnerai un tiers de mon royaume à celui qui me portera, avant la saison prochaine, un fil de lin, fin et solide, pouvant passer par le chas d'une aiguille et faire sept fois le tour du château.
Les fiancées des aînés se mettent au travail.  Le benjamin va retrouver la chatte.  Il grogne:
- Tu m'as ensorcelé. Je reste ici à rien faire.  Va chasser les souris, je ne veux plus te voir."
- Ne me chasse pas, tu chasserais ton bonheur.  Dis-moi ton souci."  La chatte parle un langage que le jeune homme comprend.
- "Tu es une  chatte extraordinaire."  Il lui dit la demande du roi.
- "Je connais l'art du ver à soie et de l'araignée.  Tu auras le fil le plus fin et le plus solide du monde."
Au temps voulu, la chatte lui donne un coffret avec une quenouille chargée.
Au palais, les fiancées des aînés apportent chacune du fil qui passe difficilement par le chas de l'aiguille et ne fait pas le tour du château. Le roi est déçu, surtout quand il voit arriver le troisième fils.  Les frères se tordent de rire.  Le benjamin ouvre le coffret, la quenouille se dresse avec un fil qui fait sept fois le tour du château et passe facilement par le chas de l'aiguille.
- "Le benjamin emporte le premier tiers du royaume.  Pour le deuxième, vous devrez me porter un chien qui pourra traverser le vaisselier sans rien casser."
Les aînés ont demandé à leur fiancée de dresser leur chien de troupeau.
Le plus jeune est allé trouver la chatte blanche.
- "Tout est perdu, je ne crois pas qu'un chat pourrait dresser un chien."
Au jour dit, la chatte lui apporte un coffret.
Les aînés sont avec des chiens qui ravagent tout.
Le jeune donne son coffret au roi.  Il en sort un tout petit chien qui traverse le vaisselier sans rien briser et fait même des cabrioles.
- "Le deuxième tiers est pour le benjamin.  Que chacun présente sa fiancée.  La plus gente aura le troisième tiers."
Le benjamin n'ose pas dire cela à la chatte.
- "Dis-moi ce qui te tracasse.  Ne t'ai-je pas toujours aidé ?"
- " Aurez-vous le courage d'être présentée à mon père ?"
- "Je vais me préparer."
Au château, les fiancées des ainés se sont peinturlurées.  Le benjamin arrive avec la chatte.  Elle a un mince ruban autour du cou, elle est assise sur une petite cage en bois tirée par six gros rats.  L'équipage est conduit par un crapaud, des criquets et des lézards sont les valets.
Le roi est désespéré.
- "Est-ce la demoiselle que tu veux épouser ?"
- "Mon père, il y a plus de gentillesse et de charme en cette chatte que dans toutes les filles que je pourrais trouver.  Elle est chatte, je me ferai chat.  Je veux vivre avec elle."
Les paroles du benjamin rompent le mauvais sort, tout se transforme. A la place de la chatte apparaît la plus charmante demoiselle.  Les rats sont des chevaux, le crapaud est cocher, les lézards des laquais élégants et les criquets de joyeux musiciens.
Le roi donne le troisième tiers du royaume à son dernier fils.  Trois mariages et tout le monde s'est mis à danser.  La princesse chatte est la grâce personnifiée.  Les femmes des aînés tentent de l'imiter  mais dansent comme vaches au pré.
Le jeune homme et sa minette
Ont vécu leur vie comme un jour de fête
Et ont eu plus d'enfants
Qu'un balayeur n'a de poux sur la tête

D'après le conte cité par Jean-Jacques Fdida dans La femme et les garçons, l'apprentissage de la vie à travers les contes, Editions Silène, l'Arbre qui parle. 2012. 380 pages.
L'auteur ne donne pas ses sources.  La Chatte  Blanche (T. 402)
Un conte merveilleux classique.  Que la princesse-chatte surpasse les femmes des aînés, pourquoi pas ?  Mais pourquoi cette lourde ironie envers les paysannes ?  Serait-ce un rendu pour la façon dont on a méprisé le plus jeune ? La moquerie dans les contes vaudrait une étude.

Techniquement, ce serait plus facile de donner un prénom aux trois fils.  Rien ne vous en empêche.

&&&&&&&&&&&&&&&

Le vent s'écoute avec la peau, Irène Frain.

Depuis l'or pâle du matin jusqu'au cuivre rouge du soir.  Patrick Deville

&&&&&&&&&&&&&&&

Le chat de Beversluys

A Bruges, on appelait "Chat de Beverslys"  l'ostensoir.  (Pièce d'orfèvrerie  où l'on place l'hostie consacrée lorsqu'on veut l'exposer à l'adoration des fidèles: Dictionnaire  Larousse.)  
Il est aussi porté par le prêtre aux processions.  
Voici l'origine de cette appellation.
Un spectateur se la fait expliquer par un homme du peuple.
La riche veuve du sire de Beverslys a un chat originaire des Indes Orientales et d'un très beau pelage.  La femme n'a pas d'enfant ni de prétendant.  Elle est folle de son chat.
Trois jours avant le 15 août, fête de l'Assomption de Marie,  la veuve est assise et caresse le chat sur ses genoux.  Idée baroque, elle pare son chat de ses bijoux les plus précieux.
- "Minet, que tu es beau !"
Elle le porte devant le miroir.  Le chat ne comprend pas, se débat, griffe sa maîtresse.  Il s'enfuit par la fenêtre ouverte, avec tous les bijoux.
- "Bonne récompense à qui rapporte le chat et les bijoux."
Messe à Saint Antoine.  En vain.
- "Je promets d'offrir à l'église Notre-Dame de Bruges les bijoux, si on les retrouve."
Le matin du 15 août, la dame s'éveille, le poids du chat sur les pieds.  Le chat, paré de tous les bijoux.  Elle offre les bijoux à l'Eglise Notre-Dame.  Ils servent à fabriquer un ostensoir.
Voilà pourquoi on appelle cet ostensoir "chat de Beverslys".
Le spectateur trouve un drôle d'idée de parer son chat come un gentilhomme. 
- "La dame était de Bruges.  Vous comprenez, Monsieur."

Le discours du brave brugeois est ponctué de "Vous comprenez, Monsieur ?"  Le dernier était-il une explication ?
D'après un extrait du chapitre sur Bruges in Légendes de Belgique par Prof.  Léon Maquet, Prof. Dr. Alfons Roeck,  uitgeverij N.V. De Vlijt, Antwerpen.

&&&&&&&&&&&&&&&

Les fugitifs

Vit à Rome, Pierre Boccamasse, de noble famille.  Il devient amoureux d'Angéline Gigliovosse, d'une humble et honnête famille.  Pierre est beau et aimable, Angéline est belle et tendre.  Ils s'aiment.  Pierre ne se demande pas si son père est d'accord, il va demander la main de son aimée à son père à elle, persuadé d'avoir son consentement.  A son étonnement, le père de la fille est furieux, refuse et enjoint à sa fille de se séparer de Pierre.
L'amour s'augmente des difficultés.  Pierre propose à Angéline de s'enfuir avec lui, lui promettant de l'épouser dès qu'il le pourrait.  La jeune fille accepte.  Ils partent à cheval vers Alaigne où ils retrouveront des amis.  Ils se donnent à peine quelques baisers pour ne pas retarder leur fuite.
Pierre ne connaît pas bien le chemin.  A un embranchement, il part à gauche au lieu d'aller à droite.  Angéline se rend compte qu'ils sont perdus.  Ils rencontrent des gens de mauvaise mine
- "Sauvons-nous, cher amour."  Elle s'enfonce dans la forêt.
Pierre est pris par les bandits avant de pouvoir fuir.  Ces hommes sont d'un groupe politique ennemi du sien. Les bandits le font descendre de cheval, se deshabiller, lui promettant de le pendre à un arbre.
Une troupe de cavaliers arrive, défait les bandits, les poursuit.
Pierre se rhabille, reprend son cheval et emprunte le chemin qu'a suivi Angéline.  Il rôde dans le bois, ne trouve pas de sentier, ni de traces de son aimée.  Il l'appelle de toutes ses forces, en vain.  Il se lamente.  Il s'enfonce toujours plus profond dans la forêt.  A la nuit, il monte dans un arbre pour échapper aux bêtes féroces.  Il n'ose pas dormir.
De son côté, Angéline rode dans la forêt, en sort, finit par découvrir une petite maison habitée par un vieux et une vieille. Elle leur demande si elle est loin d'Alaigne.
- "Vous en êtes au moins à six lieues."
- "Où trouverai-je à loger ?"
- "Vous êtes loin de tout."
- "Pourriez-vous me donner l'hospitalité ?"
- "Nous sommes souvent visités par des bandits.  A vous voir si belle, ils vont sûrement vous outrager et nous ne pourrions pas vous défendre."
Angéline préfère courir ce risque que celui des bêtes féroces.  Elle descend de cheval, soupe avec les bons vieux, se couche toute habillée.  Vers le matin, les bandits arrivent.  Angéline va se cacher dans un tas de foin.  Les bandits voient le cheval.
- "D'où vient-il ?"
- "Nous l'avons trouvé errant et nous l'avons mis à couvert pour qu'il ne soit pas dévoré."
- "Ce cheval sera bon pour nous."
Les bandits fouillent partout.  Un enfonce sa javeline dans le tas de foin,  manquant de peu Angéline.  Les bandits partent.  Angéline sort de sa cachette.
- "Je vous conduirai à deux lieues d'ici à un château appartenant à Lielle de Champ-Fleur, ami politique de Pierre.  Sa femme est charitable.  Elle accueille au mieux Angéline, lui fait raconter ses malheurs, croit que Pierre a été tué.
Pendant ce temps-là, Pierre est au sommet d'un arbre. Une vingtaine de loups arrivent, dévorent son cheval.  De là-haut, il voit une lueur.  Au lever du jour, il se dirige dans cette direction, découvre des bergers.  Les bergers ont pitié de lui, le restaurent, lui parlent d'un château voisine, celui de Lielle de Champ-Fleur.  Un berger l'y conduit.  La dame du château le voit arriver.  Imaginez la joie des deux amoureux.
La dame, pieuse, veut détourner Angéline d'un mariage que n'approuve pas son père. Angéline tient bon.
- "Pourquoi lutterais-je contre cette inclination  ?"  La Providence protège cette union puis qu'Elle leur a fait échapper tous deux à la mort.  "Puisque vous êtes résolus, je veux que les noces se célèbrent céans.  Je vous raccommoderai ensuite avec vos parents."
De magnifiques noces, au grand plaisir de la dame  Quelques jours après, elle les mène à Rome.  Le père d'Angéline est furieux mais la dame le calme et le réconcilie avec sa fille. 
Pierre en Angéline s'aimèrent jusqu'au tombeau où ils ne descendirent qu'à une extrême vieillesse.

