lundi 1 mai 2017

Mensuel Mai 2017 - N°293

Mensuel de diffusion d’informations sur l’oralité,
les conteurs et les raconteurs.
mai 2017 – N°293

                                                                                                                                
P 912122 Bureau de dépôt LIEGE 1–4000   Editeur responsable: Marie-Claire Desmette, av. E. Ysaÿe, 32/224  4053 Embourg



Au sommaire, ce mois-ci:

- édito
- Nouvelles du monde du conte
- Spectacles - Balades – Repas - Ateliers
- Agenda
- 5 histoires


La Veillée du 7 – scène ouverte


organisée par la Maison du Conte et de la Parole de Liège-Verviers


quand ? le 7 mai  à 20h                                    où ? Théâtre à Denis, 302, rue Ste Marguerite à Liège
combien ? 3€                                                        infos: 0486/21.87.62; http://conteetparole.blogspot.com 
carte blanche: Mylène Marchal                        animation : Marino

Vous avez envie de passer une soirée pas comme les autres,  envie de conter, envie d'entendre conter, envie de vous lancer devant un public sympathique ?  La Veillée du 7, veillée conviviale et sans façons, est faite pour y répondre. 8 places sont offertes à la scène ouverte.
 Pour conter, s'inscrire en début de séance auprès de l'animatrice.  1 conte d'une durée de 10'.


Balade contée champêtre et familiale au Sart Tilman


quand ? le 21 mai à 14h15                        combien ? 3 € (gratuit en dessous de 8 ans)
                           où ? RV Quartier de la Vallée, 1, chemin de la vallée, 4 B22, Sart Tilman
                           Inscription et rendez-vous à 14h15 et départ à 14H30   fin à +/- 17H
Des histoires légères et amusantes pour apprécier différemment le printemps, la nature, les animaux…
Départ du parking derrière le bâtiment Botanique.  Bus 48, arrêt Botanique.
Parcours : semi aisé (sur route asphaltée en première partie, ensuite sentier dans la forêt, en montée, retour au point de départ).



Conte et magie et scène ouverte


organisée par la Maison du Conte et de la Parole de Liège-Verviers


quand ? le 7 juin  à 20h                                    où ? Théâtre à Denis, 302, rue Ste Marguerite à Liège
combien ? 3€                                                        infos: 0486/21.87.62; http://conteetparole.blogspot.com 
carte blanche: Christelle Brien                         animation : Roger Janssen
Des magiciens et des conteurs s'associeront pour animer cette soirée. 3 places offertes à ceux qui voudront conter. Venez bien à temps. S'inscrire en début de séance auprès de l'animateur.  1 conte d'une durée de 10'.
                                                                       

Nous vous prions de bien vouloir noter la nouvelle adresse
de contact pour le Mensuel:




Tranches de vie



édito



En plus des mythes, légendes et contes, les conteurs ont dans leur répertoire, les tranches de vie.  Tranches de vies vécues, tranches de vies inventées. Par exemple l'histoire de Vincent de la page 8. Mais invente-t-on vraiment ? Peut-on créer autrement qu'à partir de ce que l'on est, de ce que l'on a ?
Même s'ils sont codés, transposés, les contes traditionnels sont témoins de nos ancêtres partout dans le monde, de ce qu'ils ont vécu, observé, craint, désiré.  De leur mentalité.  Quel serait l'accueil chez nous du conte afghan "les cheveux blancs" (voir p. 9. )  Quel serait l'accueil maintenant de Grisélidis et des considérations de Charles Perrault ? (voir p. 11.)
D'une certaine façon, d'où qu'ils viennent, les contes traditionnels sont des tranches de vie.  Tout cela pour introduite l'histoire d'Ali et de Zakia de la page 9.
A propos de cette histoire tragiquement de notre temps, je m'interroge sur les références de son titre dans Le Soir: "Roméo et Juliette, une odyssée afghane".  Roméo et Juliette ne connaissent qu'une nuit d'amour.  La mort les empêche de vivre ensemble.  Heureusement, Ali et Zakia ont un avenir.  L'Odyssée est le périple d'Ulysse pour rentrer chez lui, alors qu'Ali et Zakia fuient leur pays.
Si référence littéraire on veut, je penserais plutôt à Aucassin et Nicolette, qui me frappe par, mutans mutandis,  la similitude des péripéties de la chantefable (page 9. ) avec celles vécues par Ali et Zakia.
Avec une citation encourageante  pour terminer: L'univers tyrannique est plein de fureurs, de frayeurs et de failles.  L'humain profite de la moindre brèche laissée par l'inhumain pour germer et pour croîtreFrançois Cheng.



_______________________________________________________________________________________

Nouvelles du monde du conte

·      Les conteurs de la Province du Luxembourg s'associent... et organisent des veillées contes itinérantes sur la Province. Le principe : de belles histoires, un bon moment.
En partenariat avec d’autres conteurs de la Province (essentiellement amateurs, avec l'un ou l'autre professionnel suivant les disponibilités) et “Chiny, Cité des contes ASBL” (organisateur notamment du Festival Interculturel de Chiny), nous avons mis sur pied depuis 2 ans une veillée mensuelle contée itinérante.
Notre objectif est double : promouvoir les contes et le patrimoine de notre province. Ainsi, ces soirées contes se déroulent chaque fois dans un lieu nouveau, visitant l’ensemble de la Province.
Le lieu (intérieur ou extérieur) est choisi pour son charme à découvrir. Le conte, permettent des représentations hors scène, en toute simplicité, il n’y a aucune exigence technique. Ainsi, de nombreux lieux sont possibles et intéressants : maison communale (hall, salle de réunion, ...), chapelle et église, parc, salle locale, école, ...
Concrètement, ces veillées sont accessibles gratuitement au public, l’animation assurée par un conteur qui présente un extrait de spectacle suivi d’une scène ouverte animée par plusieurs conteurs. Une belle soirée culturelle offerte à la population par la mise à disposition d’un espace.
 Nous nous retrouvons habituellement le 3e samedi du mois à 20h00.  Cependant, la prochaine soirée sera organisée au Centre Culturel à Rossignol le 13 mai prochain (voir p. 7).
Contact: Christian Schaubroeck  cschaubroeck.cs@gmail.com

·      La Scène Ouverte de Mons est une fête trimestrielle des arts en parole et musique qui vous accueille dans une ambiance conviviale et une atmosphère joyeuse. Elle rassemble un collectif de conteurs, Les Paroliers de l’Invisible, qui se sont constitués à l’occasion de Mons 2015, pour une première Scène Ouverte au Jardin Suspendu.
Nous invitons toute personne qui désire conter, chanter, slamer, dire un poème, jouer un morceau musical à nous contacter pour l’organisation de la Scène Ouverte. 
Les règles du jeu : rester dans l’oralité, pas dans la lecture, limiter l’intervention à une durée de deux à dix minutes maximum.
Le lieu : Thanks Galerie, Galerie d'art, Rue des Telliers 5, 7000 Mons http://thanksgalerie.be/
La prochaine scène ouverte est prévue le 19 mai (vendredi) à 19h.30, à l’occasion de la fête du « Doudou » et sur le thème des « Dragoneries ». https://www.facebook.com/sceneOuverteMons/  (Vpor p. 7.)
Plat de couscous à réserver au 0477/228939 ou 0478 366437ou 0477-225647ou sur paulema@scarlet.be

·      Change le Monde à Chassepierre (Florenville, Gaume, Belgique), du 19 au 21 mai 2017.
Quand les citoyen-ne-s décident de se bouger, ensemble, avec les associations solidaires, cela donne « Change le Monde ».  La quatrième édition de cette rencontre à la fois festive et engagée dans la voie d’un monde juste, équitable, éthique, durable et soucieux des générations futures se tiendra cette année à Chassepierre, les 19, 20 et 21 mai.
Pour répondre aux inquiétudes, aux questions légitimes, mais aussi pour déconstruire les discours de haine et les préjugés non fondés, les échanges, débats, ateliers et tables rondes seront principalement axés sur la « Justice migratoire ». Cependant, « Change le Monde » est et reste un événement convivial, familial et festif. Le samedi 19 mai, principalement, fourmillera de jeux, d’animations, de grimage, de théâtre, de musiques et de conte… avec : « Murs murs », « Alpha Théâtre », « Mon ami Paco », « Contes nomades », « Combo-rock MJ » « Buena vida social Band » « Musique d’Action Paysanne », « Avana », « Le Taupes qui boivent du lait » et une scène ouverte. Dimanche matin, c’est une balade de découverte nature pour public multiculturel, qui sera programmée. Quant au moment fort du vendredi 19 à 20h00, il réunira autour de Pascal Claude : Sarah Klingeberg, Carine Thibault, François De Smet et Hervé Le Bras pour un débat « Migrations, le vrai du faux ». Toutes les activités sont gratuites et, pour bien déguster le menu copieux, il est conseillé de visiter www.cncd.be/changelemonde  Infos : 0474/ 82 50 73

·      Bonjour à  toutes et à tous ! Nous voici à l'heure d'été ... c'est donc l'heure de découvrir les stages d'été et de rentrée ! Il y en aura pour tous les goûts, toutes les demandes, toutes les attentes, à chaque fois dans des beaux lieux, dépaysants, avec hébergement, qui permettront que le stage en plus d'être un moment de partage artistique et pédagogique soit aussi un vrai temps de vie partagée :
Du 12 (soir) au 14 mai (Ariège) :
Ode à la créativité conteuse
Du 3 au 9 juillet à Montbard (Bourgogne) : Le conteur et ses images
Du 17 au 23 juillet (Ariège) : Se laisser conter, un stage de contes accompagné de la méthode Feldenkrais
Du 24 au 30 juillet (Ariège) : Explorer le conte par le chemin du clown, et le clown par le chemin du conte
Du 16 au 23 septembre à Meknes (Maroc) :
Le conteur et ses images ; et la même semaine, Illustration et Carnet de voyages  les deux stages se croiseront
Du 27 octobre (soir) au 29 octobre à Tothem (Boulens, Suisse) :
Le suspense dans les histoires
Les stages accueillent des gens d'âges et d'horizons divers, certain(e)s qui viennent explorer quelque chose de nouveau pour elles/eux, d'autres qui content déjà... Mais, dans le travail, chacun se nourrit à sa manière, à son rythme, donc quel soit votre "niveau", sentez-vous bienvenu(e).
Pour chaque stage vous recevrez un document pratique et pédagogique vous disant ce qu'il convient d'amener dans votre "bagage" de stagiaire.   Contact: Philippe Sizaire   contact@philippesizaire.com

& L'orniculteur par Philippe Sizaire, illustré par Louise de Contes, publié par Un café, l'édition. 14,50€.  Une histoire sensible et poétique. En librairie ou à commander directement: http://www.uncafeledition.com/l-orniculteur.php
_______________________________________________________________________________________

Message important à nos amis conteurs et organisateurs de spectacle

·       Envoyez-nous vos informations avant le 14 du mois précédant la publication,
·       un mois plus tôt pour les formations,
·       complètes et lisibles,
·       par poste à Marie-Claire Desmette, av. Eugène Ysaÿe, 32/224  4053 Embourg.  Tel : 04/367.27.06.
·       ou par courriel à maisonconte.liege@skynet.be                                         
·       Ne comptez pas sur les organisateurs de spectacle. Envoyez-nous vous-mêmes vos infos.
Idéalement, vos informations comportent:
organisateur,                            titre,                        genre d'activité,                        artiste(s),
date et heure,                           lieu,                        prix,                                       public cible,            
coordonnées pour infos et réservations,                     max. deux lignes de commentaire

N.B. Aucune mention tout en majuscules, svp.
C'est vous qui nous envoyez vos informations.
Veuillez ne pas les noyer dans une mise en page compliquée Epargnez-nous les recherches, l'exploration.
Merci d'épargner le travail bénévole de la rédaction, de la correction, de l'expédition.
L'idéal pour nous, le plus sûr pour vous, c'est le copier-coller
_____________________________________________________________________________Spectacles - Animations – Repas - Balades



Centre Touristique de la Laine et de la Mode
Contes du monde

quand ? du 15 octobre 2016 au 15 octobre 2017                          où ? CTLM, rue de la Chapelle, 4800 Verviers
combien ? de 1,50€ à 6€, tarif groupe et guide                              infos, réservation: info@aqualaine.be
9 sources différentes de contes dans le monde, vêtements, des objets caractéristiques, pour évoquer les ambiances où sont nés les contes.  Avec chaque fois un conte emblématique.  Audio-guide et animations. 

Exposition de l'âne cacador par Krystin Vesträlen, auteure et Aurélie Vetro, illustratrice

quand ? du 29 avril au 7 mai                                    où ? abbaye du Val Dieu à Aubel
Conte italien.  Vernissage le 28 avril, présence de l'illustratrice.


Dimanches du conte

- le 7 mai à 15h,  Alice et la perle à facettes par Aline Fernande (Be). A partir de 4 ans.
Alice ose plonger dans les profondeurs interdites et fascinantes de la mer ! Elle y trouve son double, sous forme d'étoile de mer. Tout semble paisible et festif jusqu'à l'arrivée d'un courant bleu-nuit, glacial.
+ atelier parcours psycho-corporel sur le thème des fonds marins avec Céline Antoniucci.

- le 7 mai à 20h Pink tales/ Pink tails par Fred Duvaud (Fr), Aline Fernande (Be), Hélène Palardy (Fr),
Nidal Qannari (Fr), Julien Staudt (Be). + de 14 ans.
Va-et-vient entre mythologie et scènes de vie contemporaine, de l'ordinaire au magique. La sensualité de l'étrange. Sortir de son propre corps et devenir autre. Confidences intimes, amours interdits.

- le 7 à 22h, Savages Pussy (Fr - Be).
Concert et fête de clôture
_______________________________________________________________________________________________________

où ? Théâtre des Riches Claires, 24, rue des Riches Claires 1000 Bruxelles
combien ?15h 3€/ enfants et réductions – 6€ adultes; 20h 6€/ réductions – 9€ : prix plein 
Info et réservations : info@dimanchesduconte.be  - 0489/69 97 96
Festival "Les arts du récit" à Grenoble

Antre[s] par Julie Boitte

quand ? le 8 mai  à 14h                                 où ?  au Musée Dauphinois, 30 rue Maurice Gignoux 8031 Grenoble
Réservation et informations: info@artsdurecit.com ou 0033 (0)4 76 51 21 82
Une jeune femme redécouvre la demeure de sa grand-tante, mais ouvrir la porte, c'est laisser resurgir les souvenirs... Un détail évoque d'autres lieux, des êtres chers, mais si étranges.


Epopée Philoménesque par Benoit Morren, conteur, et Angelo Proto, guitariste

quand ? le 9 mai à 20h30                                    où ? Blues-sphère, rue Surlet, 37, Liège
combien ? 7€                                                         pour qui ? tout public à partir de 12 ans
infos, inscription: 0491/716292; https:www.facebook.com/RobindesPommes/?fref=ts
Un spectacle conté en rock’n’roll, fantastico-poétique, socialo-philosophique. Les vraisemblables histoires de Philémon, Troubadour de Temps incertains, En quête de la Poésie, perdue dans un monde troublé.

Maison du Conte de Bruxelles

- le 11 mai à 20 :00, Kabouter ! par Michel Verbeek. +10 ans. 10 adulte, 8 réduit.
Enfance dans le Bruxelles des années ’60, une famille ouvrière d’origine flamande, portraits truculents, savoureux et parfois sérieux d’une famille (presque) normale.
Dans le cadre du Festival des Arts à Auderghem

- le 15 mai, La Maison du Conte fête ses 15 ans… Ce mois-ci, les écoles d’Auderghem sont à l’honneur, nous les invitons pour des prestations scolaires. Sur réservations uniquement info@maisonducontebxl.be

- le 27 mai à 16:00, En chemin par Ludwine Deblon. + 3 ans . 8€ adulte, 6€ réduit, Pass contes galettes et chocolat
Nous partons à l’aventure et les lieux défilent En voyage, c’est le public qui assure bruitage, rythme et musique. Un spectacle de marionnettes-mains et d’ombres participatif et animé !  Goûter galettes et chocolat
________________________________________________________________________________________________________________

où ? 7 d, rue du Rouge-Cloître, 1160 Auderghem         infos, réservations: 02/736 69 50    info@maisonducontebxl.be
________________________________________________________________________________________________________

- le 7 mai à 15 : 00, Promenons-nous par Italia Gaéta et Gilles Gheraille.  + 7 ans. 5€.
      Au Karreveld, Avenue Jean de la Hoese 32, 1080 Molenbeek-Saint-Jean | infos et réservations : le 02 415 86 03
Tous les matins, la petite Giulia prend la route pour rejoindre l'école. Elle longe la forêt obscure et mystérieuse. Elle regarde de loin les arbres qui tremblent et qui hurlent. Elle n'a qu'un désir : trouver le chemin de la liberté.

- le 10 mai à 19 : 00, Les ours et nous … une histoire de famille par  Monique Michel. +7ans.
      Bibliothèque principale de Laeken, 246 bd E. Bockstael, 1020 Bruxelles. Infos et réservations : 02.279.37.90.
Ils capturent et séduisent les femmes, ils ont des enfants extraordinairement forts, on les appelle « les grands-pères de la forêt ». Les ours hantent notre imaginaire. Traduction en langue des signes : Evelyne Devuyst

- le 20 mai, Exposition et prestations contées dans le cadre des résultats de l’atelier « Avec ou sans papiers » en collaboration avec Lire et Ecrire Molenbeek et Le Gaffi asbl.
      A la Maison des Cultures de Molenbeek-Saint-Jean, Rue Mommaerts 4, 1080 Bruxelles.

Racontance
Bruxelles, fais-moi peur par Dominique Brynaert

quand ? le 12 mai à 19h30                                        où ? Fleur en Papier doré, 55, rue des Alexiens, 1000 Bruxelles
combien ? 10€                                                                  
 Fantômes, diables, vampires, depuis toujours, des forces obscures sévissent à Bruxelles.

Change le Monde
Contes et scène ouverte par Contes Nomades

quand ? les 19, 20 et 21 mai                                     où ? à Chassepierre (Florenville)
combien ? gratuit                                                        infos: 0474/ 82 50 73; www.cncd.be/changelemonde
Du 19 au 21 mai, de nombreuses activités.  Voir p. 3.

? Nous sommes nous les humains, des raconteurs d'histoires.  Davantage homo narrans que  homo sapiens.  Nous nous reconnaissons dans les histoires racontées par d'autres.  Toute œuvre d'art digne de ce nom contient un petit fragment de miroir.  Henning Mankel
Centre Touristique de la Laine et de la Mode   Académie des Beaux-Arts de Verviers    Club d'astronomie de Spa

La grande nuit du Conte

quand ? le 20 mai, de 20h à minuit                              où ? CTM, Rue de la Chapelle, 30,4800 Verviers
combien ? 8/6/7/…€                                                         pour qui ? tout public
infos, inscription indispensable: info@aqualaine.be ou 087/30.79.20
Entrez dans le monde fantastique des contes et rencontrez-en les héros : la charmeuse de serpent, le cracheur de feu, le géant, la sorcière et le mage conteront leur histoire comme vous ne l’avez jamais entendue !


Barricade

Nos amies les bêtes et autres bestioles par les conteurs de la Troupe des Tous Contes Fées

quand ? le 26 mai dès 20h30                                                où ? à Barricade, 21 rue Pierreuse 4000 Liège
combien ? 3 €                                                                    infos, réservation: 0476 68 00 73;  www.touscontesfees.com
Balade Contée par la Troupe des Tous Contes Fées.  Safari en ville et chasse  aux histoires dans les rues et ruelles de la cité ardente

Ateliers – Formations


Maison du Conte et de la Littérature

- le 3 mai  de 19h45 à 21h30,  Récimaginaires par Philippe Casterman. 10€/séance.  Ad. à partir de 18 ans.  Centre Culturel de Braine-l’Alleud. 0493 196 528 ou philippe@conteetlitterature.be
Raconter des histoires, construire un Récit en le structurant, en le rendant accessible aux autres, grâce à l’imprévisible, les émotions, le rythme et la poésie, les trucs et ficelles du narrateur et l’humour.
 
- les 2  et 9 mai  de 19h45 à 21h30, Je raconte avec Philippe CastermanAdos et Adultes.     10€/séance.  Centre Culturel d’Ittre - 36, rue de la Montagne - 1460 Ittre. .  0493 196 528; philippe@conteetlitterature.be .
Se raconter des histoires (au sens noble) c’est important, ça peut faire avancer les choses, interpeller, questionner, ou tout simplement émouvoir.

- le 13 mai de 10h à 15h, Habiter sa parole avec Valérie Bienfaisant. Adultes à partir de 18 ans. 45€/mois.
      4, rue du Grand Philippe 1490 Court-Saint-Etienne (Beaurieux). 0471/367 391 ou valoinval@hotmail.com
 Habiter son corps, sa parole et l’espace, habiter le temps. Contes, nouvelles, légendes, récits historiques, monologues, poèmes, … 
____________________________________________________________________________________________________________

infos: La Maison du Conte et de la Littérature asbl; info@conteetlitterature.be

Ateliers contes  par  Christian Schaubroeck

- le 3 mai, de 19h30 à 21h30, Année sur mesure, pour stagiaires confirmés.
En priorité sur les demandes des stagiaires, pour la préparation en profondeur d’un conte, la création d’un spectacle ou toute autre demande spécifique.  Exercices afin de compléter leur formation continue.

- le 10 mai de 19h30 à 21h30,  Année 2, pour stagiaires en perfectionnement.
Approfondir les techniques pour partager les histoires qui nous font vibrer. Nourrir nos récits de notre sensibilité et de nos expériences pour trouver une gestuelle et un langage personnel.              

- le 17 mai de 19h30 à 21h30, Année 1 pour stagiaires débutants.
S’habituer à prendre la parole en public, gérer son corps, sa voix, découvrir l’art de transmettre un conte oralement, sans support écrit, se débarrasser de nos tics gestuels et de langage.
________________________________________________________________________________________________________

où ? Anciennes écoles, Chiny                                                combien ? 150€
Renseignements et inscriptions: 0479/99.31.64 ou par mail accueil@lescreateliers.be


? L'amour ne rend pas les amants invulnérables.  Mais même si la beauté et l'amour du monde sont au bord de la destruction, c'est toujours du côté de ceux qui s'aiment qu'il convient de se trouver.  Que la haine soit tortueuse ne fait pas d'elle autre chose que ce qu'elle est.  L'amour vaincu reste l'amour. Nadeem Aslam

Maison du Conte de Namur
Atelier du dire animé par Jean-Claude Van Assche
quand ? le 6 mai à 14H                                       où ? 170/2, rue des Brasseurs, 5000 Namur
combien ? 10€                                                       pour qui ? adulte
inscription, réservation indispensable: 0489/933.548
Si conter est un plaisir, c'est d'abord un art exigeant. Cet atelier a pour objectif de permettre au conteur- amateur ou confirmé - de travailler une histoire et reçoit un « retour » sur sa prestation.

Aquilone  
Couleur de parole par Michèle Dispa

quand ?complet                                                                       où ? 40,rue Dothée 4020  Liège
infos, inscription: 0476-213 079   midispa.mots@gmail.com
Apprendre à conter c'est un peu d'audace, un peu de travail et beaucoup de plaisir.  Les contes sont des bulles légères d'images faites de mots. Reprendra en septembre.

Aquilone
De plume et de mots, atelier d'écriture par Michèle Dispa

quand ?  le 6 mai à17 h 00                                                ou ? 40, rue Dothée, 4020  Liège
infos, inscription: 0476 - 213 079: midispa.mots@gmail.com
Oser ses propres mots, trouver sa "patte", découvrir l'imaginaire de chacun, aller à la rencontre de l'Autre. L'atelier se poursuit ou se commence à tout moment.

Oralité & Imaginaire par Anne Borlée

quand ? le 21 mai de 10h00 à 17h00*                          où ? Petit Théâtre de la Grande de Vie de Forzée (Rochefort)
combien ? 35€/journée                                                    pour qui ? Adultes à partir de 16 ans
infos: inscription: 083/61.32.60 ou 0473/13.11.26; www.lepetittheatredelagrandevie.be

Développer son imaginaire et, au fil des ateliers, construire son/ses récit(s) « oral/oraux inspirés par conte, légende ou mythe, récit de vie, fait d’actualité, chanson ou poésie...


Veillées – Scènes ouvertes

Ces veillées sont des réunions amicales et conviviales, où tout le monde peut conter, éventuellement après inscription.


v Organisée par la Maison du Conte et de la Parole de Liège-Verviers, le 7 mai à 20h, la Veillée du 7 – scène ouverte, au Théâtre à Denis, 302, rue Ste Marguerite, 4000 Liège.  2€.  Pas de réservation.  Infos: 04/367.27.06; maisonconte.liege@skynet.be (Voir p. 1.)

v Comme le 10 de chaque mois, le 10 mai à 20h30, Contes du dixième jour, organisé par la Maison du Conte de Namur, rue des Brasseurs, 170 à 5000 Namur.  Paf: 3€ pour tous. Pour raconter, s’inscrire au 0489 933 548. info@maisonducontenamur.be

v Organisé par Racontance, Zapero-Contes Charleroi, le 12 mai, comme chaque 2ième vendredi du mois, à L’Impasse Temps, 61 rue de Dampremy, 6000 Charleroi.  Pour conter, s'inscrire sur racontancecarolo@gmail.com    Renseignements supplémentaires www.racontance.be 

v Veillées contées itinérantes par les Conteurs de la Province du Luxembourg, le 13 mai à 20h00 au Centre Culturel à Rossignol. Gratuit.   0/ 63 41 20 37; cschaubroeck.cs@gmail.com  Voir p.3.

v Organisé par Racontance, le 19 mai  à 20h00,  comme le 3ième vendredi de chaque mois, Les Zapéro-contes, à la Fleur en Papier Doré, rue des Alexiens, 53, à 1000 Bruxelles. Entrée gratuite.  Maximum 9 inscrits. Infos: 0474/94.90.69 - racontance@hotmail.com www.racontance.be   Pour conter, s'inscrire sur racontance@hotmail.com

v Une fois par trimestre, le 19 mai à 19h.30, la Scène Ouverte de Mons par les Paroliers de l’Invisible, à la  Thanks Galerie, Galerie d'art, Rue des Telliers 5, 7000 Mons http://thanksgalerie.be/



Agenda de mai 2017


A=animations;  B=balade; C=conférence;  D=Danse; E=exposition; F=formation; Fl=festival ;
J=journée professionnelle; M=musique; R= repas;  S=spectacle; V=veillée-scène ouverte

£ E     ….            Conte du monde, Verviers.  Voir p. 3.
£ E     …-7          Exposition de l'âne Cacador, Aubel.  Voir p. 4.
£ F      02             Je raconte, Ittre. Voir p. 6.
£ F      03             Récimaginaires, Braine-l'Alleud. Voir p. 6.
£ F                      Année sur mesure, Chiny. Voir p. 6.
£ F      06             Atelier du dire, Namur. Voir p. 7.
£ F                      De plumes et de mots, Liège. Voir p. 7.
£ V     07             La Veillée du 7 – scène ouverte, Liège. Voir p. 1.
£ SA                    Alice et la perle à facettes, Bruxelles. Voir p. 4.
£ S                      Pink tales/Pink tails, Bruxelles. Voir p. 4.
£ S                      Promenons-nous, Bruxelles. Voir p. 5.
£ S      08             Antre(s); Grenoble (F). Voir p. 5.
£ S      09             Epopée Philoménesque, Liège. Voir p. 5.
£ F                      Je raconte, Ittre. Voir p. 6.
£ S      10             Les ours et nous, Bruxelles. Voir p. 5.
£ F                      Année 2 pour stagiaires en perfectionnement, Chiny. Voir p. 6.
£ V                      Contes du dixième jour, Namur. Voir p. 7.
£ S      11             Kabouter !, Bruxelles. Voir p. 5.
£ S      12             Bruxelles, fais-moi peur, Bruxelles. Voir p. 5.
£ V                      Zapero-Contes Charleroi, Charleroi. Voir p. 7.
£ F      13             Habiter sa parole, Court-Saint-Etienne. Voir p. 6.
£ F      17             Année 1 pour stagiaires débutants, Chiny. Voir p. 6.
£ V     19             Les Zapéro-contes, Bruxelles. Voir p. 7.
£ V                      Scène ouverte de Mons, Mons. Voir p. 7.
£ SA   19-21        Change le monde, Chassepierre. Voir p. 5.
£ S      20             La grande nuit du conte, Verviers. Voir p. 6.
£ V                      Veillée contée itinérante, Rossignol. Voir p. 7.
£ B     21             Balade contée champêtre et familiale au Sart Tilman, Liège.  Voir p. 1.
£ F                      Oralité et imaginaire, Forzée. Voir p. 7.
£ SR   27             En chemin, Bruxelles. Voir p. 5.
_______________________________________________________________________________________

                                                                                          ©  texte original par Phil  Detry



Vincent a un examen de passage en néerlandais.
Pour respecter une certaine déontologie,
son professeur lui a suggéré
de prendre des cours avec son épouse, Martine, également professeur de langues.
Martine le reçoit dans le bureau de son mari.
Quelle surprise!
Pendant la leçon, Vincent n’a d’yeux que pour une photo
qui trône sur l’étagère, contre le mur…
C’est une photo de son professeur et de son épouse, d’eux deux tout nus!
Ces deux enseignants en langues sont des adeptes du naturisme.
Ils sont là sous ses yeux, tous les deux, à poil !
Et elle, elle est pas mal foutue,
comme on dit : elle a de quoi
remplir la main d’un honnête homme…
Et son mari est très honnête,
et le jeune Vincent aussi.
Il ne dira à (presque) personne
qui il a vu tout nu sur la photo,
sur l’étagère de cette messagère
de cette langue étrangère.
Derrière un certain sourire,
Vincent garde un étrange air…

contact: philippe.detry.yahoo.be



Ali et Zakia



L'histoire commence en Afghanistan, dans la campagne près de Kaboul.  La région était célèbre pour ses bouddhas taillés dans le roc, que les talibans ont fait sauter.   Ali et Zakia étaient trop petits pour s'en souvenir.
Ali et Zakia sont citoyens du même pays, l'Afghanistan, ils vivent la même vie de paysans dans la même rfégion, ils sont musulmans tous les deux.  Mais lui est Hazara, elle est tadjike, deux ethnies d'origine persane mais ennemis héréditaires. Elle est sunnite, lui est chiite.  Tous les préjugés les séparent. 
Ils vivent à la campagne, leurs parents sont cultivateurs, éleveurs.  Ils se rencontrent en allant faire paître leur troupeau de chèvres à flanc de coteaux.  Apprennent à se connaître.
A la puberté, Zakia porte la burka, ne sort qu'accompagnée d'un homme de la famille.  Elle épousera un cousin.
Ali est malheureux de ne plus la voir,  Zakia se rend compte qu'elle est amoureuse d'Ali.  Grâce à un téléphone portable, ils restent en relation, ont parfois des rendez-vous secrets.   Après des années, il la demande en mariage.  Demande rejetée avec horreur.  Zakia est battue par ses frères et sœurs.  Elle s'enfuit et trouve refuge à l'annexe locale du Ministère pour les femmes dont la responsable trouve le courage de Zakia hors du commun.
Ali est aussi battu par ses frères.  Il apprend la fuite de Zakia et part la rejoindre.  Ils font le serment de se tuer si l'un d'eux perdait la vie.
La justice afghane tranche.  Zakia doit retourner dans sa famille et Ali est accusé d'enlèvement.  Zakia sait qu'elle sera tuée avant même d'atteindre la maison.  Les crimes d'honneur sont courants en zone tribale, ainsi que la vente des fillettes, interdits par la loi mais couramment pratiqués avec la bénédiction de la justice.
Rod Nordland, chef de bureau du New York Times à Kaboul, apprend leur histoire et publie un article qui fait grand bruit aux Etats-Unis et, par ricochet, en Afghanistan.  Il part à la recherches des fugitifs, les trouve avant la police, les conduit dans le relatif anonymat de Kaboul.  Ali aperçoit un frère de Zakia.  Il faut fuir de nouveau.
L'Association Women for afghan women (WAW) et des ambassades occidentales leur conseillent de fuir vers le Tadjikistan voisin.  Zakia est enceinte de 6 mois.  Mais, à peine arrivés dans la capitale, ils sont refoulés vers l'Afghanistan et un policier leur vole toutes leurs économies et les téléphones cellulaires. 
De nouveau dans la gueule du loup.  Ali, toujours accusé d'enlèvement, est battu par des policiers, il en garde des cicatrices.  Zakia trouve refuge auprès de la WAW.  Un avocat est engagé par l'association.
L'article de Rod Nordland a fait grand bruit.  Le président Ashraf Ghani les protège par une grâce présidentielle.  WAW reçoit des dons pour eux.  Un visa humanitaire leur est accordé dans le cadre d'un programme d'urgences impérieuses.
Ali et Zakia débarquent le 25 mai 2016 à l'aéroport JFK de New York.  Leurs difficultés ne sont pas terminées.  Heureusement, grâce à Nordland, une association pour réfugiés leur vient en aide.  Jean Nihoul, un Belge de New York, leur trouve une maison quelque part en dehors de New York et une assistance médicale.  Une mystérieuse donatrice leur fait don d'une somme d'argent qui leur permet de tenir.  Parcours du combattant pour la demande d'asile.  Zakia suit des cours d'anglais et d'histoire, découvre la liberté des femmes américaines.
Rod Nordland écrit un livre "The lovers" bientôt traduit en plusieurs langues.   Leur notoriété déclenche l'hostilité de certains réfugiés afghans qui désapprouvent leur union à cause de leurs préjugés sociaux et religieux.
Ali et Zakia espèrent être arrivés au port.  Ils ont des projets d'avenir.  Ils ont une petite fille et souhaitent d'autres enfants.  Qui seront libres de se marier comme ils le voudront.
Ali et Zakia ont survécu grâce à leur courage, un peu de chance et l'aide d'amis fidèles.

D'après Roméo et Juliette, une odyssée afghane par Maurin Picard, in Le Soir du 207 mars 2017.



Aucassin et Nicolette



Le comte de Valence fait la guerre au comte de Beaucaire et ravage le pays. Le comte de Beaucaire est vieux et faible. Il n'a qu'un fils, Aucassin. Aucassin ne veut pas combattre, il veut épouser son amie Nicolette. Nicolette est une captive rachetée aux Sarrasins par un vicomte, vassal du comte de Beaucaire..
"Tu n'épouseras pas Nicolette mais une fille de comte, une fille de roi."
Le comte de Beaucaire donne I 'ordre à son vassal d'enfermer Nicolette en compagnie d'une vieille femme. La porte est scellée, il n'y a qu'une étroite fenêtre. Nicolette jure de s'évader. Aucassin va trouver le vicomte: -"Qu'avez-vous fait de mon amie ?" - "Vous ne reverrez jamais Nicolette. Si
vous lui parliez et que votre père I 'apprenne, il nous ferait brûler."
Aucassin se réfugie dans sa chambre pour pleurer.
Le comte de Valence attaque le château de Beaucaire. Chevaliers, soldats, bourgeois sont mobilisés. Le comte de Beaucaire demande à son fils de participer à la défense.
"Je prendrai les arrnes. Si je suis sauf, vous me laisserez voir Nicolette, lui parler, lui donner un baiser." Le comte promet. Aucassin se bat comme un lion, capture le comte de Valence.
"Père, voilà votre ennemi. Maintenant, tenez votre serment."
"Quel serment ? J'aimerais mieux être abandonné de Dieu que de vous faire revoir Nicolette."
"Comte de Valence, je vous libère. Vous pourrez désormais faire à mon père tout le mal que vous voulez."
Le comte de Beaucaire enferme Aucassin dans un souterrain de marbre blanc.
Nicolette est toujours dans sa prison. Un jour de printemps, lune et rossignol, Nicolette fait une corde de draps et linges noués, elle se laisse glisser jusqu'au jardin. Elle en sort, va dans les rues de Beaucaire vers la tour où Aucassin est emprisonné, une tour branlante et percée de trous.
Elle I'entend pleurer.
"Votre père me hait, je ne serai jamais votre femme. Il vaut mieux que j'aille dans une autre
contrée." Elle coupe une boucle de ses cheveux blonds, la jette dans la prison. - "Belle douce amie, ne vous en allez pas ou je mourrai." Il parle ainsi d'amour. Les veilleurs de la ville approchent, avec mission de tuer Nicolette s'ils la rencontrent. Le guetteur improvise une chanson pour prévenir les amoureux. Quand ils sont passés, elle s'en va, franchit les remparts de la ville, se trouve dans une forêt. Au matin, elle voit des bergers. Elle leur demande d'aller parler à Aucassin, lui dire qu'il y a dans la forêt "une bête qu'il doit venir chasser car, s'il peut la capturer, il ne cèdera jamais cette bête pour tout I'or du monde."
Le comte de Beaucaire a tiré son fils de sa prison, lui offre une fête. Aucassin est triste. Un chevalier a pitié de lui, lui conseille d'aller dans la nature pour soulager son cæur.  Aucassin part à cheval dans la forêt. Il rencontre des bergers qui lui font leur commission. Aucassin comprend que
Nicolette est passée par là. Il cherche son amie et finit par la retrouver Aucassin prend Nicolette en croupe, ils quittent le pays, prennent la mer. Tempête. Arrivée au château de Turelure. Là, la reine guerroie tandis que son époux reste dans sa chambre. Des Sarrasins enlèvent le château, réduisent ses habitants en esclavage. Aucassin et Nicolette sont séparés.
Le vaisseau portant Aucassin finit par arriver à Beaucaire. Les habitants font fête à Aucassin qui devient comte, père et mère étant morts durant les trois années de son absence. Il fait régner la paix sur ses terres, n'a pas oublié Nicolette.
La nef portant Nicolette appartient au roi de Carthage, père de Nicolette. Elle reconnaît la ville, dit ses souvenirs. Le roi de Carthage reconnaît en elle la fille enlevée il y a quinze ans.  Tout le monde la choie. Elle pense à Aucassin, apprend à jouer de la viole. Un jour, elle se noircit le visage, décide des marins de la prendre à bord. Ils arrivent en Provence. Habillée en jongleur, elle va de château en château en jouant de la viole. Elle chante: 'Je ne sais ce qu'est devenu Aucassin mais la sage Nicolette est à Carthage, auprès de son père, le roi de ce pays."
Aucassin interroge le jongleur.- "Nicolette est à Carthage, son père veut la marier à un puissant roi mais elle ne veut pas." - "C'est Nicolette que j'aime et veux épouser." - "J'irai pour vous à la recherche de Nicolette."
Nicolette va auprès de la vicomtesse, le vicomte est mort. La femme reconnaît la fille qu'elle avait adoptée. Elle la fait laver et parer. La vicomtesse va cherche Aucassin qu'elle trouve pleurant.
"Ne pleurez plus, je vous montrerai Nicolette que vous aimez tant."
Retrouvailles, baisers, joie. Aucassin et Nicolette se marient. Ils vécurent de nombreux jours sans que rien ne trouble leur bonheur.

D'après Aucassin et Nicolette, extrait de Cantes et légendes du Moyen Age, de Marcelle et Georges Huisman, avec un mini dossier. Nathan Poche 1984. Chantefable de la  fin du XIIème siècle ou de la première moitié du XIIIème siècle.
Une chantefable est une œuvre à moitié chantée, à moitié dite et mimée.



Cheveux blancs



C'est le printemps en Afghanistan.  Les herbes jaillissent en tapis émeraude, les fleurs éclatent de toutes leurs couleurs. Et les senteurs ! On dirait que l'Ami, c'est ainsi que les nomades pachtounes désignent Dieu, on dirait que l'image de t'Ami est dessinée sur la terre par les parfums. Au matin, les nomades conduisent leurs troupeaux au pâturage, ils chantent.  Le soir, les jeunes gens et les jeunes filles chantent dans la tente. Tous célèbrent leur mère, la Terre.
Aux premiers iours chauds, les nomades commencent leur transhumance.
– "Les nomades ne partent pas. Qu'est-ce qui se passe ? "
Trois jours après, la réponse. Bruit des tambours cris et chants, préparatifs de fête, de banquet. Une belle jeune fille qui a connu quatorze floraisons de mars, se fiance au jeune homme qu'elle aime. Nuit de réjouissances.
Le lendemain matin, le jeune homme part à l'étranger. Il a l'intention de travailler pour amasser un petit capital qui lui permettra de se marier.
Le lendemain matin, la jeune fille se regarde dans son miroir. La nuit a emporté ses cheveux noirs.
A la place, elle a laissé des cheveux blancs. La jeune fille essaie de cacher sa honte à tous. En vain.
- " Vous voyez ce qui arrive quand on ne suit pas la coutume. Nous aurions dû être partis depuis trois jours. Que l'Ami protège les autres tentes."
 La fille aux cheveux blancs titube auprès de son chameau. Elle est loin derrière la caravane. Son âme est de plus en plus agitée, ses yeux ont perdu leurs .feux. On n'y lit plus que le désespoir. Elle fait des cauchemars, un fantôme l'emporte. Elle se regarde dans les sources, pleine d'espoir et de désespoir à constater que ses cheveux sont toujours blancs. Elle a envie de fuir mais à quoi bon ? Elle sera toujours avec elle-même.
- " Qu'as-tu? Que t'est-il arrivé ? " Elle ne répond à personne.
Au pays étranger :
- " On dit que ta fiancée a les cheveux blancs."
- "Qu'est-ce que tu me racontes Ià comme bobard. Elle a les cheveux noirs, les plus beaux cheveux noirs du monde."
L'année passe. Le fiancé revient avec un petit pactole. Il achète tente et bétail. Le mariage a lieu. Les jeunes dansent sur I'herbe, les vieux savourent un bon repas. On a installé pour les jeunes mariés une petite tente à l'écart. La jeune fille meurt de peur qu'il découvre ses cheveux blancs. (Nous devons en conclure qu'on ne voit pas ses cheveux, qu'elle est voilée). Si elle pouvait l'oublier, comme elle serait heureuse !
Au milieu de la nuit, la lune vient éclairer la chevelure de la jeune fille. Elle se jette au pied de son mari.
- "Je ne t'ai jamais trompé."  Le garçon la regarde, silencieux, avec un étonnement mêlé de tristesse.
- " Je ne t'ai jamais trompé mais qu'estce que je pouvais faire ? Je te demande pardon. J'aurais voulu mourir mais je n'ai pas pu."
- "Raconte, je n'en peux plus."
- " La nuit de nos fiançailles, je dormais. J'ai été réveillée en sursaut, quelqu'un pressait ses lèvres contre les miennes. Il a disparu, je ne sais pas qui c'était. Le lendemain, j'ai vu que mes cheveux étaient blancs. Je ne suis pas digne de ton amour mais je t'aimerai jusqu'à la mort. Dis-moi comment je peux mourir sans que ton honneur soit atteint."  Elle se sent soulevée dans les bras de son mari. "Ne me tue pas, laisse-moi le faire moi-même."
Son mari l'embrasse fougueusement.
- " C'est moi qui suis venu t'embrasser."
Le lendemain matin, la jeune fille a les plus beaux cheveux du monde, des cheveux noirs.

D'après La fille nomade, in Contes d'Afghanistan, de Abdurrahman Pazvak, traduits, présentés et annotés par Jacqueline Verdeaux et Omar Sherdil, publié chez Stock+plus (Arabies/Islamie) 1981.



Grisélidis



Au Piémont vivait un prince doté de toutes les qualités du corps et de l'âme. Il veillait à rendre ses peuples heureux. Mais il pensait que le beau sexe est infidèle et trompeur, avide de prendre empire sur l'homme malheureux qui lui sera livré.  La vue du monde le renforçait dans sa conviction.  Il avait décidé de ne pas se marier. Ses sujets viennent en chœur lui demander d'assurer sa descendance.
- " Je suis convaincu que, dans le mariage, on ne peut vivre heureux quand on y commande tous deux. Cherchez moi une jeune beauté d'une obéissance et d'une patience éprouvées et qui n'ait point de volonté."
Un jour, il s'égare à la chasse, rencontre une jeune bergère d'une grande beauté. La bergère voit le prince et sa rougeur fait triompher sa pudeur. Elle est pleine de prévenance pour lui et le reconduit à la ville. Le Prince la revoit, apprend qu'elle s'appelle Grisélidis. Son cœur s'enflamme de plus en plus, il décide de l'épouser.
Elle n'arrive pas à y croire. Somptueux mariage.
Griselidis s'instruit des manières du grand monde et se conduit avec bon sens. Elle donne le jour à une fille qu'elle veut nourrir elle-même.
Le Prince la soupçonne de tromperie, de vouloir tendre un piège à sa crédulité. Il se met à l'épier.  Si ses vertus sont véritables, les traitements les plus insupportables ne feront que I 'affermir. Il l'emprisonne, reprend les bijoux qu'il lui a donnés. Réaction de Griselidis.
- " Il me choisit comme un enfant qu'il aime et s'applique à me corriger. Aimons sa rigueur cruelle."
Il lui ôte sa fille, confiée à des religieuses qui ignorent qui elle est. II annonce à Griselidis que la petite est morte.  Elle le console. En réalité, la fille grandit.  A quinze ans. Un seigneur s'éprend d'elle.
Le Prince annonce qu'il va épouser la Princesse (personne ne sait qu'elle est sa fille).  Il demande à Grisélidis, en habits de servante, de parer la future épousée. Grisélidis fait de son mieux.
Cérémonie de mariage. Le Prince  annonce que la jeune promise est en réalité sa fille et qu'il la donne en mariage à son amoureux. Grisélidis est heureuse de retrouver sa fille. Le Prince rend hommage à la patience et à la soumission de Grisélidis, il lui demande de reprendre sa place à la Cour.
Tout le monde loue la vertu de Grisélidis.
"sa patience éprouvée jusqu'au ciel est élevée" ... "une vertu si belle, si séante au beau sexe... "

D'après La patience de Grisélidis, in Contes, de Charles Perrault, texte intégral, Marabout. 1957.


______________________________________________________________________________________

Graine de conte

Trois cigognes se rencontrent.
- "Où vas-tu, toi ?"
- "Moi, je porte un petit garçon à un couple qui essaie d'en avoir un depuis cinq ans."
- "Et toi ?"
- "Moi aussi, j'apporte un bébé à un couple …"
- "Et toi ? "
- "Oh, moi, dit la troisième, je vais dans un couvent.  Je ne leur apporte rien mais j'adore leur faire peur !"
Calendrier Petit Farceur

________________________________________________________________________________________________________________________

m Ce rond est-il rouge ?  Alors ceci vous concerne :

Si vous voulez (continuer à) recevoir ce  Mensuel d’Informations sur l’Oralité, les Conteurs et les Raconteurs:
En Belgique: il vous suffit de verser 12€ au compte BE 75 5230 8016 8151, identification BIC TRIOBEBB de la Maison du Conte et de la Parole de Liège-Verviers, asbl.  Vous serez assuré de recevoir prioritairement, pendant douze mois, un maximum d’informations sur le conte : spectacles, animations, repas contés, formations, balades, ...  en provenance non seulement de notre asbl, mais aussi de bien d’autres associations et d’autres conteurs. 
Pour tous renseignements : 04/367.27.06 ou 087/53.05.74
France et Europe: A cause de frais de port plus élevés, l’abonnement à notre Mensuel vous coûtera 23€.
Paiement par virement international de 23€ (demandez à votre banque des formulaires spéciaux Swiftcode ou BIC), au compte n° BE 75 5230 8016 8151, identification BIC TRIOBEBB Banque Triodos, 139/3, rue Haute, B 1000 Bruxelles de la Maison du Conte et de la Parole de Liège-Verviers, 32/224, avenue Eugène Ysaÿe, B 4053 Embourg. En communication: nom et adresse où envoyer le Mensuel.


   
          Pour la Maison du Conte et de la Parole de Liège-Verviers:
                 Téléphone: 0486/21.87.62 de Philippe Noël
            Courriel: maisonconteliege@gmail.com
             
    Pour le Mensuel:
                 Téléphone: 04/367.27.06 de Marie-Claire Desmette
                 Courriel:    maisonconteparole.liege@gmail.com
                                  
     Sites Internet
           http://conteetparole.blogspot.com    actualité: agenda, articles, contes, …

Aucun commentaire:

Publier un commentaire