mercredi 1 mars 2017

Mensuel Mars 2017 - N° 291

Mensuel de diffusion d’informations sur l’oralité,
les conteurs et les raconteurs.
mars 2017 – N°291

                                                                                                                                
P 912122 Bureau de dépôt LIEGE 1–4000   Editeur responsable: Marie-Claire Desmette, av. E. Ysaÿe, 32/224  4053 Embourg



Au sommaire, ce mois-ci:

- Un magnifique métier
- Nouvelles du monde du conte
- Spectacles - Balades – Repas - Ateliers
- Agenda
- 4 histoires



Maison du Conte et de la Parole de liège-Verviers

Conte et diversités par Ahmed Afiz , Anouck Barthélémy, Belgazou, Selle de Vos,
Léonardo Dolcimascolo, Farid,  Marie-France Nizet, Christian Schaubroeck,


quand ? le 7 mars  à 20h                                    où ? Théâtre à Denis, 302, rue Ste Marguerite à Liège
combien ? 3€                                                        animation : Thomas Evrard
infos: 0486/21.87.62; http://conteetparole.blogspot.com http://liege-diversites.be/

Pour la fête de la Diversité, la Ville de Liège propose une ouverture à la multi-culturalité, au vivre ensemble, dans le partage et la reconnaissance mutuels. Pas de scène ouverte.




Maison du Conte et de la Parole de Liège-Verviers


Contes et musique Klezmer par Soleil Rouge et Belgazou, Laure Cech, M-C Desmette,
Marino, Roger Janssen, et Philippe Noël

quand ? le 7 avril  à 20h                                    où ? Théâtre à Denis, 302, rue Ste Marguerite à Liège
combien ? 4€                                                        infos: 0486/21.87.62; http://conteetparole.blogspot.com 
                                                                          animation : Gaëtane Windels

La Musique Klezmer est la musique traditionnelle des populations juives de l'est de l'Europe, musique d'origine d'Asie Centrale, mâtinée de musique tzigane et turque et de jazz.
Musique unie à des contes juifs de Chelm et d'ailleurs.



Un magnifique métier
                                                                                             Chantal Dejardin



Bonjour à toutes et tous,
Je voudrais vous dire...
Je voudrais vous dire que je fais un magnifique métier.
Perso, je n'ai pas besoin de subsides pour conter.
Je ne ferai donc pas de demande de subvention à la ministre.
J'ai néanmoins une interpellation, sincère, profonde, urgente.
Je (et je suis certaine que d'autres se reconnaîtront...) suis convoquée pour un contrôle au Forem d'Arlon.
Il y a deux ans, le contrôle s'était très bien passé. Qu'en sera-t-il cette fois-ci ? 
Vous connaissez la situation absurde de ce monde qui veut plus, toujours plus, partout, tout le temps.
En tant qu'artiste qui considère que l'acte artistique est plus que nécessaire et urgent dans notre société, je suis bafouée, insultée, déshonorée quand quelqu'un derrière un bureau me dit que "oui, vous faites conteuse en attendant de trouver un vrai travail"...
Oui, je suis humiliée.
Mon métier est une nourriture. C'est pas moi qui le dis... C'est Monsieur Gougaud...
Je voudrais dire à Madame Greoli :"Je voudrais que vous vous penchiez sur le statut d'artiste.
Je voudrais simplement que vous compreniez qu'avec 1000 € par mois, je vis une vie magnifique, dans la simplicité volontaire et joyeuse.
Ces 1000 € par mois me permettent d'être libre dans ma tête pour faire ce que je juge juste de faire.
Conter, rencontrer le public, être sur les routes, dire, éveiller, transmettre, dans la plus grande simplicité qui me porte de plus en plus.
Je vous demande de comprendre que certain.e.s artistes demandent la paix. Simplement, la paix. Pas d'argent, pas de convention, pas de reconnaissance. Simplement la paix. Donc, un statut d'artiste pérenne.
Nous ne trafiquons rien. Les contrats, nombreux, variés, multiples témoignent à eux seuls de la confiance et de la reconnaissance d'un public fidèle, curieux, touché, heureux et enthousiaste qui honore la qualité de notre travail.
Je ne trafique rien.
Conter depuis 25 ans, sans subsides, sans site internet, sans brochure..., c'est ma situation. J'en suis fière."
Voilà ma parole d'aujourd'hui.
J'ai suivi comme vous les interventions de Madame Gréoli. J'ai envie de croire en sa sincérité.
Stéphane et moi avons l'intention de demander un rendez-vous auprès de son ministère. Pour lui dire notre situation. Pour lui expliquer notre volonté de simplicité et notre attente d'un statut d'artiste stable. Nous vous tiendrons au courant, évidemment.
Je vous salue, vous souris et vous remercie pour toutes les énergies et le travail accompli.
Bien à vous !                               

Pêché dans un article du Soir du 14 février intitulé Etonnée ?  Non !  Concernée, oui ! chapeautant un entretien avec La ministre de la Culture à propos d'artistes de théâtre.  On peut extrapoler vers les conteurs:
A propos du statut d'artiste: … on ne valorise pas le temps d'écriture, de répétitions, …. Donc, non seulement les artistes ne sont pas indemnisés pendant ces périodes mais ils ne peuvent les compter comme temps de travail.  Avec des conséquences immédiates sur le difficulté d'obtenir le statut d'artiste.  Il faut qu'on fasse bouger les choses dans ce domaine, avec aussi une formation adaptée des employés du Forem et d'Actiris.
Vous soutenez aussi la création d'une fédération des arts de la scène ?
Effectivement.  Pour l'instant, tout le monde avance en ordre dispersé.  Avoir une fédération représentative du secteur pourrait avoir de vraies négociations paritaires de type classique ou simplement une articulation plus juste du rapport de force avec le politique, c'est un véritable enjeu.
……………


____________________________________________________________________________________

Nouvelles du monde du conte

L'Arbre à Palabres, Magazine indépendant de la forêt, 6ième année, n°9.  Magazine bilingue, français-néerlandais ou néerlandais, comme vous voulez, + un texte en wallon, traduit également dans les 2 langues.  Au sommaire: Sire Halewyn inspiré d'une balade flamande du Moyen Age; le chêne du charbonnier, conte de Joël Smets, un poème de votre servante,; Lès rapias, dialogue en wallon; douane et contrebande, document; et des textes divers + des illustrations.  Abonnement 4 numéros:19€.  info@madametoutou.be
·      Pour la dix-neuvième fois consécutive, le Prix de la Fédération Wallonie-Bruxelles Prix du Festival interculturel du Conte  se tiendra à Chiny durant le festival d'été qui aura lieu les 08 et 09 juillet 2017. Il récompensera un conteur émergeant de la Fédération Wallonie-Bruxelles.
Pour participer, il suffit, après avoir pris connaissance du règlement, de nous retourner le bulletin d'inscription (téléchargeable sur notre site www.conte.be)
- par mail à l'adresse : communication.chiny@conte.be
- par courrier à l'adresse : Benjamin ROISEUX Chiny, Cité des Contes asbl, Rue de Lorrène, 3 6810 CHINY
Le jury sélectionnera 10 conteurs émergeants parmi les candidatures. Les lauréats auront la possibilité de raconter durant 25-30min lors du 28e Festival interculturel du Conte de Chiny
Si vous souhaitez plus d'informations, n'hésitez pas à nous appeler au 061 / 32 07 56 ou à nous écrire :
communication.chiny@conte.be

·      Les Rencontres Printa’Nied,  9èmes Rencontres Professionnelles du Conte en Région Grand Est, les 15 et 16 mars à ADEPPA, F 57640 Vigy.  C’est en 2007 que les Rencontres « Printa’Nied » voient le jour.  Elles n’avaient initialement comme objectif que de rassembler les professionnels lorrains du Conte autour de temps forts, de formation, rencontres, réflexions, échanges et partages autour de thématiques qui questionnent le Conte en tant que discipline et en tant que pratique artistique.  Au bout de quelques années, les Rencontres « Printa’Nied » ont fait écho dans les régions limitrophes de la Lorraine, en Champagne - Ardenne, en Alsace, en Picardie, en Franche-Comté ainsi qu’en Belgique.  Le dialogue s’est alors établi avec d’autres lieux, d’autres évènements, d’autres opérateurs et d’autres réalités territoriales.
Aujourd’hui, les Rencontres « Printa’Nied » constituent un rendez-vous annuel attendu, apprécié, incontour-nable, une réponse à une attente de l’ensemble des opérateurs du Grand Est.
Elles rassemblent largement, autour du Conte, à la fois les professionnels, qui vivent de la discipline et la font vivre (organisateurs, bibliothèques et médiathèques, diffuseurs, programmateurs, responsables culturels, intermittents, compagnies, universitaires, chercheurs), et aussi un nombre croissant de passionnés.
Aujourd’hui des mutualisations et des partenariats voient le jour.

·      Art de conter et art de la relation, stage d'approfondissement par Henri Gougaud, du 31 mars au 7 avril à Avioth. Donner sans réserve, être là où on est et s’abandonner à l’histoire qu’on raconte. Nous ne désirons rien d’autre et pourtant ce désir - on le constate sur scène - n’est pas suffisant pour toucher le public, l’émouvoir. Le savoir-faire a ses limites mais il est une étape pour qui désire aller plus loin. Oser s’en défaire pour laisser venir, du plus profond de soi-même, une nouvelle voix, impliquant notre être tout entier, est parfois nécessaire. Entrons, si vous voulez bien, plus profondément dans l’art (subtil) de la relation. Intimement lié, à mon avis, à l’art de conter.
Venez avec un nouveau texte, une nouvelle histoire ou une création en cours.
Le stage a lieu à la frontière franco-belge, en pleine nature, dans le superbe Centre de partage d’Avioth.
La simplicité et la convivialité du lieu s’accordent bien avec la simplicité et la détente dans laquelle nous
nous retrouverons et nous travaillerons. ! Public / conteurs, clowns, comédiens, circassiens, chanteurs, musiciens, slameurs ... non débutants
Prix : Stage + hébergement en pension complète/ 730€
Inscriptions et infos complémentaires / Valérie Bienfaisant par tél : +32 (0) 471 36 73 91 -

·      Depuis 2015, Racontance propose une formation longue pour débutants intitulée "Se découvrir conteur, conteuse, premiers pas, premières joies". Celle-ci se décline en 6 dimanches d'octobre à mars. Désormais, pour répondre à la  demande, celle-ci aura lieu, en plus, une fois par an, en formule courte. Elle se déroulera les 15-16 et 17 avril 2017 (week-end de Pâques) de 9h30 à 17h30, au 144 rue Artan à Bruxelles. Salle accessible aux personnes handicapées.
L’atelier sera un lieu d’expérimentations pratiques et ludiques, guidé par la bienveillance, où vous pourrez observer, à travers votre apprentissage et celui des autres quel conteur ou conteuse se dessine en vous. Avec des exercices ludiques, notamment d’improvisations, seront  abordées les différentes qualités du conteur. Voir comment faire pour que les personnages des contes soient crédibles, convaincants et comment, par les mots, créer des images chez ceux qui écoutent, choisir une histoire, en trouver l’essence, osez la remuer, l’épurer ou lui donner plus de relief, y investir ses émotions, puis la partager avec aisance en y prenant de la joie et en donnant du plaisir aux autres, voilà les différents objectifs de cette formation.
Celle-ci  sera animée par Dominique Brynaert.
Prix du stage : 105 euros.  Maximum 12 inscriptions.  
Infos et inscriptions : 0477/91.04.30 - www.racontance.be

·      Bonjour !   Je vois arriver avec joie ce stage-atelier contes de 2 jours en inter-générations, jeudi 13 et vendredi 14 Avril, dans le cadre de la "fête du chant", à Bovel (35330, pays de Redon, sud de Rennes).
Très rares aujourd'hui sont nos contemporains "nourris de contes" par leurs parents et grands-parents... C'est le cas d'André, authentique et riche porteur de la tradition contée en haute Bretagne : une cinquantaine de récits, contes d'animaux, contes merveilleux... des standards internationaux tels Barbe-Bleue, Les Deux Voyageurs (Vérité et Fausseté), Jean de l’Ours, Les Deux Jumeaux ou Les Frères par le sang, Le Peïsson Vert... outre de rocambolesques menteries, et autres facéties (Jean l'bête qui va à la foire...) !
Je prévois une alternance de mises en situation, et d'apports théoriques : appropriation orale de petits contes aussitôt retransmis pour se les forger, échanges entre nous, approfondissement des sources écrites de sorte à s'y repérer "dans la forêt des contes"... dans l'objectif que chacun/e enrichisse (ou découvre !) sa capacité à partager des rêves ! 
Plus tard: Stage contes MARITIMES, à Boulogne-sur-Mer (62200), du Lundi 10 au Mercredi 12 Juillet. Des contes du gaillard d'avant du temps de l'Hermione, des... qui sentent le goudron et la toile !... l'un des ateliers proposés à l'occasion du Trophée Capitaine Hayet, organisé par l'OPCI, dans le cadre de "La côte d’Opale fête la Mer" (8e édition de cette grande fête populaire maritime gratuite, jusqu'au dimanche 16 juillet).
Contact: jenapierremathias@contes-et-merveilles.com

Pour votre agenda: Festival Cont'en Corbières (F) les 19, 20 et 21 Juillet.  Contact: babethetvero@contoirduconte.fr
_______________________________________________________________________________________

Publication dans le Mensuel



Si vous voulez que vos infos soient publiées dans le Mensuel, lisez attentivement les instructions ci-dessous.  Particulièrement celles qui concernent la date de nos envois.
Fin janvier, j'ai reçu une vingtaine d'infos pour février, beaucoup trop tard pour être publiées, même en "dernière minute".  Cela me désole.
Je vous rappelle que notre mensuel est repris sur Internet, mois après mois et qu'il est envoyé aux autorités politiques qui sont, d'une façon ou d'une autre, responsables du conte.
Donc, si vous voulez soigner mon moral, si vous voulez que vos infos paraissent dans le Mensuel et sur Internet, envoyez-nous vos infos à temps.
Marie-Claire Desmette, éditrice responsable



                                                                                                                                            
Message important à nos amis conteurs et organisateurs de spectacle

·       Envoyez-nous vos informations avant le 14 du mois précédant la publication,
·       un mois plus tôt pour les formations,
·       complètes et lisibles,
·       par poste à Marie-Claire Desmette, av. Eugène Ysaÿe, 32/224  4053 Embourg.  Tel : 04/367.27.06.
·       ou par courriel à maisonconte.liege@skynet.be                                         
·       Ne comptez pas sur les organisateurs de spectacle. Envoyez-nous vous-mêmes vos infos.
Idéalement, vos informations comportent:
organisateur,                            titre,                        genre d'activité,                        artiste(s),
date et heure,                           lieu,                        prix,                                       public cible,            
coordonnées pour infos et réservations,                     max. deux lignes de commentaire

N.B. Aucune mention tout en majuscules, svp.
C'est vous qui nous envoyez vos informations.
Veuillez ne pas les noyer dans une mise en page compliquée Epargnez-nous les recherches, l'exploration.
Merci d'épargner le travail bénévole de la rédaction, de la correction, de l'expédition.
L'idéal pour nous, le plus sûr pour vous, c'est le copier-coller
_____________________________________________________________________________

? Il sent les deux femmes à ses côtés, pleines de cette sollicitude qui fait de chaque femme une héroïne. Nadeem Aslam
Spectacles - Animations – Repas - Balades



Centre Touristique de la Laine et de la Mode
Contes du monde

quand ? du 15 octobre 2016 au 15 octobre 2017                          où ? CTLM, rue de la Chapelle, 4800 Verviers
combien ? de 1,50€ à 6€, tarif groupe et guide                              infos, réservation: info@aqualaine.be
9 sources différentes de contes dans le monde, vêtements, des objets caractéristiques, pour évoquer les ambiances où sont nés les contes.  Avec chaque fois un conte emblématique.  Audio-guide et animations. 

Maison du Conte et de la littérature

- le 2 mars  à 15h30, Livre vivant,  animation par Émilie Debatty et Julie Gaudier. A partir de 4 ans. 6€.
      Foyer culturel de Perwez.
Dans le cadre du Festi'carnaval .

- le 8 mars de 14h à 16h, La roulotte aux histoires par Julie et Emilie. A partir de 6 ans. 7 € goûter compris.
- le 8 mars 15h à 17h. de 4 à 12 ans. 7€ goûter compris.  Infos: 081/23.45.55 ou info@foyerperwez.be
      La roulotte – Place des Sauverdias 1360 Perwez.
Un après-midi à découvrir des récits envoutants et fascinants tout en bricolant !

- le 8 mars  de 15 à 17h, Le labo des histoires.  Tout public à partir de 4 ans. 8€ (Animation + goûter)
      Citizen Kane-café culturel- à Wavre (Salle Vertigo) Rue Charles Sambon 10 1300 Wavre
Voyage au pays de l’imaginaire. Lectures, contes, oralité, jeux d’imagination et d’improvisation.  On s’amusera à raconter, on jouera à inventer.

- le 11mars dès 18h30, Les grands feux d'Ittre par Pascal Guéran, Véronique Bock et Ahmed Hafiz ainsi que les participants à l'atelier Récimaginaires.
 Promenade nocturne (environ 4 km) dans un univers fait de contes et de légendes, de feux et de lumières, de mystères et d’obscurités. Musiques, soupe, vin chaud, saucisses, …
________________________________________________________________________________________________________

_____________________________________________________________________________________________________________

Mijote de cailloux par Émilie Debatty et Julie Gaudier, Festival Les Nuits d'Encre. De 4 à 10 ans. 
- le 15 mars à 16h Bibliothèque Publique, Espace 2000, 16, 1470 Genappe. Infos: 067 79 42 92 - Pas de réservation

- le 19 mars à 16h, Bibliothèque de Jodoigne, au Château Pastur - rue du Château, 13. 3 € - infos : 010 81 99 57.

- le 22 mars à 16h, Bibliothèque de Genval, Place Communale, 1. Accès gratuit – Rens. : 02 653 40 47.

- le 26 mars à 17h, Ferme du Douaire, Ottignies.  Accès gratuit – Rens. : 010 41 44 35. Gratuit.

- le 29 mars à 15h, Bibliothèque de La Hulpe, Rue des combattants, 57. Gratuit – Rens. : 02 633 12 24
____________________________________________________________________________________________________

Au pied des montagnes, au fond des océans, au bord des sentiers dans les bois,  … À petits pas au son des cailloux, venez écouter leurs contes un peu fous bien mijotés à la grande marmite du loup !

Rêves de papier par Pascal Guéran

quand ? le 4 mars à 16h                                             où ? Bibliothèque d'Embourg, Voie de l'Ardenne, 78, 4053 Embourg
combien ? 5€                                                               pour qui ? dès 3 ans
infos, inscription: 04/36.15.669
Des histoires racontées à l'aide de papiers pliés inspiré de la tradition japonaise.


Maison du Conte de Bruxelles                                                                                                                   (à suivre p. 6.)

- le 4 mars à 16:00, La vieille qui craque  par  Anne Borlée.  +5 ans. Paf : 8/6€/ Pass Contes, galettes et chocolat
      Une bergère miteuse, un fils serpent, une moitié de coq qui chante, un vieux aux yeux blancs … Voyage imaginaire dans le monde des va-nu-pieds et des culs-terreux.

 - le 4 mars à 18:30, Le contoir, par T’es conte ou quoi, anciens de l'Ecole du Conte. Tout public. Gratuit.
Café-théâtre de nouveaux talents et plus confirmés.  Contes, chansons, théâtre d'objets, récits de vie.  Soupe du jour, croque-monsieurs et bières spéciales
________________________________________________________________________________

où ? 7 d, rue du Rouge-Cloître, 1160 Auderghem         infos, réservations: 02/736 69 50    info@maisonducontebxl.be

________________________________________________________________________________________________________

(suite de la page 5.)

- le 15 mars à 19 :00, Celle qui se tait par  Marie-Noëlle Baquet et Evelyne Devuyst. +8 ans.
      bibliothèque principale de Laeken – 246 bd E. Bockstael, 1020 Bruxelles. Infos et réservations : 02.279.37.90.
Par la porte entrouverte elle est entrée. Elle a vu. Le tissu maculé de rouge. Le long couteau dans la main aimée. Ce sang absorbe ses mots. Alors elle tait ce qu'elle a vu et part.  Traduction en langue des signes

- le 19 mars à 16:00, Crapule par Marie-Noëlle Baquet. +2,5 ans. . Paf : 8/6€/ Pass Contes, galettes et chocolat
      La Vénerie/Ecuries– 3 place Gilson – 1170 Bruxelles - infos et réservations : 02 672 14 39.
Lou, Maman et dans le ventre de Maman, un bébé. On ne l’entend pas, on ne le voit pas mais il prend beaucoup de place. Suivi d’un atelier parents/enfants mené par Vanessa Berkenbaum. 

Conteurs en balade                                                                                                                               Mots et merveilles

Spaghetti et stoemp contés avec Layla Darwiche

quand ? le 10 et 11 mars  à 20h                               où ? Caf é de la Rue, rue de la Colonne, 30, 1080 Bruxelles
combien ? 13/10€
infos, réservation indispensable: 0497/78 20 75;  info@conteursenbalade.be
1001 histoires au cœur du Moyen Orient, les plus belles et les plus étranges qui ont sauvé la vie à la princesse enchanteresse.

Nuit blanche, Enigmes du vampire par Bernadette Heinrich et Florence Cayron

quand ? le 11 mars à 20h30                         où ? Centre Culturel René Magritte, rue de la Déportation, 37 7860 Lessines
combien ? Prévente : 9€.                               infos, inscription: 068 250 600. www.ccrenemagritte.be
Spectacle librement inspiré des ‘Contes du Vétala’ ou les ‘Vingt-cinq histoires du Vampire’ œuvre clef de l’inde ancienne. Un récit, de la musique électro, découverte de spécialités culinaires indiennes.

Dimanches du conte

- le 12 mars à 15h,  Sauve qui peut !  par Pierre Desvigne (Fr). 7  ans et + .
Récitals de contes loufoques + atelier photo-langage et peinture sur le thème de la peur avec Céline Antoniucci

- le 12 mars à 20h,  Gueules de Loups par Pierre Desvigne (Fr). A partir de 13 ans
Epopée fantaisiste /théâtre/ conte/ commedia dell’art/ marionnette adulte.
_________________________________________________________________________________________________________________

combien ?                                                              où ? T. des Riches Claires, 24, rue des Riches Claires 1000 Bruxelles
Info et réservations : info@dimanchesduconte.be  - 0489/69 97 96

Maison du Conte de Namur

- le 12 mars de 15 à 18h, Rencontre avec Gigi Bigot. Pour Adultes. 10€
      Les pieds sur terre, la tête dans les étoiles, conférence
      Les mets à la bouche, pause gourmande
      Les mots à la bouche, spectacle de contes
Le poétique n'est-il qu'évasion du réel ou offre-t-il à celui qui parle une place pour être au monde ?

- le 19 mars à 10h30, Babil de contes par Karine Moers et Dominique Parmentier. 0 à 4 ans accompagnés. 3€
Des histoires à écouter ! Des histoires à inventer ! Des histoires à chanter pour les tout-petits et leurs parents.
_________________________________________________________________________________________

où ? 170/2, rue des Brasseurs, 5000 Namur                       infos, réservation indispensable au 0489 933 548
_____________________________________________________________________________________________________________

- le 16 mars à 18H, Vices et vertus par Philippe Tock et Jean-Claude van Assche.
Promenade contée au musée  dans le cadre de l'exposition "Vices et Vertus"


Quai des Départs Renouvelés, par Le Lampadaire à 2 Bosses

quand ? le 19 mars à 15h                                          où ? Wolubilis, Cours P-H Spaak, 1, 1200 Bruxelles
combien ? gratuit                                                        pour qui ? Dès 7 ans.
infos, inscription: 02/761.60.30; wolubilis.be
Regarder le monde à cet endroit précis où l'ancien bascule dans le naissant.  Conte déambulatoire en extérieur aux alentours de Wolubilis.  Un goûter sera offert après le spectacle et partagé à la Bibliothèque.

? Nous avons de multiples identités, il suffit de les chercher. Maryam Nadijidi
Théâtre Hafiz Raconte asbl
Le Bon Fils par Ahmed Hafiz

quand ? le 25 mars à 20h                                          où ? Maison du conte de Namur, 170/2,rue des Brasseurs, Namur
combien ? 7€                                                               pour qui ? tout public à partir de 8 ans
infos et réservations: 0477 22 89 39; ahmedafiz@Yahoo.fr
Avec humour et tendresse l'histoire de tous les bons fils, assis entre deux cultures, tiraillés entre leur besoin d'émancipation et le poids des traditions.

L’envers du décor balade par Bernadette Heinrich

quand ? Le 25 et le 26 mars à 15h30                      où ? Cimetière de Montmartre, 20 avenue Rachel, Paris 18ième
pour qui ? Tout public à partir de 7 ans                
infos: : 0033 (0)6 749 543 89; 00 32 (0)4777 753 131; parisconteurs@gmail.com www.paris-conteurs.fr
Les rues de ce quartier animé bruissent de cris et de conversations. Quelques pas en contre bas, un doux silence, le cimetière. Véritable forêt urbain, terre d’accueil des chats sauvages.

Barricade
Affreux, sales et méchants par les conteurs de la Troupe des Tous Contes Fées

quand ? le 31 mars dès 20h30                                              où ? à Barricade, 21 rue Pierreuse 4000 Liège
combien ? 3 €                                                                    infos, réservation: 0476 68 00 73
Contes des pas gentils.


Ateliers – Formations


Maison du Conte et de la Littérature

- le 1er  mars  de 19h45 à 21h30,  Récimaginaires par Philippe Casterman. 10€/séance.  Ad. à partir de 18 ans.  Centre Culturel de Braine-l’Alleud. 0493 196 528 ou philippe@conteetlitterature.be
Raconter des histoires, construire un Récit en le structurant, en le rendant accessible aux autres, grâce à l’imprévisible, les émotions, le rythme et la poésie, les trucs et ficelles du narrateur et l’humour.
 
- les 7  et 21 mars  de 19h45 à 21h30, Je raconte avec Philippe CastermanAdos et Adultes.                10€/séance.  Centre Culturel d’Ittre - 36, rue de la Montagne - 1460 Ittre. .  0493 196 528; philippe@conteetlitterature.be .
Se raconter des histoires (au sens noble) c’est important, ça peut faire avancer les choses, interpeller, questionner, ou tout simplement émouvoir.

- le 11 mars de 10h à 15h, Habiter sa parole avec Valérie Bienfaisant. Adultes à partir de 18 ans. 45€/mois.
      4, rue du Grand Philippe 1490 Court-Saint-Etienne (Beaurieux). 0471/367 391 ou valoinval@hotmail.com
 Habiter son corps, sa parole et l’espace, habiter le temps. Contes, nouvelles, légendes, récits historiques, monologues, poèmes, … 
____________________________________________________________________________________________________________

infos: La Maison du Conte et de la Littérature asbl; info@conteetlitterature.be

Ateliers contes  par  Christian Schaubroeck

- le 1er mars, de 19h30 à 21h30, Année sur mesure, pour stagiaires confirmés.
En priorité sur les demandes des stagiaires, pour la préparation en profondeur d’un conte, la création d’un spectacle ou toute autre demande spécifique.  Exercices afin de compléter leur formation continue.

- le 8 mars de 19h30 à 21h30,  Année 2, pour stagiaires en perfectionnement.
Approfondir les techniques pour partager les histoires qui nous font vibrer. Nourrir nos récits de notre sensibilité et de nos expériences pour trouver une gestuelle et un langage personnel.              

- le 15 mars de 19h30 à 21h30, Année 1 pour stagiaires débutants.
S’habituer à prendre la parole en public, gérer son corps, sa voix, découvrir l’art de transmettre un conte oralement, sans support écrit, se débarrasser de nos tics gestuels et de langage.
________________________________________________________________________________________________________

où ? Anciennes écoles, Chiny                                                combien ? 150€
Renseignements et inscriptions: 0479/99.31.64 ou par mail accueil@lescreateliers.be


Aquilone  
Couleur de parole par Michèle Dispa

quand ? les 2 et 16 mars de 14 h 30 à 17 h 30                   où ? 40,rue Dothée 4020  Liège
infos, inscription: 0476-213 079   midispa.mots@gmail.com
Apprendre à conter c'est un peu d'audace, un peu de travail et beaucoup de plaisir.  Les contes sont des bulles légères d'images faites de mots.

Maison du Conte de Namur                                                                                                                                    TAPS

Un mensonge pour mieux dire la vérité par Gigi Bigot

quand ? les 10 et 11 mars de 9h15 à 17h00                                               où ? à Namur
combien ? 60€                                                                                                  infos, réservation: complet
Explorer l'irréel pour mieux dire la vérité.  Matière proche du rêve où tout est possible, même l'impossible.  le plus incroyable doit être crédible.

Aquilone
De plume et de mots, atelier d'écriture par Michèle Dispa

quand ?  les 11 et 25 mars de 14 h 30 à 17 h 00      ou ? 40, rue Dothée, 4020  Liège
infos, inscription: 0476 - 213 079: midispa.mots@gmail.com
Oser ses propres mots, trouver sa "patte", découvrir l'imaginaire de chacun, aller à la rencontre de l'Autre. L'atelier se poursuit ou se commence à tout moment.

Maison du Conte de Namur
Atelier du dire animé par Jean-Claude Van Assche
quand ? le 25 mars à 14H                                   où ? 170/2, rue des Brasseurs, 5000 Namur
combien ? 10€                                                       pour qio ? adulte
inscription, réservation indispensable: 0489/933.548
Si conter est un plaisir, c'est d'abord un art exigeant. Cet atelier a pour objectif de permettre au conteur- amateur ou confirmé - de travailler une histoire et reçoit un « retour » sur sa prestation.

Oralité & Imaginaire par Anne Borlée

quand ? 26 mars de 10h00 à 17h00*                            où ? Petit Théâtre de la Grande de Vie de Forzée (Rochefort)
combien ? 35€/journée                                                    pour qui ? Adultes à partir de 16 ans
infos: inscription: 083/61.32.60 ou 0473/13.11.26; www.lepetittheatredelagrandevie.be

*23 avril, 21 mai.  Développer son imaginaire et, au fil des ateliers, construire son/ses récit(s) « oral/oraux inspirés par conte, légende ou mythe, récit de vie, fait d’actualité, chanson ou poésie...


T.A.P.S                                                                                                                                  Maison du Conte de Namur
Conter au musée par Catherine Pierloz

quand ? les 3,4 et 5 mars, de 9h15 à 17h00                       où ? à Namur
combien ? 90€                                                                         infos, inscriptions: 081/77.68.09
Dire les images ou les montrer ? Laisser monter une parole poétique devant les œuvres d'un peintre, créer un parcours comme une histoire.  Directement sur le terrain.  Balade contée le 5 mars


Art de conter et art de la relation, stage d'approfondissement par Henri Gougaud,

quand ? du 31 mars au 7 avril                                                                                    où ? Centre de partage d’Avioth (F)
combien ? Stage + hébergement en pension complète/ 730€                                     pour qui ? non débutants
infos, inscription: +32 (0) 471 36 73 91: valoinval@hotmail.com
Entrons, si vous voulez bien, plus profondément dans l’art (subtil) de la relation. Intimement lié, à mon avis, à l’art de conter.   Pour conteurs, clowns, comédiens, circassiens, chanteurs, musiciens, slameurs . (Voir p.3 .

Racontance

Se découvrir conteur, conteuse, premiers pas, premières joies par  Dominique Brynaert

quand ? les 15-16 et 17 avril, de 9h30 à 17h30                 où ? 144 rue Artan à Bruxelles
combien ? 105€                                                                       pour qui ? Adultes débutants ou avec un début d'expérience
infos, inscription: 0477/91.04.30 - www.racontance.be  (voir p.3. )

Veillées – Scènes ouvertes

Ces veillées sont des réunions amicales et conviviales, où tout le monde peut conter, éventuellement après inscription.

v Comme le 10 de chaque mois, le 10 mars à 20h30, Contes du dixième jour, organisé par la Maison du Conte de Namur, rue des Brasseurs, 170 à 5000 Namur.  Paf: 3€ pour tous. Pour raconter, s’inscrire au 0489 933 548. info@maisonducontenamur.be

v Organisé par Racontance, le 17 mars  à 20h00,  comme le 3ième vendredi de chaque mois, Les Zapéro-contes, à la Fleur en Papier Doré, rue des Alexiens, 53, à 1000 Bruxelles. Entrée gratuite.  Maximum 9 inscrits. Infos: 0474/94.90.69 - racontance@hotmail.com www.racontance.be   Pour conter, s'inscrire sur racontance@hotmail.com
v Le 18 mars à 20h, à Chiny, Anciennes Ecoles, 3 rue de Lorrène, Veillée contée et scène ouverte
avec Amandine Orban en conteuse du mois, entrée gratuite. 0479/99.31.64; cschaubroeck.cs@gmail.com

NB: Le 7 mai aura lieu la prochaine Veillée du 7 – scène ouverte, au Théâtre à Denis, 302, rue Ste Marguerite, 4000 Liège.  3€.  Pas de réservation.  Infos: 04/367.27.06; maisonconte.liege@skynet.be
________________________________________________________________________________

Pour la Journée de la Femme

Agnodice, Femme médecin et gynécologue de la Grèce ancienne




Vers 300 avant J. C,  Agnodice, femme d'Athènes, par son savoir et les services qu'elle rendit à son sexe, donna lieu à un changement important dans la législation des Athéniens relativement à l'exercice de de la médecine.
Issue de la haute société athénienne, jeune fille brillante, Agnodice est frustrée par l’interdiction faite aux femmes d’étudier. Encouragée par son père, elle se coupe alors les cheveux, elle raccourcit sa tunique pour qu'elle paraisse semblable à celle des hommes, la douce Agnodice devient le vaillant Miltiade, afin de pouvoir suivre les cours, notamment auprès du célèbre médecin Hérophile, auteur d'un "Livre des Sages-femmes".
En 350 avant notre ère, le 3 juin, elle obtient la première place à l’examen de médecine et devient gynécologue, toujours en conservant son déguisement et sans révéler sa véritable identité. Une ancienne loi d'Athènes interdisait cette profession aux femmes et aux esclaves. Les accouchements mêmes étaient exclusivement réservés aux hommes. Bien des femmes s'en mêlent sans doute, mais sans titre, et leur ignorance rend leurs soins dangereux. On avait vu plus d'une Athénienne préférer la mort à l'obligation de recourir aux médecins. C'est à l'art des accouchements et au traitement des maladies des femmes qu'Agnodice se consacre surtout. Probablement elle leur révèle en secret, son sexe, pour obtenir d'elles une confiance entière.
Bientôt les malades affluent, ses succès rapides et sa brillante réputation excitent la jalousie des autres médecins. Ils l'accusent devant l'aéropage (tribunal athénien) de profiter de son métier pour séduire et corrompre les femmes mariées qu'on voyait s'abandonner, sans réserve, à ses soins.
Agnodice en faisant connaître son sexe, se justifie pleinement. Mais le sentiment de frustration n'est  pas atténué. On l'accuse alors d'avoir violé la loi, en pratiquant, quoique femme, une branche de la médecine, accusation pour laquelle elle risque une forte condamnation.
La reconnaissance et l'intérêt personnel portent les femmes des principaux citoyens à se réunir pour prendre sa défense. Devant le temple,  ses nombreuses patientes manifestent en déclarant que si Agnodice est exécutée, elles iront à la mort avec elle. Sous la pression de la foule, les magistrats acquittent Agnodice et lui permettent de continuer à exercer la médecine.
Les femmes obtiennent  même la révocation de la loi, et peuvent, dès lors, être secourues par des personnes de leur sexe dans les infirmités auxquelles la nature les a assujettis. L’année suivante le conseil Athénien modifie la loi et autorise les femmes à étudier la médecine.

D'après le Dictionnaire des sciences médicales, biographie médicale, tome 1er .
D'après le site Femmes savantes de la Grèce antique qui cite 10 femmes actives en médecine, 8 en sciences naturelles, 5 en histoire et en géographie.  Sans oublier des femmes pharmaciennes et philosophes.
L'illustration est tirée de "Culottées, des femmes qui ne font que ce qu'elles veulent" de Pénélope Bagieu, Gallimard Bande dessinée, 142 pages. 2016.



Agenda de mars 2017


A=animations;  B=balade; C=conférence;  D=Danse; E=exposition; F=formation; Fl=festival ;
J=journée professionnelle; M=musique; R= repas;  S=spectacle; V=veillée-scène ouverte

£ E     ….            Conte du monde, Verviers.  Voir p. 5.
£ F      01             Récimaginaires, Braine-l'Alleud. Voir p. 7.
£ F                      Année sur mesure, Chiny. Voir p. 7.
£ A     02             Livre vivant, Perwez.  Voir p. 5.
£ SA   04             Rêves de papier, Embourg, Voir p. 5.
£ SR                    La vieille qui craque, Bruxelles. Voir p. 5.
£ SA                    Le contoir, Bruxelles. Voir p. 5.
£ S      07             Conte et diversités, Liège.  Voir p. 1.
£ F                      Je raconte, Ittre. Voir p. 7.
£ SR   08             La roulote aux histoires, Perwez. Voir p. 5.
£ ASR                 Le labo  des histoires, Wavre. Voir p. 5.
£ F                      Année, pour stagiaires en perfectionnement, Chiny. Voir p. 7.
£ BR   10             Spaghetti et stoemp contés, Bruxelles. Voir p. 6.
£ V                      Contes du dixième jour, Namur.  Voir p. 8.
£ B     11             Les grands feux d'Ittre, Ittre. Voir p. 5.
£ BR                    Spaghetti et stoemp contés, Bruxelles.  Voir p. 6.
£ SM                   Nuit blanche, Lessines. Voir p. 6.
£ F                      Habiter sa parole, Court-St-Etienne. Voir p. 7.
£ SA   12             Sauve qui peut !, Bruxelles. Voir p. 6.
£ CRS                  Rencontre avec Gigi Bigot, Voir p. 6.
£ S      15             Mijote de cailloux, Genappe. Voir p. 5.
£ S                      Celle sui se tait, Bruxelles. Voir p. 6.
£ F                      Année 1 pour stagiaires débutants. Voir p. 7.
£ S      16             Vices et vertus, Namur. Voir p. 6.
£ V     17             Zapéro-contes, Bruxelles. Voir p. 8.
£ V     18             Veillée contée et scène ouverte, Chiny. Voir p. 8.
£ S      19             Mijote de cailloux, Jodoigne. Voir p. 5.
£ SR                    Crapule, Bruxelles. Voir p. 6.
£ S                      Quai des départs renouvelés, Bruxelles. Voir p. 6.
£ SA                    Babil de contes, Namur. Voir p. 6.
£ F      21             Re raconte, Ittre. Voir p. 7.
£ S      22             Mijote de cailloux, Genval. Voir p. 5.          
£ S      25             Le bon fils, Namur. Voir p. 7.
£ B                      L'envers du décor, Paris
£ S      26             Mijote de cailloux, Ottignies. Voir p. 5.
£ B                      L'envers du décor, Paris. Voir p. 7.
£ S      29             Mijote de cailloux, La Hulpe. Voir p. 5.
£ S      31             Affreux, sales et méchants, Liège. Voir p. 7.

            avril
£ SM   07             Conte et musique Klezmer, Liège. Voir p. 1.
£ F      15-17        Se découvrir conteur; conteuse, premiers pas, premières joies, Bruxelles. Voir p. 8
___________________________________________________________________________________________





Mary Henrietta Kingsley



Mary Henrietta Kingsley (13 octobre 18623 juin 1900) était une exploratrice anglaise et un écrivain qui a beaucoup influencé l'Europe dans sa manière de considérer l'Afrique et les Africains.
Mary Kingsley est née à Islington. Elle est la fille de George Kingsley (écrivain de récit de voyage lui aussi) et de Mary Bailey. Elle est la nièce de Charles Kingsley, écrivain britannique à l'œuvre variée et abondante.. Son père travaille comme médecin au service de George Herbert, 13e comte de Pembroke. Sa mère est invalide si bien que Mary doit rester à la maison et s'occuper d'elle. Mary ne suit pas une longue scolarité mais elle a accès en revanche à la bibliothèque très fournie de son père et adore l'écouter lui raconter des histoires de pays lointains.
Son père meurt en février 1892. Sa mère meurt aussi cinq semaines plus tard. Libérée de ses obligations familiales, et disposant d'un revenu de 500 £ par an, Mary peut enfin voyager. Elle décide de découvrir l'Afrique et de ramener le matériel indispensable pour terminer un ouvrage que son père avait commencé d'écrire sur certaines populations de ce continent.
Mary débarque en Angola à Luanda en août 1893 où elle partagea la vie des habitants. Elle vit parmi les tribus locales qui lui apprennent tout ce qu'elle doit savoir pour survivre dans la jungle, et elle s'aventure seule dans des contrées dangereuses. Elle va à la rencontre des cannibales, explore des marécages infestés de crocodiles et fait l'ascension du mont Cameroun.
Elle revient en Afrique en 1895 afin d'étudier des tribus cannibales. Elle se déplace en canoë sur le fleuve Ogooué où elle découvre des espèces de poissons inconnues. Après sa rencontre avec les Fangs elle escalade les 4 100 m du mont Cameroun par un itinéraire inconnu des Européens.
Des nouvelles de ses aventures atteignent l'Angleterre et à son retour en octobre 1895 elle est accueillie par une foule de journalistes prêts à tout pour l'interviewer. Elle est désormais célèbre et dans les trois années qui suivent elle donne des conférences dans tout le pays sur ses expériences africaines.
Mary Kingsley a écrit deux livres sur son expérience de l'Afrique : Travels in West Africa (1897), qui a été immédiatement un best-seller, et West African Studies (1899). Dans ce dernier livre, elle propose une nouvelle organisation politique pour l'Afrique de l'ouest. Voilà comment elle résume son parcours en Afrique :
« Je peux dire qu'il n'y a vraiment que deux choses dans ma vie dont je sois fière : la première est d'avoir été félicitée par le Dr Günther pour ma collection de poissons ; et la seconde est d'avoir appris à manier un canot adouma (...). »
En Angleterre, elle se montrera toujours hostile au droit de vote des femmes et aux féministes, ce qui ne l'empêche pas, par son expérience de vie, de remettre en cause le modèle traditionnel des femmes victoriennes. Au cours de la seconde guerre des Boers, Mary Kingsley se porte volontaire comme infirmière. Elle meurt de la typhoïde dans la ville de Simon, où elle soignait des prisonniers Boers. Selon ses dernières volontés ses funérailles ont lieu en mer.

D'après Culottées, des femmes qui ne font que ce qu'elles veulent" de Pénélope Bagieu, Gallimard Bande dessinée, 142 pages. 2016 et Internet



Tripol



Tripol est en Russie, au bord du fleuve Dniepr. On y a découvert d'étonnantes merveilles, des poteries étranges mêlant animaux vrais et bêtes fantastiques. Il semble bien que les femmes, voici cinquante siècles, aient régné sans partage sur ce pays enfoui. Aux plus anciens temps de Tripol, point de statues d'hommes. Seules leurs compagnes sont majestueusement représentées. Elles sont les prêtresses de la religion dont on a retrouvé les autels. Elles domestiquent le cheval et gouvernent les maisons collectives de la tribu qui, peu à peu, font place à des habitations plus petites, familiales. Certains archéologues pensent que la première famille du monde est née à Tripol. Les hommes ? Ils ne semblent émerger de leur condition subalterne que sur les ruines de cette culture oubliée. Voilà un peu d'eau au moulin de ceux qui pensent que les premières civilisations humaines furent matriarcales."
D'après  Henri Gougaud, dans un moment d'égarement




Aesara



Aesara, philosophe pythagoricienne,  considère que, moyennant un exercice poussé d’introspection, nous pouvons découvrir la loi et la justice qui y séjournent et qui nous offrent le modèle qui doit être appliqué à la maison et à la cité. Ces vertus, qui appartiennent spécifiquement à l’homme et non aux autres êtres vivants, procèdent de la relation qui s’établit entre les parties dont l’âme est composée : la loi et la justice sont le produit de l’harmonie qui s’établit entre elles.
……
« Ce qui produit cette harmonie c’est l’ordre, la proportion et la hiérarchie qui règnent entre les parties de l’âme, mais il faut y ajouter les facteurs affectifs très importants comme l’amitié, l’amour et la bienveillance, qui contribuent à réussir la concorde intérieure de l’âme.
……
« Après une analyse détaillée, Aésara parvient à la conclusion que « la vie la meilleure pour l’homme est celle où l’agréable se mêle au convenable, et le plaisir à la vertu »,

D'après Eclogæ physicæ et ethicæ de Stobée, compilateur macédonien de l'Antiquité; nous avons un résumé du traité de Aesara, Sur la nature humaine, qui porte sur la nature de l’âme.



Isala Van Diest



Anne Catherine Albertine connue sous le nom d'Isala Van Diest, née à Louvain le 7 mai 1842 et morte à Knokke le 6 février 1916, est la première femme médecin de Belgique et la première femme universitaire belge[].
Fille d’un chirurgien et accoucheur, Isala Van Diest reçoit, ainsi que ses sœurs, la même éducation que leur frère. Leur mère les emmène en voyage en Angleterre, où elles entrent en contact avec le milieu progressiste.  L’école supérieure secondaire n’étant pas encore à cette époque accessible aux filles en Belgique, Isala est mise en pension à Berne pour la préparer à l’université.
À son retour en 1873, elle tente de s’inscrire à la faculté de médecine de l’Université catholique de Louvain, mais se heurte au refus de la hiérarchie religieuse et en particulier du recteur, Mgr Namèche, qui lui propose de devenir sage-femme. Elle refuse et retourne à Berne, les universités suisses étant les premières d’Europe à s’ouvrir aux femmes. Elle obtient son diplôme en 1879 et part exercer son métier durant deux ans en Angleterre où les femmes médecins ont la liberté d'exercer depuis 1866. Attachée au New Hospital for Women, elle y rencontre des féministes anglaises.
De retour en Belgique et afin de pouvoir faire reconnaître son diplôme, elle est contrainte de suivre des cours complémentaires à l’Université libre de Bruxelles accessible aux femmes depuis 1880. Il faudra un arrêté royal en 1884, pour qu’elle soit autorisée à ouvrir son propre cabinet médical à Bruxelles. Féministe, elle fonde avec Marie Popelin, première femme belge diplômée en Droit, la Ligue belge du droit des femmes.
En 1902, perdant progressivement la vue, elle cesse ses activités et s’installe à Knokke, où elle passe les dernières années de sa vie.

D'après Isala Van Diest in Liste des femmes scientifiques, Internet (une mine !)
_______________________________________________________________________________________
m Ce rond est-il rouge ?  Alors ceci vous concerne :

Si vous voulez (continuer à) recevoir ce  Mensuel d’Informations sur l’Oralité, les Conteurs et les Raconteurs:
En Belgique: il vous suffit de verser 12€ au compte BE 75 5230 8016 8151, identification BIC TRIOBEBB de la Maison du Conte et de la Parole de Liège-Verviers, asbl.  Vous serez assuré de recevoir prioritairement, pendant douze mois, un maximum d’informations sur le conte : spectacles, animations, repas contés, formations, balades, ...  en provenance non seulement de notre asbl, mais aussi de bien d’autres associations et d’autres conteurs. 
Pour tous renseignements : 04/367.27.06 ou 087/53.05.74
France et Europe: A cause de frais de port plus élevés, l’abonnement à notre Mensuel vous coûtera 23€.
Paiement par virement international de 23€ (demandez à votre banque des formulaires spéciaux Swiftcode ou BIC), au compte n° BE 75 5230 8016 8151, identification BIC TRIOBEBB Banque Triodos, 139/3, rue Haute, B 1000 Bruxelles de la Maison du Conte et de la Parole de Liège-Verviers, 32/224, avenue Eugène Ysaÿe, B 4053 Embourg. En communication: nom et adresse où envoyer le Mensuel.


    Pour la Maison du Conte et de la Parole de Liège-Verviers:
                 Téléphone: 0486/21.87.62 de Philippe Noël
            Courriel: maisonconteliege@gmail.com
                 Répondeur: 087/42.06.39 de Paul Fauconnier
    Pour le Mensuel:
                 Téléphone: 04/367.27.06 de Marie-Claire Desmette
                 Courriel: maisonconte.liege@skynet.be
     Sites Internet
           http://conteetparole.blogspot.com    actualité: agenda, articles, contes, …


? … l'importance de se raconter des histoires pour affronter la vie. Fabienne Bradfer

Aucun commentaire:

Publier un commentaire