D'après Les fugitifs, Nouvelle II tome 2, contes de Boccace, Bibliothèque Précieuse Librairie Gründ, 60, rue Mazarine, Paris

&&&&&&&&&&&&&&&

Les trois anneaux

Saladin est sultan de Babylone.  Ses générosités et ses campagnes militaires vident son trésor.  Il a besoin d'argent et veut en emprunter à Melchisédec, riche juif d'Alexandrie, qui prête à usure.  Comment décider cet homme, le plus avare et le plus intéressé de son temps ?  Saladin ne voulait pas employer la force brutale.  Comment trouver un moyen de le contraindre d'une façon raisonnable.
Saladin invite Melchisédec, le reçoit familièrement dans son palais, lui pose la question:
- "Tout le monde me dit que tu es sage et versé dans les choses religieuses.  Peux-tu me dire laquelle de la religion juive, mahométane et chrétienne, est la véritable et la meilleure ?"
Impossible de donner la préférence à l'une ou à l'autre.  Comment sortir de ce piège ?
- "Avant de vous répondre, permettez-moi de commencer par un petit conte.
Il était une fois un homme riche et puissant qui possédait un anneau remarquablement riche et beau.  Il décide de le faire passer à ses descendants.  Son testament stipule que celui de ses enfants qui serait en possession de l'anneau, hériterait de sa fortune.
Le bijou passe ainsi de main en main, de génération en génération.
Le voici en possession d'un homme qui a trois enfants, également  chéris.  Il ne veut favoriser aucun.  Il fait faire deux autres anneaux.  Ses trois enfants en ont ainsi chacun un.
A son décès, tous les trois prétendent à l'héritage.  Aucun ne veut en démordre.  Les trois anneaux sont si semblables qu'il est impossible de déterminer lequel est l'original.  Les héritiers vont en justice.  Le procès est encore pendant actuellement.
Il est de même des religions sur lesquelles vous m'avez interrogé.  Chacun est persuadé d'être l'héritier de Dieu, d'avoir sa véritable loi.  Lequel a raison ?  On en discutera encore longtemps."
Saladin admire l'habileté de Melchisédec et ne veut pas le mettre plus à l'épreuve.  Il lui dit simplement ce qu'il attend de lui, lui explique son besoin d'argent et lui demande de lui en prêter.  Il avait renoncé à utilisr la force, ce qu'il aurait fait si la réponse avait été moins sage.  Le juif se pique de générosité et prête au sultan  ce qu'il demande.
Le sultan sera reconnaissant, remboursera sa dette, comble Melchisédec de présents, le garde près de lui, profite de sa sagesse et le considère comme un ami.

D'après Les trois anneaux ou les trois religions, Nouvelle III de la première journée, Contes de Boccace, Bibliothèque Précieuse Librairie Gründ, 60, rue Mazarine, Paris

&&&&&&&&&&&&&&&

Le fleuve invisible où se pèchent les histoires.  Irène Frain.

&&&&&&&&&&&&&&&

L'amour

Un désert silencieux, paisible, un désert sans rien, sans le moindre brin de buisson bruissant, un désert. Il n’est que sable, il n’est que ciel. Dans ce désert, avec la lumière, le sable, le ciel, il y a le vent, il y a une souris.
Il y a l’amour. L’amour est partout, surtout au désert où rien ne l’entrave, ni piège, ni mur. L’amour infini a fait son nid dans le cœur du vent et de la souris. Au bord de son trou sans cesse la souris :
- Vent, je veux te voir !
- M’aimes-tu, souris ?
- Tu m’emplis le cœur, la tête, le corps, mais tu vas, tu passes, tu n’es jamais là.
- Viens que je caresse ton ventre, ton dos, ton menu museau !
- Oh, oui, je te sens, oh, tes mains, ton souffle ! Oh, tes yeux, dis-moi, comment sont tes yeux, de quelle couleur ? Te voir, vent, te voir ! Comment t’aimer bien sans jamais te voir ?
Un heureux matin (lumière tranquille, dunes alanguies) le vent répond :
- Par amour pour toi je vais t’apparaître avec mes vraies mains, avec ma vraie bouche, ma poitrine nue, mes cheveux défaits, et tu me verras tel que Dieu m’a fait. Attends, je reviens.
Plus un souffle d’air. Silence, soleil, paix, sieste du sable. La souris, béate, attend le vent.
Soudain du lointain un sifflement, une nuée grise envahit la dune, un tourbillon fou vient au bord du trou, un géant poudreux se met à hurler :
- Souris, me vois-tu. Ma mère m’a dit que j’étais superbe. Regarde-moi donc ! Dis, suis-je assez beau ? Souris, mon aimée, réponds, où es-tu ? C’est moi maintenant qui ne te vois plus ! Tu sais, je peux être encore plus fort, encore plus grand, plus vivant encore ! Souris, je t’en prie, dis-moi quelque chose, je te sens déçue. Dis-moi que tu m’aimes encore et toujours !
Elle n’entend pas. Elle entendait trop. Elle s’est enfouie dans son trou profond. Elle tremble de froid, gémit d’effroi. Tempête, ouragan, vertige, bourrasque, l’amour est ainsi quand il vient tout nu. Elle ne savait pas.

D'après L'Amour in L'amour foudre d'Henri Gougaud.  Henri Gougaud l'a envoyé à notre adresse courriel.
&&&&&&&&&&&&&&&

Ce rond est-il rouge ?  Alors ceci vous concerne :

Si vous voulez (continuer à) recevoir ce  Mensuel d’Informations sur l’Oralité, les Conteurs et les Raconteurs:
En Belgique: il vous suffit de verser 12€ au compte BE 75 5230 8016 8151, identification BIC TRIOBEBB de la Maison du Conte et de la Parole de Liège-Verviers, asbl.  Vous serez assuré de recevoir prioritairement, pendant douze mois, un maximum d’informations sur le conte : spectacles, animations, repas contés, formations, balades, ...  en provenance non seulement de notre asbl, mais aussi de bien d’autres associations et d’autres conteurs.  
Pour tous renseignements : 04/367.27.06 ou 087/53.05.74
France et Europe: A cause de frais de port plus élevés, l’abonnement à notre Mensuel vous coûtera 23€. 
Paiement par virement international de 23€ (demandez à votre banque des formulaires spéciaux Swiftcode ou BIC), au compte n° BE 75 5230 8016 8151, identification BIC TRIOBEBB Banque Triodos, 139/3, rue Haute, B 1000 Bruxelles de la Maison du Conte et de la Parole de Liège-Verviers, 32/224, avenue Eugène Ysaÿe, B 4053 Embourg. En communication: nom et adresse où envoyer le Mensuel.

permanence téléphonique Maison du Conte et de la Parole de Liège-Verviers: 
- le mercredi matin, de 8h30 à 12h30 au 04/367.27.06, chez M-Cl Desmette.
- répondeur: 087/53.05.74 chez Paul Fauconnier 
sur Internet: maisonconte.liege@skynet.be
                     http://conteetparole.blogspot.com    actualité: agenda, articles, contes, …
                     http://users.swing.be/paroleactive/   archives: articles, contes, pages perso, *   
                     http://www.facebook.com/maisonconteliege.verviers  Voir p. 2.


* Ce site est si riche qu'il est saturé et bloqué.  Vous pouvez profiter de ses richesses mais on ne peut plus rien y ajouter.  Le lien vers notre site actif ne fonctionne pas.  Pour atteindre ce site, vous devez écrire l'adresse: http://conteetparole.blogspot.com 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire