samedi 1 décembre 2018

Mensuel Décembre 2018 - N° 312


Mensuel de diffusion d’informations sur l’oralité,
les conteurs et les raconteurs.
décembre 2018 – N°312

P 912122 Bureau de dépôt LIEGE 1–4000   Editeur responsable: Marie-Claire Desmette, av. E. Ysaÿe, 32/224  4053 Embourg


Au sommaire, ce mois-ci:
- Source de contes
- Nouvelles du monde du conte
- Spectacles - Repas – Balades - Ateliers
- 1  « Façon de faire »
- 1 histoire – 1 formulette – 2 poèmes

Tout s'explique : le conte à RTL.


Ce 13 novembre, la réunion du Conseil d’Administration de la Maison était bien en train.  Communication téléphonique de Marion Wagner, préparatrice de l’émission de R.T.L. « Tout s’explique », présentée par Thomas Van Hamme.  Elle est tombée sur notre site et demande la collaboration de la Maison pour préparer l’émission du 6 décembre à 19h45.  Cette préparation aurait lieu le jeudi 15 novembre à partir de 13h.
Le projet est en deux phases.  Thomas Van Hamme doit d’abord relever un défi : apprendre à raconter une histoire.  Deuxième phase : une balade contée.  Cette activité intrigue l’animatrice.  Nous lui en organiserons donc une.
Nous ne discutons pas longtemps pour accepter : une occasion de promotion du conte et de sa Maison de Liège à ne pas manquer ! Petit rameutage de qui est libre de 11h à 16h.  Une petite dizaine de volontaires.
Le 15, nous nous réunissons à 11h autour de nourritures terrestres pour nous préparer, autant que faire se peut.
A 13h, l’équipe de RTL est au lieu du rendez-vous, au Théâtre à Denis : l’animatrice, Thomas Van Hamme, le caméra man, l’homme du son, une stagiaire.  Petit briefing  sur la première phase : le défi de Thomas Van Hamme
Chantal Devillez, une des formatrices de la Maison, lui prodigue quelques conseils.  Prises de vue.  Avec plusieurs « s » !  Thomas se lance dans une histoire de Nasredinn : le délai.  Prisesssss de vue.  En regardant l’émission, vous pourrez apprécier si Thomas Van Hamm a bien relevé le défi.  Il conclut l’histoire avec un conseil aux parents « Racontez des histoires à vos enfants »  Nous ne pourrions qu’être d’accord.
Deuxième acte.  Toute la troupe part vers un parc proche.  Le temps est magnifique, le ciel et les arbres aussi.  Choix d’un lieu précis pour conter.  Nous nous y rendons en groupe.  Marche arrière, marche avant.  Prisesss de vue.
Dialogue entre Philippe Noël et Thomas Van Hamme.  Pourquoi des balades contées, qu’apportent-elles ?
Prisessss de vue.  Philippe conte.  Prisesssss de vue.
Nous nous quittons dans la bonne humeur. Pendant tout l’après-midi, simplicité, collaboration, bonne humeur ont régné entre nous.  Il faut y ajouter la patience pour nous qui ne sommes pas habitués à ce genre d’activité et la gentillesse de Thomas Vanhamme et de toute l'équipe
Il vous reste à regarder l’émission de R.T.L. « Tout s’explique » du 6 décembre à 19h45.  Et dites-vous bien qu’elle ne s’est pas faite en un coup de cuillère à pot mais que nous ne savons pas du tout à ce jour ce qui restera de notre intervention!
En guise de conclusion ?  L‘importance de notre site.  Merci au dévoué qui le tient à jour et au « fou » qui nous a convaincu de le faire !                                      
Marie-Claire et Philippe



Maison du Conte et de la Parole de Liège-Verviers

Conte et musique à danser par Marc Malempré et Philippe Noël,
Léo Dolcimascolo, Michelle Troupin, Gaëtane Windels, Roger Janssen,
Marino, M-Cl Desmette

quand ? le 7 décembre à 20h20h                  où ? Théâtre à Denis, 302, rue Ste Marguerite à Liège
combien ? 4€
infos: 0486/21.87.62; www.maisonduconteliege.be   http://conteetparole.blogspot.com
Une veillée programmée unissant contes, musique et danse.  Venez faire danser vos oreilles et vos pieds.
Pas de scène ouverte en décembre, ce sera pour le 7 janvier de l’année prochaine.



La Veillée du 7 – scène ouverte

organisée par la Maison du Conte et de la Parole de Liège-Verviers

quand ? le 7 janvier 2019  à 20h                                   où ? Théâtre à Denis, 302, rue Ste Marguerite à Liège
combien    ? 3€                                                              carte blanche: Laure Cech
                                                                                       animation : Roger Janssen
Le rendez-vous des conteurs et de tous ceux qui aiment les contes. 
Pour conter, s'inscrire en début de séance auprès de l'animateur.  1 conte d'une durée de 10'. 
La Maison offrira la galette des rois.

Formulette

Nous avons l’habitude de commencer nos veillées par une formulette.  L’animateur dit les premières phrases de chaque strophe.  Le public enchaîne avec « les contes arrivent »
Il existe une version standard.  Egalement des versions personnelles.  Voici celle de Gaëtane Windels pour novembre :

Sur le souffle des vents vagabonds de l'automne
Dans le tourbillon des feuilles dorées privées de sève
          Les contes arrivent

Chargés d'odeur d'humus et de pluie
Piqués de châtaignes et de houx
Sur l'aile des oiseaux qui nous reviennent du Nord
           Les contes arrivent

Dans le parfum des bruyères et des dernières fleurs ,
Réchauffés des derniers rayons du soleil
Traversant les brouillards qui se lèvent au fond des vallées
            Les contes arrivent
            Les contes, le public, les conteurs
                 Sont là.


Source de Contes
 Contes de Boccace (extraits du Décaméron) par Hélène Stevens


J’ai envie de vous parler aujourd’hui d’un trésor pour tous les conteurs ! Le Décaméron écrit en 1346 et considéré en Italie comme le premier ouvrage en prose.  Décaméron veut dire « les 10 journées » et il s’ait d’une action qui se passe pendant la grande peste de 1346-47.
Boccace est né en 1313 à Paris d’un père marchand florentin et d’une mère française de bonne souche.  Il était considéré comme un bâtard.  Il est revenu assez vite à Florence où il s’est occupé de différentes manières.  Il a vécu une grande passion avec Fiametta (un des personnages du Décaméron).
Pendant la grande peste (que Boccace a réellement vécue) 10 jeunes gens de 16 à 24 ans, se réfugient dans le château que possède l’aîné dans la belle campagne de Fiesole.  Ils sont 7 filles et 3 jeunes hommes( des cousins, des amis) qui accompagnent les jeunes filles pour les protéger.  Ils s’isolent ainsi pour reprendre des forces.  Chacun a perdu des êtres chers ou a été abandonné.  Ils décident de se retrouver chaque soir pour danser, rire et raconter des histoires coquines.  La parenthèse dure 10 jours et on commence déjà à les envier et à lancer de fausses rumeurs.  Ils décident alors de rentrer à Florence avec leur nouvelle énergie.
Nous, conteurs d’aujourd’hui, nous pouvons choisis de raconter ces contes.  Il y en a pour tous les goûts.  Ceux qui se passent dans les riches familles, chez les commerçants, les moines, les religieuses sans scrupule, les prisonniers de droit commun libérés pour enterrer les morts, ainsi que les amants sincères.
Il est à noter que Boccace décrit les ravages de l’épidémie dans un récit magnifique, comme Daniel Defoë pour l’épidémie de peste à Londres dans les années 166 et Albert Camus si près de nous.
Le conteur peut choisir de reprendre ce récit plus ou moins longuement, de façon à ne pas réduire le Décaméron à une simple série de contes coquins.
Je souhaite à chacun de s’immerger dans cette prose raffinée de la Renaissance italienne ayant pour credo « Vivez heureux dans l’amour ».

Contes de Boccace, Chivot et Duru, 1882, Editions Baudelaire, Paris 1966.  Egalement Librairie Gründ, 60, rue Mazarine, Paris.

_______________________________________________________________________________________

Nouvelles du monde du conte

·       Organisé par La Surizée asbl & Centre Culturel de Philippeville, Fais-moi un Conte, 25e concours d’expression, Comment tu oses !?
C’est le thème de ce 25e concours. Conteurs en herbe ou en devenir, artistes confirmés, créateurs d’histoires et autres diseurs d’aventures, aiguisez vos plumes. Alors soyez gourmands ! De quoi ? De tout ! Mais surtout… soyez gourmands d’imagination et de créativité !
Les finales organisées les 15 et 16 mars 2019 seront le point d’orgue de cette aventure artistique. Elle propulsera les futurs finalistes au cœur d’un groupe qui comprendra entre huit et dix personnes. Au sein ce groupe, le partage d’expérience(s) aura valeur de préparation, au fil des trois dimanches qui précéderont les finales. Cette préparation est un passage incontournable sur la route des finales.
Le concours permettra ensuite au lauréat de se positionner de façon utile dans le cadre des présélections organisées pour accéder au 20e concours du Festival interculturel du Conte de Chiny, en juillet 2019.
L’écriture du conte est un acte de création : il est bien question d’imaginer une histoire inédite et non pas de proposer une énième interprétation d’un conte existant. Mais avant toute chose, l’attrait pour le monde de l’oralité doit interpeller votre envie et votre créativité. Au-delà du passage obligé par l’écriture, la scène constitue la vraie finalité de la démarche. Bonne création !                                                                                
Echéancier
Envoi des textes pour le 31.01.2019
Présélections connues pour le 22.02.2019 (indicatif)
Formations individuelles les 24.2, 3.3. et 10.3.2019 (des modifications restent possibles)
Finales : 15 et 16 mars 2019
 La réception du conte fait office d’inscription. Elle est gratuite. Chaque participant enverra :
     1- son texte dactylographié en six exemplaires; (même s’il est aussi envoyé par mail)
     2- une enveloppe timbrée à son adresse ;
     3- un formulaire d’inscription (un par conte) dûment complété   à
 “Fais-moi un Conte”, rue de France, 1a - 5600 Philippeville.  Infos au 071-66.23.01 ou sur http://www.culture-philippeville.be/

·       Texte envoyé en espagnol.  Voici une traduction en français :
Salut tout le monde,  Je vous écris pour vous dire est né « conte Iberoamerica » un podcast mensuel sur le monde du conte en Amérique latine où nous avons travaillé quelques mois Andrés Montero, Nicole Castillo, Manuel Brown et Pep Bruno, qui est celui qui les écrit.
Vous avez déjà le premier programme disponible >> https://emilcar.fm/category/decuento/
et ils peuvent le télécharger, abonnez-vous, écouter, commenter ... ce qu'ils veulent. Si tout va bien prouver un intérêt pour eux.
Ici , je l' explique plus en détail le projet >> http://bit.ly/2AtjtTh   Quelle joie.
Je saisis cette occasion pour envoyer des salutations cordiales.   Pep Bruno www.pepbruno.com
Avertissement: Ce message et les pièces jointes est destiné uniquement pour la personne à qui elle est adressée et est confidentiel. Si vous avez reçu ce message par erreur, s'il vous plaît informer l'expéditeur et le supprimer immédiatement. L'utilisation, la divulgation et / ou la reproduction du message peut constituer un crime.
Protection des données: S'il vous plaît noter que vos coordonnées électroniques sont traités conformément aux dispositions de la loi sur la protection des données, étant intégrées dans un fichier appartenant à Pep Bruno, afin d'envoyer des informations, répondre aux questions et contacts génériques. Nous vous informons également que vous pouvez exercer par la communication Pep droits d'accès, de rectification, annulation et opposition Bruno Galán, sec. e No. 7-19171 Chiva (Guadalajara), ou directement dans les liens suivants:
Pour vous désabonner de cette liste, visitez ce lien:
http://www.pepbruno.com/lists/?p=unsubscribe&uid=4c6f9092bb729d68041b3beff936f450
Pour mettre à jour vos préférences visiter cet autre lien:
http://www.pepbruno.com/lists/?p=preferences&uid=4c6f9092bb729d68041b3beff936f450

·       La porte des mondes un an dans le monde des contes et des légendes.  Une brochure éditée par la Ville de Liège, avec un conte pour chaque mois de l’année.
La brochure est effet éditée par la Ville de Liège et avait pour but d'être un cadeau aux participants de la journée, en plus de renvoyer la balle aux bibliothèques de quartier, comme il est dit dans la conclusion.
J'ai réalisé les illustrations et la mise en page dans le cadre de mon travail, puisque je suis sous contrat comme graphiste.
Les textes sont en effet de ma plume mais sont, à la base, du matériau traditionnel. Ils sont toutefois fort personnalisés, et n'ont donc d'autre droit d'auteur que le mien, qui est toutefois moral et non officiel. 
Je pense que la quasi totalité des brochures ont été distribuées pour cette journée. Un retirage avait été imaginé afin d'en laisser à disposition dans les bibliothèques de la ville, afin de faire la promotion du conte en général auprès de leur public. Ce n'est pas d'actualité pour le moment, nous verrons si l'idée sort des cartons.
En tout cas, à part quelques exemplaires, la brochure n'est plus disponible pour le grand public. 1200 exemplaires avaient été tirés pour la journée.                                                                 Benoît Geers
Dommage pour ceux qui ne l’ont pas reçue !  La brochure est vraiment belle et les contes intéressants.  Espérons qu’un réédition « sortira des cartons ».
Merci à lé Ville de Liège pour ce beau souvenir d’un si bon Festival.

& Tante en Ré de Mimie Poncelet. Lucie de l’Ardenne belge ne connait pas du tout sa tante. Pourtant, celle-ci la désigne héritière de ses biens… Sur l’Île de Ré, caché dans un tiroir de la maison, un étrange paquet de lettres. Dans ce roman, Mimie Poncelet vous baladera de son terroir ardennais à l’océan, emportant les lecteurs dans la quête des petits  cailloux semés par cette « Tante en Ré » à la mode du Petit Poucet.
Une écriture particulière, de la poésie et une belle dose d’humour !
Vous pouvez vous le procurer sur le site du « Livre en papier » en navigant dans leur catalogue.
 en vente également à la librairie Carnot à Sedan et à la Maison du Tourisme à Vresse-sur-Semois
 PS : Pourquoi ai-je choisi "Le livre en papier" pour ce roman ?
Tous les livres et romans publiés avec « le Livre en papier » sont intégralement imprimés en Belgique. Ainsi, vous êtes certain qu'il ne sera pas imprimé à l'autre bout du monde par un nébuleux 'réseau d'imprimeurs' de qualité inégale.
Chaque livre est imprimé à la demande à l'unité ou en très petite quantité lorsqu'un lecteur décide de l'acheter, il n'y a donc pas de livres imprimés en masse et envoyés au pilon. De plus, tous les livres sont imprimés dans le même atelier en Belgique ce qui limite la dépense en énergie à son strict minimum. La qualité des matériaux utilisés permet également à votre livre d’être lu et relu. Enfin ils utilisent exclusivement du papier écologique, provenant de forêts gérées durablement. En comparaison, un e-book consomme plus d’énergie que votre livre en papier imprimé à la demande (stockage sur les serveurs, énergie lors de la lecture, production polluante de la liseuse dont la vie et nettement plus limitée qu’un livre… etc. Mimie Poncelet
Je me souviens de Mimie Poncelet, conteuse et organisatrice de spectacles.  Et aussi de sa maison si accueillante.
Noble lecteur, nous avons le bonheur de vous proposer le 11ième  numéro de l’Arbre à Palabres. Ce numéro nous l’avons dédié à l’eau, source de toutes vies et de toutes transformations. Comme vous pourrez le découvrir, nos auteur(es), jongleurs de mots, nous viennent d’horizons de plus en plus larges, leurs talents respectifs traduisent les univers qui leur sont chers : la poésie, l’écriture orale, le vécu utile et transcendant, la transmission des choses égarées. Des portes s’entrouvrent alors sur le passé, courants d’air sur l’inconnu qui nous attend de pied ferme. 
L’Arbre à Palabres qui se veut revue indépendante et multilingue, est soucieux de qualité, d'originalité, tant au niveau de son contenu que de sa forme. 
Mais c'est ton soutien, ami lecteur, qui permet la réalisation de ce "rêve modeste et fou". 
Passons donc sous les fourches Caudines pour te communiquer les modalités d'abonnement. Abonnement : 19 euros (24 euros hors Belgique) pour 4 numéros, dès réception du paiement sur le compte de Madame Toutou asbl. IBAN : BE06 0003 2577 6722 BIC : BPOTBEB1 réf. Abo l'Arbre à Palabres. Abonnement de soutien : 30 euros. 
Bien amicalement de Don Fabulist
_____________________________________________________________________________________
Message important à nos amis conteurs et organisateurs de spectacle

·       Envoyez-nous vos informations avant le 14 du mois précédant la publication,
·       un mois plus tôt pour les formations,
·       complètes et lisibles,
·       par poste à Marie-Claire Desmette, av. Eugène Ysaÿe, 32/224  4053 Embourg.  Tel : 04/367.27.06.
·       ou par courriel à maisonconteparole.liege@gmail.com                                         
·      Ne comptez pas sur les organisateurs de spectacle. Envoyez-nous vous-mêmes vos infos.
Idéalement, vos informations comportent:
organisateur,                            titre,                        genre d'activité,                        artiste(s),
date et heure,                           lieu,                        prix,                                       public cible,             coordonnées pour infos et réservations,                              max. deux lignes de commentaire
N.B. Aucune mention tout en majuscules, svp.
C'est vous qui nous envoyez vos informations.
Veuillez ne pas les noyer dans une mise en page compliquée Epargnez-nous les recherches, l'exploration.
Merci d'épargner le travail bénévole de la rédaction, de la correction, de l'expédition.

Spectacles - Animations - Repas  balades


Mots et Merveilles                                                                                                                           Conteurs en balade
Tous mes chaperons par Sophie Clerfayt

quand ? le 1er décembre à 20h,                                             où ? Café de la Rue, rue de la Colonne, 30, 1080 Bruxelles
combien ? 13/10€, repas compris                                        
infos, réservation obligatoire :097/78.20.75 info@conteursenbalade.be
Le Chaperon Rouge habite tous les pays et parle toutes les langues. Mais qui sont Chaperonske rouchke, Graçinha, Louise et Marilou ?

Tombée des étoiles par Annick Pirlot

quand ? les 1er, 2, 7, 8, 9, 15 décembre                          ? Caverne de Mélusine, 3, rue des Casernes 5024 Gelbressée
combien ? 7 €/ adultes/5 € en dessous de 18 ans.         pour qui ? Tout public, enfants à partir de 8 ans
infos, réservations (indispensable) 081/21 16 67 - 0487/425 129 www.lacavernedemelusine.be
Neige et forêts, amour et mandarines dans les chaussures.  Solstice, lumière, feu, bougies, gui, houx entrent dans la danse.  Part égale de pain pour tout le monde
? Le rire est un lien social très fort entre les gens. Pierre Niney

Maison du Conte de Charleroi
- le 1er décembre à 14h30, 16h00 et 17h30, Contes spécial Saint Nicolas au Théâtre Marignan à Charleroi,

- le 22 décembre,  Contes de Noël au Théâtre Marignan à Charleroi

- le 27 ou 28/12/18 (à préciser) : Contes de Noël au Théâtre Marignan à Charleroi
Nouveau siège social : 53, boulevard Tirou, 6000 Charleroi

Théâtre de la Parole
- le 2 décembre à 16 : 30, Pas peur du loup par Christine Andrien. + 3 ans. 5 .               
      Au Karreveld, Avenue Jean de la Hoese 32, 1080 Molenbeek-Saint-Jean. 02 415 86 03
Des forêts profondes ou des marais spongieux, des petites filles intrépides et inconscientes, des mères parties faire les courses, toutes sortes de sales bête.  Les enfants ont des ressources insoupçonnées !
_______________________________________________________________________________________________________________________________

- le 7 décembre à 19h, Littérature et démocratie  avec José Morais. 5€.
Il exposera ses idées sur la nécessité de garantir une maîtrise suffisante de la langue écrite pour tou.te.s afin de permettre à tou.te.s une participation au processus démocratique.                                        
- le 7 décembre à 21 :00, Territoires de la Mémoire par Christine Andrien (parole)
      Jakès Aymonino, Osvaldo Hernandez et Alexandre Furnelle (musique & chant). 10/8€
Un collectage a été effectué auprès de femmes et d’hommes en alphabétisation. De cette expérience est né un spectacle, mêlant parole, musique, chants et création sonore, autour de leurs voix, la voix de celles et ceux qui luttent au quotidien pour se faire comprendre et se faire entendre…

- le 8 décembre à 16 :00, Et demain ? par Julien Staudt. 8 ans.  8 ad., 6 réduit, Pass Contes, galettes et chocolat.
Dans un monde mécanisé où tout va toujours plus vite, qu'arrivera-t-il si les hommes perdaient la mémoire des histoires? La jeunesse n'aurait-elle plus que le rêve pour imaginer un monde futur, un monde... meilleur ?
___________________________________________________________________________________________________________________________________________

Où ? 7d, rue du Rouge Cloître, 1160 Auderghem. Infos, réservations : 02/736.69.50 ;. info@maisonducontebxl.be
_________________________________________________________________________________________________________________________________________

- le 12 décembre à 19 :00, Ritournelle par Christine Andrien Traduction en langue des signes : Evelyne Devuyst
      Bib. principale de Laeken|246 bd E. Bockstael, 1020 Bruxelles. 7 ans. Infos et réservations : 02.279.37.90.
Une femme et d’un homme sans enfants, d’une fée, de trois petites filles, la différence, et la force qu’elle peut donner.

Racontance
Viva l’Azouza ! par Ahmed Hafiz

quand ? Le 7 décembre à 20h                                  où ? La Fleur en Papier Doré, 55 rue des Alexiens – 1000 Bruxelles
combien ?  Entrée libre.  Au chapeau
Momo transporte sa grand-mère sur son dos à travers Tunis et sa médina pour la mener jusqu'à l'hôpital civil. Une Tunisie bien éloignée des clichés habituels de ce pays de vacances.

Maison du Conte et de la Littérature

Elle et mon genre par Alberto Garcia Sanchez

quand ?  le 8 décembre à 20h         ou ? Château d'Hélécine (Bar des Ephémères) Rue Armand Dewolf, 2 - 1357 Hélécine
combien ? 8€                                 pour qui ?  adultes
infos, réservations :  010/81 41 47 ou reservations@conteetlitterature.be
De quel droit, se met-il  à  parler  de  cette  autre  moitié  de  l’humanité  à  laquelle  il  n’appartient  pas ?  La  question  obsède  cet  homme,  comédien  à  qui  l’on  demande  un  jour  de  concevoir  un   spectacle qui traite de la condition féminine... 

Serments et promesses par Jeanne la Contesse

quand ? le  8 décembre à 14h                         où ? Bibliothèque des Chiroux, rue des Croisiers, 15, 4000 Liège, 1er ét.
combien    ? gratuit                                               pour qui ? tout public
Infos, réservation souhaitée : 04 232 86 49 ; jeanne.godenne@Provincedeliege.be
Prendre un engagement ou rompre une promesse, c'est souvent le début d'une quête, d'un mariage, ... La mort elle-même peut-elle mettre à l'effet d'un serment

? Les destins ne tiennent qu’à un fil, nous en tenons toujours un brin. Luc Templier
TreMa
Une œuvre, un conte par Jean-Claude Van Assche de la Maison du Conte de Namur

quand ? le 8 décembre entre 14h30 et 16h30                          où ? Musée des Arts anciens, rue de Fer, 24, 5000 Namur
combien ? gratuit.                                                                          infos : 081/776.754
Interpeller les gens dans la rue, les inviter à entrer pendant un quart d’heure, les amener devant une œuvre qui inspire.

Les brèves de comptoir par Christophe Dadseux (conteur) et David Van Lochem (guitare)

quand ? le 14 décembre  à 20h                                 où ? café la Toccata, place du marché, 11 - 4000 Liège
combien ? 7€                                                               pour qui ? " ado et adulte
infos : www.rumelin.be
Spectacle de contes et de musique à la carte sur le mode des discussions de comptoir. 

Du bout des lèvres par Ria Carbonez

quand ? le 14 décembre à 20h                           où ? l’Espace Rogier,  Rue de Brabant 23A, 1210 Saint-Josse ten Noode,
infos et réservation : https://muntuworld.org/du-bout-des-levres-quand-lafrique-nous-reconcilie-avec-nos-corps/
Dans le cadre du marathon culturel it’s time to be muntu (il est temps de devenir humain) qui présente les multiples facettes de la créativité contemporaine africaine du 6 au 23 décembre 2018.


Quai des départs renouvelés par Le Lampadaire à deux bosses

quand ? le 15 décembre à 15h                                                                        où ?  à la Fabrique d’histoires à Huy
Infos, réservations : http://www.lampadairea2bosses.be
Pour que les pépins germent, il faut que la pomme pourrisse, a dit Newton avant sa sieste.  Les conteurs regardent cet endroit précis où l’ancien monde bascule et où le nouveau naît.

Dimanches du conte

- le 16 décembre à 14h,  Froid de Canard par Muriel Durant.  A partir de 4 ans.
La Sibérie. De la neige partout. Dans la neige : Canard, un tout petit canard, presqu’un caneton. Seul dans la taïga, Canard cherche un.e ami.e. Pas n’importe quel.le ami.e : un.e ami.e qui n’a peur de rien.

- le 16 décembre à 19h,  Les Combats de l'Ombre par Anne Delval.  A partir de 12 ans.
Vicka, jeune aristocrate russe épouse un homme étrange toujours absent. Il lui remet le trousseau de clés de son immense bâtisse avec l’interdiction formelle d’user de la plus petite….
___________________________________________________________________________________________________________________________

infos, réservation : 0488 512 860 ; info(at)dimanchesduconte.be

Racontance

C’est pas Noël par Céline Antoniucci, Farid Azguy, Dominique Brynaert, Michele di Calogero,
Ahmed Hafiz, Aline Liénard, Guy Kotovitch

quand ? le 22 décembre à 20h30                               où ? aux Ecuries de la Maison Haute, 3 Place Gilson -1170 Bruxelles 
combien ? 12/10/8 €
Un directeur de société (Bébébulle, le champagne des nouveau-nés) en route pour faire signer un contrat de sponsoring aux parents d'un nouveau sauveur de l'Humanité, des conteurs qui racontent Noël en plein juillet.

Barricade
Le grand album de famille par les conteurs de la Troupe des Tous Contes Fées

quand ? le 28 décembre dès 20h30                                      où ? à Barricade, 21 rue Pierreuse 4000 Liège
combien    ? 3€                                                                 infos, réservation: 0476 68 00 73;  www.touscontesfees.com
Contes de grand-mère et souvenirs d’enfance.

? Les trois passoires de Socrate pour la parole : vérité – bonté – utilité.  Sans elles il vaut mieux ne pas le dire.

Ateliers – Formation

Ateliers contes  par  Christian Schaubroeck

- les 5 et 12 décembre 19h30 à 21h30, 
combien    ? 150€                                                                    où ? Anciennes écoles, Chiny  
                                               _______________
renseignements et inscriptions: 0479/99.31.64 ou par mail accueil@lescreateliers.be
S’habituer à prendre la parole en public, gérer son corps, sa voix, découvrir l’art de transmettre un conte oralement, sans support écrit, se débarrasser de nos tics gestuels et de langage.  Voir p. 2.


Aquilone
Couleurs de parole par Michèle Dispa

quand ? les 4 et ? décembre, de 14h30 à 17h30                         où ? avenue de Péville, 56, à Grivegnée
combien ? 90€ par modules.
infos, inscription : Michèle Dispa 0476/213 . 079 ;  midispa.mots@gmail.com
Deux modules distincts de 8 séances: 1. Appropriation, – 2 .Oralité de contes traditionnels. 

Racontance
Atelier de travail par Dominique Brynaert

quand ? le 9 décembre                                               combien ? 105€/3 séances + 35€/séance supplémentaires
pour qui ? perfectionnement                                    infos, inscription : racontance@hotmail.com
Coaching et  invitation de conteurs professionnels pour évoquer leur chemin et leur travail. Chaque participant peut présenter, quand il le veut, un conte en chantier. 

T.A.P.S                                                                                                                                  Maison du Conte de Namur

Initiation au langage de la marionnette par Emilie Plazolles

quand ? les 12 et 13 janvier                                                   à Namur
combien ? 60€                                                                         inscription : 081/77.68.09
Travailler la marionnette-sac.  La marionnette est un excroissance du manipulateur.  Découvrir le travail avec la marionnette, tisser une relation singulière avec le public,

Laboratoire de l’oralité par Don Fabulist

quand ? du 23 au 27 janvier 2019                                                Où ? Gîte Le Chameau qui tousse, Oigniers en Tiérarche
combien ? 475€ formation et hébergement complet compris     pour qui ? conteurs chevronnés
infos, réservation : 060/39.91.99 ; info@donfabulist.be
Continuation des labos de 2017 et 2018, Terre et Eau dans la recherche des différentes formes d’oralité. Travail du silence, de la langue, expression du corps, puissance de l’imagination, réveil de la poésie.

Veillées – Scènes ouvertes

Ces veillées sont des réunions amicales et conviviales, où tout le monde peut conter, éventuellement après inscription.


v Organisé par Racontance, le 1er décembre Les Zapéro-contes Brabant Wallon, à Louvain-la-Neuve à 20h15. (Entrée gratuite, pas de réservation).  Lieu : Atelier d’art de la Baraque, 1 rue des Artisans 1348 LLN  Gratuit avec chapeau pour les artistes.
Vous souhaitez y conter ?  Inscrivez-vous  via l'adresse: racontancebw@hotmail.com 

v Zapéro Contes Charleroi  le 14 décembre organisé par Racontance, au café littéraire "Livre ou Verre", passage de la Bourse, 6000 Charleroi. (entrée par la rue du collège ou la rue de Marchienne)
Les conteurs qui souhaitent y participer doivent préalablement s'inscrire via l'adresse mail: racontancecarolo@gmail.com  Renseignement supplémentaires via le site  www.racontance.be 

v Comme le 10 de chaque mois, le 10 décembre  à 20h30, Contes du dixième jour, organisé par la Maison du Conte de Namur, rue des Brasseurs, 170 à 5000 Namur.  Soirée porte ouverte à thème : Dans la brume.
Chaque 10 du mois, une soirée de contes pour le plaisir d'écouter ou pour s'essayer à conter, que l'on soit conteur amateur ou confirmé.
Pour cette soirée, nous invitons nos amis conteurs à choisir leur histoire en fonction du thème.
Ambiance conviviale assurée. En fin de soirée, nous offrons le rafraichissement.
Si vous souhaitez un retour sur votre prestation, n'hésitez pas à le demander à un membre de l'équipe.
Pour raconter, une seule façon : s'inscrire au 0489 933 548

v Organisé par Racontance, le 21 décembre  à 20h00,  comme le 3ième vendredi de chaque mois, Les Zapéro-contes, à la Fleur en Papier Doré, rue des Alexiens, 55, à 1000 Bruxelles. Entrée gratuite.  Maximum 9 inscrits. Infos: 0474/94.90.69 - racontance@hotmail.com www.racontance.be                
Pour les groupes à partir de 5 personnes, la réservation est toujours obligatoire. Merci de prendre contact directement avec Racontance via l’adresse mail : racontance@hotmail.com ou en appelant (durant les heures de bureau) au 0477/91.04.30.  Pour conter, s'inscrire sur racontance.be@hotmail.com
________________________________________________________________________________
Agenda de décembre 2018

A=animations;  B=balade; C=conférence;  D=Danse; E=exposition; F=formation; Fl=festival ;
J=journée professionnelle; M=musique; R= repas;  S=spectacle; V=veillée-scène ouverte
           
£ SR   01        Tous mes chaperons, Bruxelles.  Voir p. 5.
£ S                 Tombée des étoiles, Gelbressée.  Voir p. 5.
£ S                 Contes spécial Saint Nicolas, Charleroi.  Voir p. 6.
£ S      02        Tombée des étoiles, Gelbressée.  Voir p. 5.
£ S                 Pas peur du loup, Bruxelles. Voir p. 6.
£ S      04        Couleurs de parole, Liège. Voir p. 8.
£ F      05        Ateliers contes, Chiny.  Voir p. 8.
£ S      07        Tombée des étoiles, Gelbressée.  Voir p. 5.
£ SV               Conte et musique à danser, Liège.  Voir p. 2.
£ C                 Littérature et démocratie, Bruxelles. Voir p. 6.
£ SA               Territoires de la mémoire, Bruxelles. Voir p. 6.
£ S                 Viva l’Azouza, Bruxelles. Voir p. 6.
£ S      08        Tombée des étoiles, Gelbressée.  Voir p. 5.
£ S                 Et demain, Bruxelles. Voir p. 6.
£ S                 Elle et mon genre, Hélécine. Voir p. 6.
£ SA               Serments et promesses, Liège. Voir p. 6.
£ SA               Une œuvre un conte, Namur. Voir p. 7.
£ F      09        Atelier de travail, Bruxelles. Voir p. 8.
£ V     10        Contes du dixième jour, Namur. Voir p. 9.
£ SAR 12        Ritournelle, Bruxelles. Voir p. 6.
£ F                 Ateliers contes, Chiny. Voir p. 8.
£ SA   14        Brèves de comptoir, Liège. Voir p. 7.
£ V                 Zapéro Contes Charleroi, Charleroi. Voir p. 9.
£ S                 Du bout des lèvres, Bruxelles.  Voir p. 7
£ S      15        Tombée des étoiles, Gelbressée.  Voir p. 5.
£ S                 Quai des départs renouvelés, Huy. Voir p. 7.
£ S      16        Froid de canard, Bruxelles. Voir p. 7.
£ S                 Les combats de l’ombre, Bruxelles. Voir p. 7.
£ V     21        Les Zapéro-contes, Bruxelles. Voir p. 9.
£ S      22        Contes de Noël, Charleroi. Voir p. 6.
£ S                 C’est pas Noël, Bruxelles. Voir p. 7.
£ S      27        Contes de Noël, Charleroi.  Voir p. 6.
£ S      28        Le grand album de famille, Liège. Voir p. 7.

           

Nous suivons le conseil d’Hélène Stevens
Les trois anneaux ou les trois religions


Saladin est un si grand et si vaillant homme que son mérite l’élève non seulement à la dignité de soudan (sultan) de Babylone, mais lui fait remporter plusieurs victoires éclatantes sur les chrétiens et sur les Sarrasins.  Plusieurs guerres à soutenir.  En plus, il est magnifique et libéral.  Il épuise ses trésors et a besoin d’une grosse somme d’argent.  Il se souvient qu’il y a à Alexandrie, un riche juif nommé Melchisédec qui prête à un taux très élevé.  Le problème est d’obtenir un prêt à un taux raisonnable.
Saladin ne veut pas exercer la force.  Il convoque Melchisédec auprès de lui.
- « Melchisédec, plusieurs personnes m’on vanté ta sagesse et ta science et que tu es versé dans les choses divines.  Je voudrais savoir de toi laquelle de ces trois religions, la juive, la mahométane et la chrétienne, te paraît la meilleure et la véritable. »
Le juif, prudent et sage, se rend compte que le soudan lui tend un piège.  Cependant, il ne perd pas la tête.
- « Seigneur, la question que vous me posez est belle et de la plus grande importance.  Pour que j’y réponde de façon satisfaisante, permettez-moi de commencer par un petit conte. »
« Dans je ne sais quel pays, un homme riche et puissant avait un anneau d’une beauté et d’un prix inestimable.  Il veut le faire passer à ses descendants et ordonne par testament que celui de ses enfants mâles qui aurait cet anneau après sa mort, serait son héritier.  Le bijou passe de générations en générations, jusque dans les mains d’un homme qui a trois enfants, tous trois aimables, vertueux, obéissants, qu’il aime également.
Instruits des prérogatives attachées à l’anneau, chacun des jeunes gens fait sa cour à son père pour l’obtenir.  Le père, qui les chérissait l’un autant que l’autre et l’avait promis successivement à chacun, est embarrassé.
Il s’adresse à un orfèvre très habile et fait faire deux anneaux parfaitement semblables au modèle.  Chaque enfant a le sien.
A la mort du père, grandes contestations entres les frères.  Chacun se croit des droits légitimes à la succession et exige de se faire reconnaître comme héritier.  Comme les anneaux sont parfaitement ressemblants, il n’y a pas moyen de distinguer quel est le véritable.  Le procès de succession si difficile à juger, est encore pendant. 
Il en est de même, Seigneur, des lois que Dieu a données aux trois peuples sur lesquels vous m’avez fait l’honneur de m’interroger.  Chacun croit être l’héritier de Dieu, chacun croit posséder la véritable loi et observer ses commandements.  Savoir lequel des trois est le mieux fondé dans ses prétentions, c’est ce qui est encore indécis et qui, selon tout apparence, le sera encore longtemps. »
Saladin estime que le juif s’est habilement tiré du piège et ne lui en pose plus d’autre.  Il lui parle sans détour, lui expose ses besoins d’argent
Le juif lui prête tout ce qu’il veut, à un taux raisonnable.  Le soudan lui en est reconnaissant.  Il ne se contente pas de rembourser le juif, il le comble de présents, l’attache à sa personne, le traite avec honneur et amitié.
D’après « Contes » de Boccace, Librairie Gründ, 62, rue Mazarine, Paris.  Novembre 1930 ( ?)



Entretien avec Marie-Noëlle VanderMensbrugghe

Site de rencontes


Rez-de-chaussée dix-huitième siècle, cheminées de marbre multicolore, hauts murs peints en blanc, décorés de moulures, la Maison du Conte de Namur. Vendredi matin. Des stagiaires arrivent, un de Huy, une de Spy, deux de Bruxelles ; le moment venu, ils seront douze. Le stage dure trois jours. En début de matinée, Marie-Noëlle VanderMensbrugghe accueille, propose du thé ou du café, vérifie quels stagiaires doivent encore arriver. La formation commence, Marie-Noëlle disparait. En fin de journée, elle revient, s’occupe de la vaisselle, souhaite bon retour. Marie Noëlle est une conteuse, membre de l’équipe de la Maison.
Quelques jours plus tard, décor différent. Une grande pièce dans un bâtiment fonctionnel. Les vastes fenêtres, sur deux côtés, donnent sur de grands arbres. Les feuillages laissent pénétrer un peu de soleil. Trois tables de bureau, fonctionnelles aussi, bois verni, se font face. Au milieu, une table ronde, quatre chaises. Voici le bureau du Tap’s.
Dans le service « Culture » de la Province de Namur, le Tap’s est le département qui soutient le théâtre amateur et, plus généralement, l’expression orale. C’est ici que l’on organise les formations qui ont lieu à la Maison du Conte, six cette année 2018-2019. Marie-Noëlle travaille au Tap’s, c’est une deuxième de ses nombreuses casquettes.
Nous nous installons de part et d’autre de la table ronde. Je demande à Marie-Noëlle comment ces formations ont commencé. Elle a un peu de mal à donner les dates. Elle se lève, plonge derrière son bureau, ramène à la surface une liasse de dépliants. Tous les programmes annuels depuis 1995. Quant à sa collègue Marcelle, elle sort de la pièce, revient en portant une farde d’archives. Là, les courriers remontent au moins à 1991.
Au début, il y a eu un groupe de personnes qui s’intéressaient au conte : quelques fonctionnaires du service  culture, des gens de la ligue des Familles, d’autres. Marie-Noëlle en faisait partie ; à l’époque elle travaillait à la bibliothèque de la Province. Il y avait aussi une certaine Bernadette Malherbe. On se réunissait, on participait à des soirées créatives chez Myriam Mallié, l’une racontait en bibliothèque, un autre en bibliothèque de rue, une autre chez Luttes-Solidarité-Travail. On s’organisait des formations au domaine de la Marlagne : à cette époque-là, il n’y avait pas encore la Maison du Conte de Namur.
C’est suite à une de ces formations, avec un certain Hamadi, que s’est cristallisée  l’idée, parmi  quelques conteuses, de fonder cette maison du Conte. Marie-Noëlle s'est vite jointe à
l'équipe.
A partir de ces moments-là, le Tap’s et la Maison du Conte ont collaboré pour proposer chaque année un programme de formations à destination des conteurs.
Marie-Noëlle explique que les années fastes, il y avait sept formations. Une constante est qu’il y a chaque année une initiation à l’art du conte. Marie-Noëlle explique ce qui est visé là : régulièrement amener au conte des personnes qui n’en ont jamais fait. Cette constance est d’autant plus nécessaire que tous le participants de ce stage ne deviennent pas conteurs. Il y a d’une part les personnes qui y participent en vue de mener une autre activité, par exemple des psychothérapeutes. D’autre part, il y a des stagiaires qui ne continuent pas à conter.
Pour le reste des formations, il ne s’agit pas d’un cycle : chacune est indépendante des autres, ajoute Marie-Noëlle. On essaie de renouveler l’offre tous les ans. Il y a souvent un stage ou une rencontre d’une journée autour du conte pour les petits enfants. Ensuite, on trouve une ou deux formation qui fait lien avec une autre discipline ; ce peut être le travail de clown, ou celui de la marionnette. Cela sera d’ailleurs désormais une contrainte, dans la mesure où le service de la Culture a choisi de travailler la transversalité. C’est ainsi que le
programme annuel, qui pendant des années s’est baptisé « l’Art du conte et du conteur » a, déjà cette année, pris un titre moins spécifique : « Envolée de paroles ».
Chaque année, un ou deux formateurs vient de l’étranger. Je demande à Marie-Noëlle comment elle trouve les formateurs. Elle dit qu’il y a une concertation avec l’équipe de la Maison du Conte. Qu’il y a surtout le bouche-à-oreille, par exemple la participante qui lui glisse « tu n’as pas envie d’inviter untel ? » Marie-Noëlle suit aussi les journées professionnelles de Chiny.
J’avance que le prix des formation est alléchant et que les formations sont en général vite complètes. Marie-Noëlle nuance mon propos. Les stages vites complets sont ceux donnés par un conteur connu. Pour les autres formations, il peut y avoir des places libres plusieurs semaines après la publication du catalogue1. Quant au prix, 30 euros la journée, Marie-Noëlle indique qu’il est le produit de la collaboration entre la Province et la Maison du Conte : la première apporte une subvention et ses service administratifs, la seconde, ses locaux. Marie-Noëlle estime qu’ainsi, les stagiaires paient un montant qui ne représente que deux-tiers de la rémunération du formateur.
Je demande à Marie-Noëlle si ce type de formation tient de l’éducation permanente.
Elle répond que c’est une question qui a longuement été débattue ; que le conte peut être en partie considéré comme de l’éducation permanente, à savoir lorsqu’il met le public en état de participer, de développer une écoute collective et une citoyenneté critique ; mais elle constate que ce n’est pas toujours le cas et elle se dit par conséquent partagée. Je précise ma question : dans la mesure où les formations sont adressées à des adultes et où elles permettent à ceux-ci d’accéder à la création, ne peuvent-elles pas toujours être considérées comme de l’éducation permanente ? Marie-Noëlle maintient que ce n’est pas si simple.
Organiser des formations réserve des surprises. Par exemple, Marie-Noëlle fait une comparaison. Le Tap’s proposant également des formations de théâtre, elle estime que celles-ci n’intéressent que 5 % des acteurs amateurs ; elle évalue par contre à 90 % la proportion des conteurs qui suit des formations. Marie-Noëlle donne à cette différence l’interprétation suivante : au-delà de l’intérêt pour tel ou tel sujet de stage, le conteur présente la spécificité de participer aux formations à cause des autres participants... Pour la rencontre.

Le catalogue est envoyé par la poste fin aout, début septembre.  Pour le recevoir, écrire à
taps@Province.namur.be ou à maisonduconte.namur@gmail.com ; téléphoner au 081/77.68.09 (Tap’s) ou 0489/93.35.48 (Maison du Conte)

_______________________________________________________________________________________

Un cadeau de Phil Detry pour la revue « … que je lis toujours avec grand plaisir »


Novembre

Et chaque année tu en as pris
Des vieux, des grands … et des petits
Des jeunes, des braves … et des amis
Qui n’habitaient pas loin d’ici

Et chaque année il y en a eu un
Un jour tout gris, tout seul, tout saint
Où l’on pense à s’en aller
Voir les gens qui s’en sont allés

Et chaque année on y reva
Penser à eux … qu’on ne voit plus.
Et chaque année on y revoit
Les têtes des gens qui n’y pensent plus

Et chaque année il y en a un
Et bien des fois, bien plus j’y crois,
Un jour où j’n’en oublie pas un
Et qui sont là… au fond de moi.


Décembre

La neige tombe … évidemment
Sur la carte de grand’maman

Des flocons ouateux se balancent …
Sur le sapine à chaque branche

Il y a trop de ces cheveux ….
Ils sont peut-être d’ange heureux

Petit Jésus est en carton
Et les mages sont en papier

Noël ! Noël … Pour moi, le vrai
Il est bien là comme chaque année

Dans les pantoufles près du feu …
Une petite feuille … et tous mes vœux

Joyeux Noël i
                                Bien sain serrement Phil

_______________________________________________________________________________________

m Ce rond est-il rouge ?  Alors ceci vous concerne :

Si vous voulez (continuer à) recevoir ce  Mensuel d’Informations sur l’Oralité, les Conteurs et les Raconteurs:
En Belgique: il vous suffit de verser 12€ au compte BE 75 5230 8016 8151, identification BIC TRIOBEBB de la Maison du Conte et de la Parole de Liège-Verviers, asbl.  Vous serez assuré de recevoir prioritairement, pendant douze mois, un maximum d’informations sur le conte : spectacles, animations, repas contés, formations, balades, ...  en provenance non seulement de notre asbl, mais aussi de bien d’autres associations et d’autres conteurs. 
Pour tous renseignements : 04/367.27.06 ou 087/53.05.74
France et Europe: A cause de frais de port plus élevés, l’abonnement à notre Mensuel vous coûtera 23€.
Paiement par virement international de 23€ (demandez à votre banque des formulaires spéciaux Swiftcode ou BIC), au compte n° BE 75 5230 8016 8151, identification BIC TRIOBEBB Banque Triodos, 139/3, rue Haute, B 1000 Bruxelles de la Maison du Conte et de la Parole de Liège-Verviers, 32/224, avenue Eugène Ysaÿe, B 4053 Embourg. En communication: nom et adresse où envoyer le Mensuel.

          Pour la Maison du Conte et de la Parole de Liège-Verviers:
                        Téléphone: 0486/21.87.62 de Philippe Noël
                        Courriel: maisonconteliege@gmail.com
    Pour le Mensuel:
                        Téléphone: 04/367.27.06 de Marie-Claire Desmette
                         Courriel:   maisonconteparole.liege@gmail.com
     Sites Internet
                         http://conteetparole.blogspot.com    actualité: agenda, articles, contes, …
                         http://www.facebook.com/maisonconteliege.verviers
                            www.maisonduconteliege.be

1 commentaire:

  1. juan gomez19 november 2018 om 18:31
    Gyors penzügyi támogatás nyújtása az veen veen.

    Ebben az even csökkent a kamatláb a jelzálog. Een kamatlábat 10 is 1,8% -ra csökkentettük. Korabban ez 3,7% volt. 2018 júliusában két, összesen 900 000 eurós hitelt kezdtünk el.

    vegye fel velünk a kapcsolatot gyorsan, hogy kihasználhassa ezt a nagy penzügyi promóciót.

    E-mail: daviddurst89@gmail.com

    Whataspp: +18127478384

    RépondreSupprimer