mardi 1 décembre 2015

Mensuel décembre 2015 - N°276

Mensuel de diffusion d’informations sur l’oralité,
les conteurs et les raconteurs.
décembre  2015 – N°276
                                                                                                                                
P 912122 Bureau de dépôt LIEGE 1–4000   Editeur responsable: Marie-Claire Desmette, av. E. Ysaÿe, 32/224  4053 Embourg


Au sommaire, ce mois-ci:

- Nouvelles du monde du conte
- Spectacles – Animations - Balades
- Ateliers – Repas - Agenda
- 4 histoires

La Veillée du 7 – scène ouverte
organisée par la Maison du Conte et de la Parole de Liège-Verviers

quand ? le 7 décembre  à 20h                                 où ? Théâtre à Denis, 302, rue Ste Marguerite à Liège
combien ? 2€                                                           infos: 0486/21.87.62; http://conteetparole.blogspot.com 
animation : Philippe Noël                                       carte blanche: Marino
Pour conter, s'inscrire en début de séance auprès de l'animateur.  1 conte d'une durée de 10'.

La Maison du Conte de Liège à la « Nuit au Museum ».
Animaux et merveilles !

Les liégeois connaissent bien l'Aquarium-Museum de zoologie de l'Université de Liège, quai Van Beneden. Au dernier étage, les 4 grandes salles du Muséum, 1.000 m² sont consacrés à la diversité animale : du plus minuscule des insectes à l’éléphant, en passant par le dauphin, le koala, le gorille, le rhinocéros, l’anaconda, les mygales, les pieuvres, les « coquillages », les animaux de chez nous, une multitude d’oiseaux, une baleine de 19 mètres de longueur, … soit 20.000 spécimens préservés, naturalisés ou sous forme de squelettes en provenance de tous les continents.

Laure Cech, Christophe Dadseux, Marie-Claire Desmette,  Thomas Evrard, et Philippe Noël, conteurs de la Maison du Conte de Liège, vous emmèneront dans les différentes salles du Musée de zoologie de l'ULg pour vous faire découvrir dans une atmosphère mystérieuse unique, des histoires d'animaux : histoires merveilleuses, monstrueuses, amusantes, mythiques ...
Venez écouter l'histoire de Jonas dans le ventre squelettique de la Baleine, l'avènement de l'homme, entourés de primates, comment les hommes volèrent la nuit aux serpents, lequel des oiseaux devinrent leur roi ou encore à quelles luttes se livrent, la nuit,  les créatures d'un petit jardin de campagne et bien d'autres choses encore ...
Les comédiens du Théâtre Universitaire Liégeois (TURLg) vous assisteront dans ce périple.
Conteurs et comédiens vous emmènent en balade et vous font découvrir les collections du Muséum d'une manière décalée. Une balade contée qui ravira petits et grands !
Nous, conteurs, nous nous réjouissons déjà de cette aventure ; venez nous rejoindre !  Philippe

 

En pratique

Date : vendredi 18 décembre 2015; Départs à : 18h - 19h - 20h15 - 21h30; Durée de la balade : 1 heure
Tarif : 9 € (adultes) - 6 € (enfants 4-18 ans)
Un bar à soupe sera présent et vous proposera différentes possibilités de restauration.
Réservation souhaitée (nombre de places limité):
           à l'accueil de l'Aquarium-Muséum;

La Veillée du 7 – scène ouverte
organisée par la Maison du Conte et de la Parole de Liège-Verviers

quand ? le 7 janvier 2016  à 20h                                 où ? Théâtre à Denis, 302, rue Ste Marguerite à Liège
combien ? 2€                                                               infos: 0486/21.87.62; http://conteetparole.blogspot.com 
animation : Thomas Evrard                                       carte blanche: Laure Cech
Pour conter, s'inscrire en début de séance auprès de l'animateur.  1 conte d'une durée de 10'.



Source de contes rubrique de Muriel Durant

Naviguer dans les livres de contes



Bien que je ne l’aie pas terminé encore, je ne résiste pas à la tentation de vous faire partager mon dernier coup de cœur : un ouvrage qui traite du conte en tant que pratique artistique et art de la parole.

Le monde du conte. Contribution à une sociologie de l’oralité. C’est un beau titre qui fait bien sérieux, et qui me donne sûrement un genre certain quand je le lis dans les transports en commun (contrairement à Une folle passion de Kimberley Shower, chez Harlequin, ma précédente lecture) (je sais, mon humour est déplorable, mais j’écris ces lignes entre mon premier et mon deuxième café et je ne suis pas encore au mieux de mes performances)…
Bon, bref, ce livre issu de la thèse de doctorat de l’auteur a pour ambition de traiter de « l'évolution du conte qui s'éloigne de la simple copie d'une pratique issue du passé réinventé à une activité artistique moderne ».
L’auteur a rencontré de nombreux artistes-conteurs en France, Catalogne et aux Pays-Bas, afin d’élargir le point de vue. Une fois que j’ai passé outre mon agacement à la lecture du passage où elle justifie le choix de la France en raison de « l’exception culturelle française » (plus que tout autre, la France serait propice à l’éclosion de la culture, mon chauvinisme belgo-belge a bien entendu été quelque peu heurté par cette affirmation), je ne peux que saluer la pertinence d’une analyse comparée.
Au fil des chapitres, l’auteur nous parle de l’histoire du conte, de son lien avec la littérature, de la notion de folklore. Elle aborde également la figure des conteurs, entre autres les idéologies qui sous-tendent leur travail. Sont abordés la diversité des pratiques (les diverses formes de spectacles et de « conteries »), les points communs et divergences avec le monde du théâtre et enfin le conteur, sa vocation, son statut.
Si vous aussi, vous voulez vous donner un genre dans les transports en commune et, accessoirement, profiter d’une analyse qui permet de réfléchir à sa pratique en tant que conteur, je vous recommande chaudement cette lecture.

Hernandez Soazig, Le monde du conte. Contribution à une sociologie de l’oralité, L’Harmattan, 2006.

« Les performances des conteurs répondent à un besoin social, à des enjeux autres que ceux du simple divertissement. Ici entrent en compte les notions d'art et de création, de rêve, d'imaginaire, à savoir les images qui transitent dans les discours des conteurs sur leur pratique et le rapport au public. »


________________________________________________________________________________

Nouvelles du monde du conte

·      Palmarès du Prix de l'Eau Noire 2015Ce samedi 7 novembre 2015, avait lieu la cérémonie de remise des prix du concours littéraire "Prix de l'Eau Noire". Cette année, 60 contes se disputaient le prix. Après plusieurs semaines de lecture et une longue délibération, le jury a tranché et livre son palmarès :
Prix de l'Eau Noire: Le ténia par Yves Jadoul,
Deuxième prix: L'anniversaire de Clémence par Siska Moffart,
Troisième prix: Et en dessous??? par Monique Ortmans,
Ces trois contes ont été compilés dans un recueil disponible auprès du Centre culturel au prix de 5€ (possibilité d'envois postaux). Infos : 060 34 59 56 - emmanuelle.bourtembourg@ccccc.be
Félicitations aux lauréats et particulièrement à notre amie Monique qui collectionne les prix.
·      Chhhhûût ! C’est secret ! 22e Fais-moi un Conte, concours d’expression organisé par La Surizée asbl & Centre Culturel de Philippeville. Conteurs en herbe ou en devenir, artistes confirmés, créateurs d’histoires et autres diseurs d’aventures, aiguisez vos plumes ! Surtout, ne rien dire… car c’est secret !
Cette aventure artistique commence donc maintenant. Elle connaîtra son apothéose les 18 & 19 mars 2016.
Elle propulsera les candidats –ceux qui auront la chance d’être sélectionnés- au cœur d’un groupe qui comprendra entre huit et dix finalistes. Au sein ce groupe, le partage d’expérience(s) aura valeur de préparation, au fil des trois dimanches qui précéderont les finales.
Cette aventure permettra ensuite au lauréat du concours de se positionner de façon utile dans le cadre des présélections organisées pour accéder au 19e concours du Festival interculturel du Conte de Chiny.
L’écriture du conte un acte de création : il est bien question d’imaginer une histoire inédite et non pas de proposer une énième interprétation d’un conte existant. Mais qu’on ne s’y trompe pas : l’attrait pour le monde de l’oralité doit avant tout interpeller votre envie, votre curiosité. Au-delà de la démarche écrite, la scène constitue la vraie finalité de l’exercice. Bonne création!
Envoi des textes pour le 29.01.2016Présélections connues le 17.02.2016 (indicatif).
Formations individuelles les 28.2., 6.3. et 13.3.2016 (des modifications restent possibles)
Finales les 18 & 19 mars 2016

Infos au 071-66.23.01 ou sur http://www.culture-philippeville.be/


·      L’asbl Racontance lance pour cette nouvelle saison une Formation aux contes pour débutants. Cette démarche s’inscrit dans la continuité de ses scènes ouvertes « Les Zapéro-contes » au cours desquelles, il arrive régulièrement que des spectateurs, souhaitant s’initier à l’art du conte, se renseignent pour trouver un premier stage formatif.
Sur le thème " Se découvrir conteur, conteuse : premiers pas, premières joies " cette formation se déroule à Bruxelles un dimanche par mois, à partir d'octobre jusqu’en mars.
Elle est donnée par Dominique Brynaert, membre de la Fédération de conteurs professionnels, auteur de contes, animateur des Zapéro-contes, formé lui-même auprès d'Henri Gougaud et de Stéphane Van Hoecke.
« Cet atelier, guidé par la bienveillance, sera un lieu d’expérimentation pratiques et ludiques devant permettre à chacun, au fil des séances, de découvrir et d’utiliser ses propres potentialités tout en acquérant des bases communes à tous ».
La formation est actuellement complète.
Vu son succès, on peut dès à présent faire une préinscription pour une prochaine session (maximum 12 participants). Les dates de  celle-ci sont encore à déterminées. Les personnes préinscrites seront prioritaires pour l’inscription finale.
Prix : 210 euros à verser en deux tranches après inscription finale.
Préinscription et renseignements via le site web : www.racontance.be ou via le 0477.910/430

·      De plume et de mots, l'atelier d'écriture de l'Aquilone se poursuit ou se commence entre  plaisir du jeu, apprentissage en groupe et  bonheur d'écrire.  Trouver ses propres mots, découvrir « sa plume », s'ouvrir à l'imaginaire...    Coucher sur papier ses raz-le-bol, son amour de la vie, sa joie simple d'être là...                                              Oser les  «  coups de   gueules »,  les élans  impossibles, les critiques sociétales camouflées ... ou pas.                                                                                                                Rêver à la possibilité de se créer différent ...ou pas.
2 samedis / mois, de 14 h 30 à 17 h 30.  Reprise le 9 janvier 2016.  rue Dothée, 40, 4020  Liège.

·      Voilà un projet que vous pouvez aider à voir le jour : une série d'émissions  où tout artiste (conteurs, chanteurs, écrivains, peintres, poètes, comédiens...) pourra s'exprimer.
Grâce à vos financements nous pourrons enregistrer spontanément des invités des mondes artistiques, littéraires, spirituels et professionnels Votre participation financière permettra de financer les 48 enregistrements, le montage de chaque émission, la mise en ligne sur la chaîne télé, sur son blog archive, sur le blog archive de l’émission « Le Panier à Histoires ».
https://www.facebook.com/groups/lepanierahistoires.radio/
:
https://www.babeldoor.com/fr/le-panier-a-histoires-76077089
Leur oralité, dans ce monde où la Parole a de moins en moins de sens, est importante. Qu’ils soient conteurs, journalistes, professeurs, avocats, chanteurs, écrivains, peintres, poètes, comédiens… et bien d’autres encore leur oralité physique, gestuelles, visuelle, auditive, sensitive, écrite, orale sont des démarches personnelles et pourtant utilisées par l’être humain partout en ce bas monde.
Dans les émissions vous aurez des conteurs et conteuses qui vous raconteront des histoires du temps passé, présent voire futur, des lecteurs vous liront de la poésie et des nouvelles classiques et contemporaines, les invités répondront spontanément à des questions et présenteront ce qu’ils veulent partager avec vous.
Cette somme doit être réunie pour le 2 février 2016 pour que ces émissions puissent voir le jour. Toute l’équipe (Afriki.TV, MetanoiaConcept, Les éditions Langlois Cécile, de l’Encre parfumée de lys, La Cie du Pausilippe) a la volonté, si le financement est supérieur, d’engager 1 ou 2 commerciaux. Ainsi autonomes les émissions pourront continuer leur chemin dans l’avenir que vous leur aurez permis d’avoir grâce à votre participation financière.
Une souscription n’est jamais à sens unique. Chaque mécène peut s'assurer de recevoir une contrepartie., tout artiste (littérature, poésie, cinéma, théâtre, peinture, sculpture...) financeur sera automatiquement invité.
Krystin Vesterälen 0 975 327 674 - 06 59 40 92 65; http://fr.calameo.com/read/000314452f2abf33e9d6f

·      We wish to inform that from 8 till 12 March 2016 the charming city of Sintra, Portugal will host the second International Seminar on Fairy-tale and Storytelling Therapy. It will be another opportunity to bring together specialists, academics, therapists, storytellers and other enthusiasts of fairy-tales and storytelling, and their therapeutic and healing potential.
The Seminar aims to delve deeper into this method by sharing experiences, new perspectives, approaches and results. This second Seminar will be one day longer, devoted to discussion sessions and will have more storytelling moments.
We will have 11 fantastic presentations/workshops and Storytelling moments.
Registrations done till the end of November benefit from a discount, so it it worth to take advantage and guarantee a place at the Seminar.
It would be really great if you joined us and discovered Portugal and the magic of Sintra.
http://www.moonluza.pt/en/projects-and-events/calendar/an-international-seminar-on-fairy-tale-and-storytelling-therapy-2016.html
Best regards, Adriana Jurczyk Duarte, Moonluza, Unipessoal Lda.

·      Le thème des Journées du Patrimoine de 2016 est: Patrimoine religieux et philosophique. www.journeesdupatrimoine.be

L'Arbre à Palabres, magazine indépendant de la forêt, 4ième année, n°7.  Un article sur la bourdaine, sur les scieurs de long, une histoire de Paul Fauconnier,  une de Don Fabulist et une (biligue wallon-français) de Philippe Antoine.  Un article pseudo-scientifique délirant sur la culture des livres.  Présentation d'un film et de musique.

& La langue envolée par Pépito Matéo, illustration Nicolas Menanteau. Le Jardin des Mots, 22€.  Promenade dans la forêt de l'imaginaire en jonglant avec les mots et les images.  contact@lejardindesmots.fr
_______________________________________________________________________________________

Message important à nos amis conteurs et organisateurs de spectacle

·       Envoyez-nous vos informations avant le 14 du mois précédant la publication,
·       un mois plus tôt pour les formations,
·       complètes et lisibles,
·       par poste à Marie-Claire Desmette, av. Eugène Ysaÿe, 32/224  4053 Embourg.  Tel : 04/367.27.06.
·       ou par courriel à maisonconte.liege@skynet.be                                          
·       Ne comptez pas sur les organisateurs de spectacle. Envoyez-nous vous-même vos infos.
Idéalement, vos informations comportent:
organisateur,                            titre,                        genre d'activité,                        artiste(s),
date et heure,                           lieu,                        prix,                                       public cible,            
coordonnées pour infos et réservations,                     max. deux lignes de commentaire

N.B. Aucune mention tout en majuscules, svp.
C'est vous qui nous envoyez vos informations.
Veuillez ne pas les noyer dans une mise en page compliquée Epargnez-nous les recherches, l'exploration.
Merci d'épargner le travail bénévole de la rédaction, de la correction, de l'expédition.
L'idéal pour nous, le plus sûr pour vous, c'est le copier-coller
Spectacles - Animations - Repas -Balades

Maison du Conte et de la Littérature
Mots des mois en brrr

- le 4 décembre à 19h30, Le Chaudron qui chuchote par Benoît Vincent et Simone Balthazar
      Chez Nathalie et Thierry Lourtie, 21 rue de Fauquez, 1460 Ittre
Les marchands de vieux faire et leur étrange machine à rêves.
- le 10 décembre,  Histoires aléatoires  par Pépito Matéo
      Chez Dennis et Marie Fenton 14, rue de l'Eglise à 1461, Haut-Ittre.
Des rêveries à ce que j’appelle l’écriture orale, trajets incertains, elles affirment la liberté de créer du vivant en direct.
_______________________________________________________________________________________________

combien ? 8€/ soirée (prix unique) 
infos, réservation indispensable: 0493/19.65.28  philippe@conteetlitterature.be   www.conteetlitterature.be

Conteurs en balade                                                                                                                              Mots et merveilles

Spaghetti-conte par Patrick Rochedy

quand ? les 4 et 5 décembre à 20h00                      où ? Café de la Rue, rue de la Colonne, 30, 1080 Bruxelles
combien ? 10/13€                                                       pour qui ? à partir de 12 ans.
infos, réservations obligatoires: 0497/78.20.75; info@conteursenbalade.be
Des spaghettis pour les estomacs humains, des contes de loup pas pour effrayer les enfants, pour éveiller les grands.

Les 7 péchés capitaux par Michel Fostier et Emmanuel Guisset
accompagnés à l'accordéon par Serge De Luca

quand ? le 5 décembre à 20h30, le 13 décembre à 16h                                                           combien ? 8€
Où? à la Maison du Conte de Namur, 170 rue des Brasseursn Namur
infos- réservation:  0495/866464   ou par mail  : emmanuel.guisset@hotmail.fr
Un spectacle d'enfer.

Maison du Conte de Bruxelles

- le 5 décembre à 16:00,  La moufle de Tatiana par Svetlana Audin. +5 ans. 8/6/pass
Contes, galettes et chocolat. Tatiana est une petite fille rêveuse. Son monde est peuplé par les personnages des contes qu'elle lit à sa poupée Nina, elle a du mal à accepter la réalité.

- le 18 décembre à 20:00, Rêver debout par Magali Mineur et quatuor à cordes. +12 ans. 10/8/pass
A partir d’œuvres de René Magritte, Victor Servanckx, Paul Delvaux ou encore Armand Simon,  un voyage extraordinaire aux frontières du rêve et de l’imaginaire.

- le 19 décembre à 18:00, Obéir, une folie ? Conférence rencontre avec Olivier Klein, professeur à l’ULB
      animée par Patrick Fery

- à 19.30 Apéro

- à 20:00, Dieu, Erasme et moi par Ludwine Deblon. +12 ans. 10/8/pass
A travers livres, lettres et pages chiffonnées, suivez le parcours d’Erasme, moinillon rebelle qui veut vivre de sa plume. Une plongée pleine d’encre et de papier dans le redoutable 16esiècle.
______________________________________________________________________________________________


où ? Maison du Conte de Bruxelles, 7d rue du Rouge-Cloître, 1160 Auderghem
Info et réservation : 02 736 69 50 – info@maisonducontebxl.be  www.lamaisonducontedebruxelles.be

Rumelin
La ronde de nuit, balade contée par Christophe Dadseux

quand ? le 11 décembre à 14 et 20h                   où ? rv l’Ancienne Hall aux Viandes, rue de la Boucherie, 4, 4000 Liège
combien ?  7 € (adultes), 6 € (seniors, enfants)                        infos: Office du Tourisme
A travers les vieux quartiers de Liège, à la lueur des lanternes, une véritable immersion dans le Liège du Moyen-Age.  Contes et légendes, anecdotes historiques émailleront ce parcours nocturne,…frisson garantit

Centre culturel de Philippeville
7 Lost en la Mancha par Pépito Matéo

quand ? le 11 décembre à 20h                                                       où ? Eglise de Jamagne, 5600 Jamagne
combien ?                                                                                          pour qui ? Dès 12 ans
infos, inscription: 071/66.23.01; info@culture-philippeville.be   
7 personnages hauts en couleur.

Concours de contes et de spectacles de Noël

quand ? le 12 décembre                                             où ? Parvis de l'église St-Michel, 6280 Gerpinnes
Résultat du concours, voir p. 2.

Maison du Conte de Charleroi
Conte et Marmailles

quand ? le 16 décembre à 15h       où ? : Maison pour Associations - 80, route de Mons - 6030 Marchienne-au-Pont
combien ? 5€                                      pour qui ? 3 à 5 ans
infos, réservations: 0483 40 32 91;  maisonducontecharleroi@gmail.com
On s'assied sur les coussins, on joue avec les mains, les mots, les sons, on écoute les histoires, on se baigne dans le chant, les marionnettes, les instruments.


Barricade
Le bal des contes  par les conteurs de la Troupe des Tous Contes Fées

quand ? le 18 décembre dès 20h30                                      où ? à Barricade, 21 rue Pierreuse 4000 Liège
combien ? 3 €                                                                    infos, réservation: 0476 68 00 73
Quand rythme et musique font danser les contes, poésie et carabistouilles dansent un pas de deux.

Maison du Conte de Namur

- le 19 décembre à 16h, Dans le cadre de l'exposition au Beffroi par Th. Mansion et Jean-Cl Van Assche
      au Beffroi de Namur.  Public familial.  Gratuit

- le 29 décembre à 15h, Voici venir le temps des bises par Karine Moers et Marie-Noëlle Van. 5€
      Maison du Conte de Namur, 170/2, rue des Brasseurs, 5000 Namur.  Réservation indispensable: 0489/933.548
Veillée familiale suivie d'un joyeux goûter.


Ateliers – Formations


Art de conter par Chantal Dejardin

quand ? les 1er, 8 et 15 décembre de 16h30 à 20h30                                                où ? , 10 rue Trappé, 4000 Liège
combien ? 155 €/7 séances
infos, inscription: 04/222.39.65; info@inforfemmesliege.be
Trente heures de formation pour acquérir tous les trucs et ficelles de cet art d’humilité et de proximité.

Maison du conte de Charleroi
Ateliers par Cécile Crispin
- les 2, 9,16, 23 décembre de 17h00  à 18:30 - du 16.09.2015 au 25.05.2016, Ateliers ados. 15 - 18 ans
Théâtre, conte, à l'écriture, rythme et chant,  atelier créatif et interdisciplinaire dont la production finale sera proposée lors d'un spectacle en fin de saison.

- les 5, 12, 19, 26 décembre  de 11:00 à 12:30 Ateliers enfants. 6 - 10 ans.
Apprendre à raconter en corps et en voix, à structurer un récit, à voyager dans l'imaginaire.

- les 5, 12, 19, 26 décembre de  09:00 à 10:30,  Ateliers pré-ados. 10 - 14 ans.
On écoute, on crée, on joue avec les histoires.  On les rend vivantes aussi, en les racontant, ou en les jouant comme au théâtre.  

_________________________________________________________________________________________________________

où ? Maison pour Associations, route de Mons, 80, Marchienne-au-Pont                                     combien ? 220€/année

TAPS                                                                                                                                      Maison du Conte de Namur

- les 7 et 14 décembre, Le plaisir d'inventer des histoires par Noémie Tiberghien. 60€.  A Namur.
Les univers de chacun associés et mélangés pour donner naissance à une histoire. La raconter.

- le 11 janvier 2016, Une journée avec Kitty Crowther. 30€
Rencontre avec une illustratrice.

- les 18 janvier, 1er et 22 février, Atelier Conte par Amandine Orban de Xivry. 90€
Se camper sur son squelette, apprivoiser ses recoins, laisser le récit se déployer tout autour de nous
_________________________________________________________________________________________________

infos, inscription: 081/77.68.09   taps@province.numaur.be

Les Créateliers                                                                                                                            Christian Schaubroeck

- le 2ème mercredi du mois de 19h 30 à 21h30,  Atelier "Sur Mesure" pour stagiaires confirmés. 150€
Dans ce groupe, l’artiste–animateur travaillera en priorité sur les demandes des stagiaires pour la préparation en profondeur d’un conte, la création de spectacles ou toute autre demande spécifique.

- le 3ème mercredi du mois, de 19h 30 à 21h30,  Année 2 pour stagiaires en perfectionnement. 150€.
Approfondir les techniques pour partager les histoires qui nous font vibrer. Nourrir son récit de sa sensibilité et de ses expériences pour finalement, au-delà des mots, trouver une gestuelle et un langage personnel. 

-  le  4ème mercredi du mois, de 19h 30 à 21h, Année 1 pour stagiaires débutants. 120€.
S’habituer à prendre la parole en public, de découvrir l’art de transmettre un conte. Transmettre oralement, sans support écrit. 
____________________________________________________________________________________________

où ? Chiny – Anciennes écoles.                                                         infos: 0479/99 31 64; cschaubroeck.cs@gmail.com

Couleurs de Parole  – Atelier conte de l'Aquilone

Formation à l'art du conte par Michèle Dispa

- le 10 décembre de 14 à 17h,                                               
Initiation (septembre - décembre) Appropriation d'un conte traditionnel par la réécriture: premières notions de l'oralité du conte choisi.

- les 3 et 21 janvier, de 14 à 18h, nouveaux apprentis conteurs.
Réécriture d'un conte traditionnel

- le 14 janvier, de 14 à 17h, pour tous
______________________________________________________________________________________________________

où ? rue Dothée, 40, 4020 Liège                                    infos:  Michèle Dispa: 0476-213 079   midispa.mots@gmail.com

Formation à  l'art du conte par Vanessa Lefèbvre

quand ? 1 samedi / mois de sept à mai, le 12 déc.                              où ? A 200m de la gare du midi, Bruxelles
combien ? 140€/ trimestre
infos, inscription: 0486 / 57 60 96 vanessa.lefebvre@yahoo.fr
Musicalité de la parole, le geste, l'ancrage, le regard du conteur, rythme, cruauté

Racontance

Se découvrir conteur, conteuse, premiers pas, premières joies par Dominique Brynaert

quand ? le 13 décembre de 9h30 à 17h30                          où ?  144, rue Artan à 1030 Bruxelles*
combien ? 210 euros payables en 2 tranches ( octobre puis janvier)     pour qui ? débutants        
Infos et Inscriptions : 0477/91.04.30; www.racontance.be
*Salle accessible aux personnes handicapées.
Complet, voir p. 3.

Il était une fois, ateliers d'initiation à l'art de conter  par Tina Gentile

quand ? 17 décembre, de 19h30 à 22h30                         où ? Barricade, 21 rue Pierreuse 4000 Liège
combien ? 117€/7 atelier                                Public:  pour qui veut aller plus loin dans le pays du conte, pour soi-même
infos, inscription: 0476 68 00 73 tina.gentile@outlook.com
7 ateliers  pour découvrir la particularité du récit conté, les différents aspects de l’acte de raconter et les éléments qui colorent  et rythment la parole du conteur. 

Conteurs sur le pont
Le laboraconte par Pierre De Landes

quand ? le 20 décembre de 14h à 17h              où ? annexe de la Maison Jonathas, 7 rue Montgomery à 7850 Enghien
combien ? 10€ par séance                                  pour qui ? ouvert à tous àpd 14 ans.
Inscription nécessaire :  0478/45.52.97 ou pierredelandes@skynet.be
En groupe mais avec appuis individualisés, explorer les divers aspects de la parole contée parole, au rythme et au niveau de chacune et chacun.  Le dimanche après-midi une fois par mois.

Veillées – Scènes ouvertes

Ces veillées sont des réunions amicales et conviviales, où tout le monde peut conter, éventuellement après inscription.

v Organisé par Racontance, tous les deux mois, soit le 5 décembre, les Zapéro-contes Brabant Wallon se déroulent au café citoyen " Altérez-vous " situé au 6A,  place des Brabançons à LLN. Entrée gratuite. Maximum 9 inscrits.  Infos et réservation pour les conteurs qui veulent conter : racontancebw@gmail.com

v  Organisée par la Maison du Conte et de la Parole de Liège-Verviers, le 7 décembre à 20h, la Veillée du 7 – scène ouverte, au Théâtre à Denis, 302, rue Ste Marguerite, 4000 Liège.  2€.  Pas de réservation.  Infos: 04/367.27.06; maisonconte.liege@skynet.be (Voir p. 1.)

v Comme le 10 de chaque mois, le 10 novembre  à 20h30, Contes du dixième jour, organisé par la Maison du Conte de Namur, rue des Brasseurs, 170 à 5000 Namur.  Paf: 3€ pour tous. Pour raconter, s’inscrire au 0489 933 548. info@maisonducontenamur.be

v Comme chaque deuxième vendredi du mois, le 11 décembre, organisé par Racontance,  Zapéro-contes Charleroi, à  L’Impasse Temps, 61 rue de Dampremy, 6000 Charleroi.  Les conteurs qui souhaitent y participer doivent préalablement s’inscrire via l’adresse mail : racontancecarolo@gmail.com
Renseignements supplémentaires via le site web : www.racontance.be

v Organisé par Racontance, le 18 décembre  à 20h00,  comme le 3ième vendredi de chaque mois, Les Zapéro-contes, à la Fleur en Papier Doré, rue des Alexiens, 53, à 1000 Bruxelles. Entrée gratuite.  Maximum 9 inscrits. Infos: 0474/94.90.69 - racontance@hotmail.com www.racontance.be   Pour conter, s'inscrire sur racontance@hotmail.com
____________________________________________________________________________________

Une histoire pour Noël



Dans la paroisse de Sainte-Fontaine, l’abbé François Jamar est l’ami de tous les oiseaux. Ceux-ci viennent même manger dans sa main.
  Un soir de Noël, après avoir préparé son sermon pour la messe de minuit, il s’assoupit et n'est réveillé qu’à minuit et demi par le sacristain. Il court à l’église et commence sa messe. Pendant son sermon, il lâche ces paroles malheureuses, qui font sourire l’auditoire : « Veillez et priez, dit l’Evangile, pour ne pas tomber en tentation ».
  Soudain, un hibou, perché sur l’abat-voix de la chaire, fait : « chuf chuf ! », comme s’il  riait et se moquait. Il répéte son cri jusqu’à ce que ce que le bon curé, interloqué, aidé par ses paroissiens, comprenne. Et, s’adressant à l’oiseau, il lui dit qu’il avait  raison de venir le réprimander parce qu’il prêchait de veiller et de prier alors qu’il n’avait pas été, lui-même, capable de le faire. Il l’appelle hibou du Bon Dieu et lui donne l’ordre de venir chaque veille de Noël le réveiller une heure avant minuit. Sur ces bonnes paroles, il fait libérer le messager du Très-Haut qui s’envole dans la nuit.
  Depuis lors, pendant douze ans, le hibou, perché sur la barrière fermant le jardin du presbytère, est fidèle au rendez-vous fixé, faisant entendre son cri jusqu’à ce que le prêtre soit venu le remercier.
  A la mort du curé, une foule d’oiseaux accompagnèrent son corps jusqu’à l’église et le cimetière, et pendant quinze jours les hiboux vinrent à qui mieux mieux hululer toute la nuit près de sa tombe. 

D'après Dijon P. in Contes et légendes du Condroz 





Agenda de décembre 2015


A=animations;  B=balade; C=conférence;  D=Danse; E=exposition; F=formation; Fl=festival ;
J=journée professionnelle; M=musique; R= repas;  S=spectacle; V=veillée-scène ouverte

£ F      01        Art de conter, Liège. Voir p. 6.
£ F      02        Ateliers ados, Marchienne-au-Pont. Voir p. 6.
£ S      04        Le chaudron qui chuchote, Ittre. Voir p. 5.
£ SR               Spaghetti-conte, Bruxelles. Voir p. 5.
£ F      05        Ateliers enfants, Marchienne-au-Pont. Voir p. 6.
£ SR               Spaghetti-conte, Bruxelles. Voir p. 5.
£ S                 Les 7 péchés capitaux, Namur. Voir p. 5.
£ SR               La moufle de Tatiana, Bruxelles. Voir p. 5.
£ F                 Ateliers pré-ados, Marchienne-au-Pont. Voir p. 6.
£ V                 Zapéro-contes Brabant wallon, Louvain-la-Neuve. Voir p. 8.
£ V     07        La Veillée du 7 – scène ouverte, Liège.  Voir pp. 1 et 8.
£ F      07. 14   Le plaisir d'inventer des histoires, Namur. Voir p. 7.
£ F      08        Art de conter, Liège. Voir p. 6.
£ F      09        Ateliers ados, Marchienne-au-Pont. Voir p. 6.
£ F                 Atelier sur mesure, Chiny. Voir p. 7.
£ S      10        Histoires aléatoires, Haut-Ittre. Voir p. 5.
£ F                 Formation à l'art du conte, Liège. Voir p. 7.
£ V                 Contes du dixième jour, Namur. Voir p. 8.
£ B     11        La ronde de nuit, Liège. Voir p. 5.
£ S                 7 lost en la Mancha, Jamagne. Voir p. 6.
£ F                 Une journée avec Kitty Crowther, Namur. Voir p. 7.
£ V                 Zapéro-contes Charleroi, Dampremy. Voir p. 8.
£ F      12        Ateliers enfants, Marchienne-au-Pont. Voir p. 6.
£ F                 Ateliers pré-ados, Marchienne-au-Pont. Voir p. 6.
£ F                 Formation à l'art du conte, Bruxelles. Voir p. 7.
£ F      13        Se découvrir conteur, premiers pas, premières joies, Bruxelles
£ F      15        Art de conter, Liège. Voir p. 6.
£ SA   16        Contes et marmailles, Marchienne-au-Pont. Voir p. 6.
£ F                 Ateliers ados, Marchienne-au-Pont. Voir p. 6.
£ F                 Année 2, Chiny. Voir p. 7.
£ V                 Les Zapéro-contes, Bruxelles. Voir p. 8.
£ F      17        Il était une fois, Liège. Voir p. 7.
£ B     18        Animaux et merveilles, Liège. Voir p. 1.
£ SM              Rêver debout, Bruxelles. Voir p. 5.
£ S                 Le bal des contes, Liège. Voir p. 6.
£ C     19        Obéir, une folie ?, Bruxelles. Voir p. 5.
£ S                 Dieu, Erasme et moi, Bruxelles. Voir p. 5.
£ S                 Dans le cadre de l'exposition au Beffroi, Namur. Voir p. 6.
£ F                 Ateliers enfants, Marchienne-au-Pont. Voir p. 6.
£ F                 Ateliers pré-ados, Marchienne-au-Pont.  Voir p. 6.
£ F      20        Le laboraconte, Enghien. Voir p. 7.
£ F      23        Ateliers ados, Marchienne-au-Pont. Voir p. 6.
£ F                 Année 1. Chiny. Voir p. 7.
£ F      26        Ateliers enfants, Marchienne-au-Pont. Voir p. 6.
£ F                 Ateliers pra-ados, Marchienne-au-Pont. Voir p. 6.
£ S      29        Voici venir le temps des bises, Namur. Voir p. 6.

_____________________________________________________________________________________

?J'ai rassemblé ces contes pour que cesse leur sommeil.  Donne-leur la vie, et l'enjeu sera tel que, si tu réussis, à leur tour, ils t'éveilleront. André Voisin

Un loup dans le blason ou la légende de Saint Remacle



Coupé en chef d'argent à un buste de saint Remacle au naturel, en pointe aussi d'argent à un loup passant, bâté, les deux paniers remplis de pierres, le tout au naturel.  Il s'agit du blason de Stavelot, ville à l'est de la Belgique.
Histoire. Stavelot est une des plus anciennes villes de Belgique. Sa fondation remonte à 648-652   lorsque Rimagilus (devenu Saint Remacle), moine  limousin, fut chargé par Sigebert III, Roi des Francs, de l'évangélisation d'une région de l'Ardenne "Arduinna in locis solitudinis".  L'acte de fondation se trouve à la Bibliothèque Vaticane
Légende. Voici la légende suivant la version la plus ancienne connue, écrite par Abraham Ortelius en 1575.
On prétend que Stablo signifie étable des loups: parce que du temps de Saint Remacle, il n'y avait en cet endroit que des hauteurs où gîtaient les bêtes sauvages.  Et les gens racontent qu'à l'époque où il construisit le monastère de Stavelot, Remacle se servait d'un âne pour le transport des matériaux.  Un loup dévora l'âne.  Remacle le condamna à remplir l'office de sa victime, ce que le loup exécuta de fort bonne grâce.  C'est pour ce motif que dans les armoiries de Stavelot figure un loup portant des fardeaux.  L'hôte chez qui nous avons logé nous disait qu'il avait vu jadis suspendue à l'intérieur du vieux temple* du côté du vestibule, la peau même du loup et qu'il l'avait palpée lorsqu'on mit bas l'édifice.  Les habitants du pays vinrent en foule pour l'examiner; mais elle était si vieille qu'il n'était pas possible de juger à quel animal elle avait appartenu, au point que certains estimèrent que c'était plutôt la peau d'un porc.
(*Je suppose qu'il s'agit de l'église abbatiale primitive qui a été remplacée par un édifice roman au 9ième siècle)
Une version plus récente et plus … pragmatique:
Un seul loup apprivoisé aux côtés de Saint Remacle ?  Voici plus merveilleux encore.  Pour la construction de Stavelot, saint Remacle assembla l'immense multitude des loups du voisinage, les enrégimenta, les disciplina, les partagea en brigade, leur apprit à faire des briques et du mortier et leur fit bâtir une ville sous sa direction et d'après ses plans.  Ce n'est pas tout: pour prévenir chez ces animaux le retour de l'instinct de vagabondage, il fit bâtir pour eux-mêmes et par eux-mêmes d'immenses écuries où chaque soir, ils allaient se repose des fatigues de la journée, et c'est à cette circonstance remarquable que la nouvelle ville dut son nom de Stavelot.  La ville bâtie et les loups congédiés, les habitants accoururent en foule, et bientôt, saint Remacle au comble de ses vœux vit cette population chrétienne jeter les fondements d'une fort belle église qui, achevée plusieurs siècles après, fut remise sous son patronage.
Une version diabolique:
Le Malin voulut absolument garder sa dernière retraite.  Aussi, lorsque saint Remacle, venu d'Aquitaine, entreprit de construire une abbaye à Stavelot, Satan, ayant fait prendre à ses anges déchus l'apparence de loups, les chargea-t-il de dévorer les ânes chargés de transporter les matériaux, au grand effroi des muletiers.  Saint Remacle accompagna alors chaque transport et chargea chaque loup rencontré d'un bât, ce qui lui permit d'accélérer la cadence de la construction et mit Satan en déroute.

Selon un autre auteur, cette légende symbolise admirablement la victoire remportée par saint Remacle sur les premiers habitants des Ardennes, voués encore à toutes les sanglantes superstitions du culte d'Odin et du loup Fenris (voir plus loin)….Joly Victor, Les Ardennes.  T I Bruxelles, A Daillet 1856

D'après le Loup dans les traditions wallonnes de Marc Lamboray, Mémoire d'une région, Librairie La Dérive, 2000.

Deux autres versions recueillies en patois à Malmedy et à Vielsalm en 1936 et 1937..
En ce temps-là, Malmedy est sauvage, rien que des cabanes en bois, ses habitants sont payens.  Saint Remacle  y arrive  du bois.  Il va de porte en porte, parle aux femmes et aux enfants et donne des conseils.  Un ancien soldat, commandant de Malmedy, menace Saint Remacle qui ne se laisse pas initimider. Il convertit deux jeunes hommes, les charge de convertir les malmediens.  Lui part à Stavelot et bâtit l'église.
Remacle vient d'Allemagne avec son âne.  Un loup tue l'âne.  Cela se passe entre Weyertz et Waimes, à Bel  Air, le loup est sorti d'une grande fosse, appelée depuis la Fosse du Loup.  Saint Remacle attelle le loup à la place de l'âne.  Le loup est très fatigué.  Saint Remacle l'envoie à l'étable:
" Stâve, leup, stâve leup."  Cela donne son nom à Stavelot.
D'après Traditions légendaires et croyances populaires en Haute Ardenne, de Willy Marichal, introduction, adaptation et notes d'Albert Moxhet, préface de Léon Marquet, traduction de l'allemand de Rudy Mauer, traduction du wallon de Pol Noël.
Titre original: Volkserzälgut und Volksglaube in der Gegend von Malmedy und Altsalm, Würzburg, 1942.



Une autre ville a un loup dans son blason
La Louvière



La Louvière était le nom d'une ferme "La Grande Louvière" dont la chapelle est encore visible sur le territoire de Saint-Vaast, qui allait donner naissance par la suite à la ville actuelle. Ce nom a subi de nombreuses évolutions ... L'abbaye d'Aulne possédait sur les deux rives du Thiriaux d'importantes propiétés appelées dans les chartes du 12ème siècle "Ménaulu ou Ménulut" terme romain issu du mot Meigne = repaire du loup et est devenu en latin Luperia en 1157, en 1168 Lovaria, Le Levière en 1217, en 1284 La Louvière. La Louvière n'était même pas un hameau mais un lieu-dit.
L'évolution de La Louvière commence en 1869 Elle  reçut son statut de ville en 1985.  Son blason: "D'azur à la fasce d'argent accompagnée en chef de trois merlettes rangées du même et en pointe une louve romaine au naturel"
Légende
D'après quelques vestiges romains découverts à cet endroit, on aurait retrouvé une louve allaitant un enfant mais le fait n'est confirmé nulle part. On en a fait un rapprochement avec la légende de Romulus et Remus nourris par une louve ...




Mais qui est donc le loup Fenris ?
LE LOUP DE FENRIS.



Les dieux ont entrepris d’élever au milieu d’eux le loup de Fenris ; voyant qu’il grandissait à vue d’œil de jour en jour, et n’ayant point oublié les prophéties qui ne leur auguraient que des malheurs de la part de ce monstre, ils résolvent de l’attacher à une chaîne solide. La chaîne achevée, on la présente au loup en l’invitant à essayer ses forces là-dessus. Le loup juge que cette épreuve ne surpasserait pas ses forces, se laisse faire, et n’a qu’à se secouer pour briser les chaînons. Les dieux font alors une autre chaîne, beaucoup plus solide que la première ; ils engagent encore le loup à faire un nouvel essai, ajoutant qu’il se ferait un renom de sa force s’il parvenait à rompre de pareils fers. Le loup n’hésite point, bien persuadé que sa force a de beaucoup augmenté depuis le premier essai ; il se débat si bien que le fer saute en mille pièces et s’envole au loin. Les dieux commencent  à désespérer de pouvoir retenir le loup indomptable. Pour dernière tentative le dieu des dieux envoie un messager chez les nains de Svartalfhejm, pour leur commander une chaîne d’une force invincible. Cette chaîne, à laquelle est donné le nom de Gleipnir, se compose de six éléments, savoir : du bruit des pas du chat, de la barbe de la femme, des racines de la montagne, des tendons de l’ours, de l’haleine du poisson et de la salive de l’oiseau. La chaîne ressemble à une cordelette de soie : mais elle est d’une solidité à tout braver. Les dieux  se rendent dans une île, située au milieu d’un lac. Le loup y est aussi amené. On lui montre le cordon, en ajoutant qu’il n’était pas aussi frêle qu’il en avait l’air, et on l’invite à le rompre. Le cordon passe de main en main, chacun des dieux fait son mieux pour le casser, mais c'est en vain, il résiste à tous leurs efforts. Les dieux disent au loup que ce ne serait qu’un jeu pour lui  de le déchirer. Le loup répond  qu’à en juger d’après l’apparence, il ne se couvrirait pas de gloire en rompant un cordon si frêle et si mince ; il consent volontiers à s’y laisser attacher, à moins qu’il ne s’y entremêle quelque artifice ou quelque ruse. Les dieux précisent  qu’il n’a rien à craindre, puisqu’ils sont là, prêts à le délivrer au cas qu’il ne réussît pas à s’en défaire lui-même. Le loup répondit : « Tout me persuade que je n’ai rien à espérer de votre part, si je ne puis m’aider moi-même ; cependant pour que vous ne me reprochiez pas d’être lâche, j’y consens, à condition qu’un de vous laissera sa main dans ma gueule en titre de gage. » Les dieux se regardent ; c’était là un cas embarrassant, personne n’éprouve l’envie de risquer sa main. Le dieu Tyr s’offrit enfin à fourrer sa main droite dans la gueule du monstre. On charge l’animal du cordon, mais plus celui-ci s’efforce de s’en débarrasser, plus il s’entortille.  Les dieux en rient aux éclats, Tyr seul ne rit pas, il en fut de la main. Après s’être bien persuadés que le loup était suffisamment enchaîné, les dieux attachent le cordon à deux grosses pierres qu’ils enfoncent profondément dans la terre. Le loup ouvre sa gueule,  grince les dents, se cabre et essaye de mordre tous ceux qui sont à sa portée. Pour y mettre obstacle, on lui passe dans la gueule un glaive, dont la poignée touche à la mâchoire inférieure, tandis que la pointe perce la mâchoire supérieure ; il hurle à faire horreur, l’écume qui lui sort de la bouche, forme tout un ruisseau qu’on appelait Voen. Le loup restera ainsi jusqu’au crépuscule des dieux.

Dans l'eschatologie nordique, il est prophétisé qu'une grande bataille aura lieu dans laquelle les géants, conduits par le dieu Loki, attaqueront les Ases sur la plaine de Vígríd. Cet événement s'appelle le Ragnarök. Toutes les chaînes se briseront, et le loup Fenrir, comme son père Loki, sera libéré. Le géant du feu Surt combattra aux côtés des autres forces du chaos et enflammera le monde, qui coulera dans l'océan. Au cours de cette bataille, la majorité des dieux, et tous les hommes hormis un couple, Líf et Lífþrasir, périront. Plusieurs textes s'accordent que le dieu Odin sera tué par le loup monstrueux Fenrir. Puis le fils d'Odin, Vidar, vengera son père, tuant Fenrir en lui arrachant la mâchoire ou en lui transperçant le cœur avec son épée[

D'après S. Ricard in Précis de la mythologie scandinaveHagerup, 1863.



_______________________________________________________________________________________

m Ce rond est-il rouge ?  Alors ceci vous concerne :

Si vous voulez (continuer à) recevoir ce  Mensuel d’Informations sur l’Oralité, les Conteurs et les Raconteurs:
En Belgique: il vous suffit de verser 12€ au compte BE 75 5230 8016 8151, identification BIC TRIOBEBB de la Maison du Conte et de la Parole de Liège-Verviers, asbl.  Vous serez assuré de recevoir prioritairement, pendant douze mois, un maximum d’informations sur le conte : spectacles, animations, repas contés, formations, balades, ...  en provenance non seulement de notre asbl, mais aussi de bien d’autres associations et d’autres conteurs. 
Pour tous renseignements : 04/367.27.06 ou 087/53.05.74
France et Europe: A cause de frais de port plus élevés, l’abonnement à notre Mensuel vous coûtera 23€.
Paiement par virement international de 23€ (demandez à votre banque des formulaires spéciaux Swiftcode ou BIC), au compte n° BE 75 5230 8016 8151, identification BIC TRIOBEBB Banque Triodos, 139/3, rue Haute, B 1000 Bruxelles de la Maison du Conte et de la Parole de Liège-Verviers, 32/224, avenue Eugène Ysaÿe, B 4053 Embourg. En communication: nom et adresse où envoyer le Mensuel.


    Pour la Maison du Conte et de la Parole de Liège-Verviers:
          Téléphone: 0486/21.87.62 de Philippe Noël
     Courriel: maisonconteliege@gmail.com
          Répondeur: 087/42.06.39 de Paul Fauconnier
    Pour le Mensuel:
          Téléphone: 04/367.27.06 de Marie-Claire Desmette
          Courriel: maisonconte.liege@skynet.be
     Sites Internet
           http://conteetparole.blogspot.com    actualité: agenda, articles, contes, …

?Sortez le conte du livre, faites-le passer à travers votre corps, votre respiration, votre auditoire.  Sachez le manier, l'incarner, c'est vous qui ressuscitez avec le conte, c'est en ce sens qu'il existe là un trésor.
De plus, le contenu, qui pour moi n'est pas onirique même s'il le paraît, ce contenu abrite des informations étonnantes sur les grandes lois de l'homme et du monde.  Tout grand conte merveilleux masque une vérité qu'il faut déchiffrer, quelle qu'en soit précisément la beauté de sa parure extérieure.  Cette lecture nouvelle, au bon niveau, peut être le fait de plusieurs années, mais tout à coup le déclic se produit, et ce jour-là, on se rend compte que le trésor, c'est à la fois ce qu'on a découvert comme enseignement et tout le voyage patient qui vous a mené.  André Voisin
?La force du conte est de traverser toutes sortes de plans et de toucher chaque être par quelque analogie ou parfaite application à son expérience propre. André Voisin


A ne pas jeter sur la voie publique mais à mettre dans les mains des amateurs de contes.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire