mardi 1 avril 2014

Mensuel avril - 256

Mensuel de diffusion d’informations sur l’oralité,
les conteurs et les raconteurs.
avril 2014 – N°256
 
P 912122 Bureau de dépôt LIEGE 1–4000   Editeur responsable: Marie-Claire Desmette, av. E. Ysaÿe, 32/224  4053 Embourg

Au sommaire, ce mois-ci:

- Nouvelles du monde du conte
- Ile déserte - Formulette
- Spectacles – Animations - Balades
- Repas - Ateliers –Veillées
- Propriété intellectuelle

Aquilone              Maison du Conte et de la Parole de Liège-Verviers asbl

présentent

La Genèse en gros sabots 
par Marie-Claire Desmette

Ou
comment Abraham s’enrichit,
où Jahveh pratique la fécondation de femmes ménopausées,
où quatre mères engendrent les 12 fils de Jacob
tandis que Rachel invente les mères porteuses;
où la gourmandise change le cours de l’histoire,
où Joseph prend son temps pour pardonner,
sans oublier que
Jahveh est plus indulgent pour l’inceste
que pour l’homosexualité
et qu’Il écrit droit avec des cronques lignes ..

Entre naïveté et questions irrévérencieuses, Marie-Claire Desmette vous emmène à travers la Genèse, d’Abraham à Joseph en français patoisé, compréhensible par tous

quand ? le 4 avril à 20h30
où ? Aquilone, 25, boulevard Saucy, 4020 Liège.
combien ? 5€
pour qui ? adultes et ados.
infos: 04/367.27.06; 04/343.17.51; maisonconte.liege@skynet.be  aquilone@skynet.be

__________________________________

Organisées par la Maison du Conte et de la Parole de Liège-Verviers asbl

La Veillée du 7 – scène ouverte 

au Théâtre à Denis, 302, rue Ste Marguerite à Liège
quand ? le 7 avril à 20h                                
combien ? 2€                                                      
infos: 04/367.27.06; maisonconte.liege@skynet.be
animation :Marie-Claire Desmette      carte blanche: Julien Staudt
   

La Veillée du 7 – scène ouverte 

au Théâtre à Denis, 302, rue Ste Marguerite à Liège
quand ? le 7 mai à 20h                                
combien ? 2€                                                      
 infos: 04/367.27.06; maisonconte.liege@skynet.be
animation :Roger Janssen      carte blanche: Chantal Devillez

Décors somptueux, effets spéciaux époustouflants, casting prodigieux,  une soirée conviviale et sans façon.  Chaque fois des surprises !
Pour conter, s'inscrire en début de séance auprès de l'animation.  Contes d'une durée de 10' environ.

__________________________________

Sur une île déserte …  Rubrique de Muriel Durant

Si vous ne pouviez emporter que trois livres de contes (ou autour du conte), lesquels serait-ce ?

« En avril, des pages suis le fil ». Guy Kotovitch a écouté le proverbe, et nous entraîne au fil de ses choix.

Les philo-fables (Michel Piquemal, Albin Michel)… De truculentes petites histoires et de beaux contes de sagesse

Contes de l'Inde (Editions de la Pensée Universelle). On y trouve notamment les fameux « contes du vampire ».
Et, incontournable, le recueil de Henri Pourrat

Outre dans l’univers des contes russes, Guy Kotovitch nous emmène aussi voyager au Tibet et en Chine. Ses héros se montrent valeureux face à l’ennemi ou une bouteille de vodka… tout en étant rempli d’une profonde sagesse.

Participez à l’esquisse de cette bibliothèque rêvée ! Contact : mu.conteuse@gmail.com

N'hésitez pas à répondre à la demande Muriel, vous rendrez service à tous les conteurs.
__________________________________

Formulettes

Amis auditeurs, voyeurs de conteurs
Déposez ici vos tomates et vos œufs pourri de l'incompréhension
Épargnez-vous cet acte, ouvrez grand vos cœurs à l'enfant intérieur
Laissez gambader votre imagination au fil des mots, des accents, des situations
Le film  du conteur commence...  Lâchez prise, et accordez vous avec le guide
Les contes arrivent.                                                                                              Thomas Evrard
__________________________________

Nouvelles du monde du conte

Accordéons-nous.  Cette veillée du 7 mars fut un grand cru.
Pour réussir cette recette gourmande, deux ingrédients: Le conte, l'accordéon
Dans une petite salle, mettre rôtir 8 conteurs de la Maison du Conte, y incorporer un même nombre d'accordéonistes de talent.
Saupoudrer d'un Monsieur loyal généreux, laisser mijoter le tout.
Lorsque le public arrive en nombre, lancer la musique et attendre que la température  grimpe.
Alterner soigneusement ces deux matières sonores de façon à obtenir un mixte revigorant et entraînant.
Mélanger énergiquement par des applaudissements et des rires
Ainsi vous obtenez une farandole de contes, tantôt tendres, tantôt impatients, mais toujours prêts à déguster.
Les accordéons vous entraînent au rythme des histoires, vous font voyager.
Une mixité culturelle qui fond dans les ... oreilles.
Parmi les plats proposés, il y avait de toutes provenances: Marie et ses poulettes, Léo et la naissance de la Sicile, Paul et son capitaine amoureux, Marie-Claire nous a partagé du chou blanc préparé à la roumaine par un roi qui désire épouser sa fille.  Michelle nous offre des sushis d'arbre enrobé de tendresse.  Roger cuisine un tajine d'une enfant aux 1000 parfums. A la sénégalaise, Michèle offre un poisson ensorcelé...
Il y en a eu pour tous les goûts.                                                                               Un apprenti cuisinier
Des photos sur notre page Face Book.  Voir p. 12.

En août prochain, nous aurons le plaisir d’accueillir dans la Grange à Musiques à Paradis (Aywaille) Oliviero Vendraminetto, qui animera chez nous une formation à l’art du conte et ce du 4 au 9 août prochains.
Six jours au cours desquels il se propose d’aborder différents aspects d’approche de l’art de conter : respiration, voix, tics de langage, présence, choix du conte, formes et univers, squelette du récit et pouvoir d'évocation, sens du conte, corporalité,(ah ces mains ...!!) potentiel individuel (le chemin propre à chacun), langage corporel, verbal et non verbal, prosodie, spatialité, mise en scène/espace/rêve, souffrance et jouissance de la confrontation au public. Cette formation s’adresse tout autant aux débutants qu’aux plus expérimentés d’entre vous, Oliviero se faisant fort de s’adapter au niveau de chacun.
Les journées  seront réparties entre des espaces d'exercices et de travail, à raison de 6 à 8 heures par jour de 9h30 à 16h30, Oliviero tenant à une règle absolue : le respect réciproque et une bienveillance constructive dans le groupe.
12 participants maximum. Paf : 160 €, ce prix comprenant la participation au stage et au spectacle de clôture.  Au cours de la formation, des boissons vous seront proposées à prix coûtant.
De nombreuses possibilités de logement existent dans la région,  n’hésitez pas à nous contacter si nécessaire  ainsi que pour tout autre renseignement : Jeanine et Denis DUCULOT, Paradis, 53 4920 Aywaille. Tél : +32 (0) 86 433578; GSM : +32 473 543700; Courriel : d.duculot@skynet.be

Paroles de Conteurs, festival interculturel du conte de Vassivière, du 16 au 24 août 2014.
Voici déjà les formations:
- Raconter avec accompagnement par Aimée de la Salle, du 16 au 18 août.
- Trouver le naturel en nous par Stéphane Guertin, du 16 au 18 août.
- Jouer le héros par Pascal Quéré, du 19 au 21 août.
- Raconter le réel par François Godard, du 19 au 21 août.
- Conter le merveilleux aux tout-petits par Anne Lopez, du 18 au 22 août.
- Un stage avec Jérôme Aubineau vous intéresse-t-il ?  Si oui, nous en informer.
- On peut déjà s'inscrire aux scènes ouvertes.
Infos, inscriptions: info@paroles-conteurs.org  conteencreuse@free.fr

Dans les contes, les maisons sont de toutes sortes : palais, châteaux, petites maisons de pierre, en bois, en brique, faites de sel ou de sucre, elles abritent ogres et ogresses, fées ou vieilles sorcières, princes et bergères.
Lors de cette semaine, dans le cadre magnifique de la forêt de Soignes, les enfants seront invités à rêver, illustrer, raconter, jouer, fabriquer leur maison idéale. Chaque journée sera l'occasion de jeux en lien avec le thème, d'un moment de travail scénique à partir d'histoires de maison, et d'un temps pour la création artistique (maisons lumineuses, en pâte à sel, avec les éléments de la nature, ...)
En fin de stage parents et familles seront invités à venir découvrir le résultat de leur "construction".
Animateurs: Kyung Wilputte et les conteuses de la Maison du conte. 
Du lundi 25 au vendredi 29.08.2014, de 9h à 16h - Accueil participatif à partir de 8h et de 16h à 17h.
Pour enfants de 6 à 9 ans.  100€ / semaine (Collation du matin et goûter inclus)
Info et inscription: La Maison du Conte de Bruxelles, rue du Rouge-Cloître, 7 D, 1160 Bruxelles. 02/736.69.50; info@maisonducontebxl.be   www.lamaisonducontedebruxelles.be

 L'Arbre à Palabres, magazine indépendant de la forêt, 3ième année, n°4.  Une histoire quasi contemporaine de sorcière ou comment les ragots les fabriquaient,  une balade sentimentale dans la forêt, la présentation du charme, des infos sur les fabricants de charbon de bois, personnages que nous rencontrons dans certains contes.  En français, patois et flamand. Abonnement 4 numéros: 19€ BE06 0003 2577 6722 Madamae Toutou asbl.

 Le chant des fées par Sylvie Folmer, Editions Terre de Brume, 10, place du champ clos, F 22100 Dinan. 240 pages, 18€.  Un florilège de contes et de légendes de fées par une conteuse d'origine bretonne. terre.de.brume@wanadoo.fr www.terredebrume.com.

 La belle jarretière verte de Jani Pascal, Planètes rebelles. 172  pages. 16,95€.
infos: info@planeterebelle.qc.ca   L'auteur puise à ses nombreuses lectures, qu’elle offre en partage à ses lecteurs, pour dévoiler les strates de l’inconscient du jeune héros, tout en demeurant fidèle au langage simple et poétique, parfois truculent, qui marque sa démarche de conteuse et d’auteure. Le « magique qui déploie sa puissance à transposer l’inexplicable ». info@planeterebelle.qc.ca

 Quand les sorcières s'arrêtaient à Mirwart 1547-1687 par Jean-Marie Culot et Jean-Pol Weber Les Papiers de Marie Gobay 10, 221 pages, 19€ + frais d'envoi.  Une peinture minutieuse de la lutte dans la Principauté de Saint-Hubert, contre la sorcellerie à travers les textes d'époque. Textes de liaison et mise en perspective.  "Que ces pages soient un hommage à ces femmes et à ces hommes qui furent, par les pouvoirs et les communautés de l'époque, désignés comme boucs émissaires et voués à de cruels enfers."  jeanpolweber@skynet.be

Envoyez-nous vos informations avant le 14 du mois précédant la publication,
un mois plus tôt pour les formations,
complètes et lisibles,
par poste à Marie-Claire Desmette, av. Eugène Ysaÿe, 32/224  4053 Embourg.  Tel : 04/367.27.06.
ou par courriel à maisonconte.liege@skynet.be
Ne comptez pas sur les organisateurs de spectacle. Envoyez-nous vous-même vos infos.
Idéalement, vos informations comportent:
organisateur, titre, genre d'activité, artiste(s),
date et heure, lieu, prix, public cible,
coordonnées pour infos et réservations, max. deux lignes de commentaire

C'est vous qui nous envoyez vos informations.
Veuillez ne pas les noyer dans une mise en page compliquée Epargnez-nous les recherches, l'exploration.
Merci d'épargner le travail bénévole de la rédaction, de la correction, de l'expédition.

L'idéal pour nous, le plus sûr pour vous, c'est le copier-coller
_______________________________________

Spectacles - Animations – Balades - Repas

Maison du Conte de Bruxelles

Voix de traverse – l'autre et le même
- du 2 au 5 et du 21 au 24 avril, résidence de création (projet européen de coopération culturelle),  Avec Christine Andrien, Jakès Aymonino, Henri Marliangeas, Magali Mineur et Joan Francés Tisnèr. www.voixdetraverse.eu

- du 25 au 27 avril, finalisation à Bruxelles avec Christine Andrien, Jakès Aymonino, Fouad Achkir, Osvaldo Hernandez, Henri Marliangeas, Magali Mineur, Ravi Prasad, Joan Francés Tisnèr, les participants aux laboratoires de création, l’ensemble chorale Alen / Christine Mawet, Elyse Galiano, les Ateliers ACT, création textile / Milena Bochet, vidéaste.

- le 5 avril à 19h00, Le contoir par des conteurs de l’Ecole du Conte. Tout public. Gratuit
Petite restauration possible sur place et le bar reste ouvert jusque 22:00

- le 9 avril à 14h00, Loup y es-tu ? par Marie-Ange Mahy. 2,5 ans à 5 ans.
Info et réservation : www.agenda-rouge-cloitre.be
C'est l'histoire d'un loup qui n'avait plus faim du tout du tout... Il rencontre un lapin qui n'aime plus les carottes car elles ne sont pas bio et une galette russe qui lui en fait voir de toutes les couleurs.

- le 12 avril à 16h00, Contes de babouchka par Svetlana Audin. +4 ans. Paf : 6€ adulte, 5€ réduit.
Les Babouchkas connaissent plein d'histoires et quand elles ont le temps elles les racontent à ceux qui veulent bien leur prêter l'oreille. Spectacle suivi d’un goûter galettes et chocolat

- le 12 avril à 19h00, Et la princesse créa l'homme par Kyung Wilputte. +12 ans.  10/5€.
Une princesse. De la semoule, des amandes, du miel et beaucoup d'épices.  Le bonheur, la passion, l'extase...  Pour combien de temps ? Sur base de "Muscambre", conte issu de la tradition méditerranéenne.

- 20h00 Repas. Paf : 12€. Réservation indispensable avant le 04 avril 2014

- 21h00,  Feuille de soie par Françoise De Visscher. +12 ans. Paf : 10/8€.
Gamine, elle fait d'un poisson son ami. Adolescente, elle consacre son énergie à faire pousser un arbre. Femme, elle partage le meilleur ... mais aussi le moins bon ... avec le roi des pêcheurs.

- le 16 avril à 14h00, Qui mange qui ?  par Corinne Pire. +6 ans. Info et réservation : www.agenda-rouge-cloitre.be
C'est une petite fille aux longs cheveux bruns, à l'œil noisette et au sourire espiègle…  Ses pieds sont nus dans ses godillots de cuir, ses genoux sont écorchés… Ce jour-là, elle a faim…

- le 26 avril de 17h00 à 20h00, Les Territoires de la mémoire, spectacle pluridisciplinaire
Tout public. Info et réservation : Maison du conte – 02 736 69 50 – info@maisonducontebxl.be
 A partir des collectages mêlant musique, paroles, chants, et exposition sonore des réalisations de l’atelier « Au fil de la parole ».

où ? rue du Rouge-Cloître, 7D, à 1160 Bruxelles infos, réserv.: 02/736.69.50 www.lamaisonducontedebruxelles.be

- le 09 avril à 14h00,  Pas d’panique par Marie-Noëlle Baquet. +6 ans.  Info et réservation : serveduc@kbr.be
Librarium – Bibliothèque royale de Belgique - 2 bd de l’Empereur - 1000 Bruxelles

- le 16 avril à 14h00, Pas peur du loup par Christine Andrien. +3 ans. serveduc@kbr.be
Librarium – Bibliothèque royale de Belgique - 2 bd de l’Empereur - 1000 Bruxelles

- le 23 avril à 19:00, Lumineuse par Marie-Noëlle Baquet et Evelyne Devuyst (langue des signes). +8 ans
Bibliothèque principale de Laeken – 246 bd E. Bockstael, 1020 Laeken. Info et réservation : 02 279 37 90

- le 27 avril de 12h00 à 16h00, Les voyages imaginaires par les artistes de Voix de Traverse
et le Cercle des Voyageurs.  Tout public. Le Cercle des Voyageur, 18 rue des Grands Carmes, 1000 Bruxelles.
Info et réservation : 02 736 69 50; info@maisonducontebxl.be
Opéra surprise, projection de films d’animation réalisés par des enfants en France et en Belgique, histoires collectées, chants et musique, diffusion sonore…

__________________________________

Racontance                                                                                                        Les Piliers de conte(oir)
L'arbre des plaisirs de et par Cindy Sneessens

quand ? le 5 avril à 20h15.                          où ? A La Fleur en Papier Doré au 55, rue des Alexiens à 1000 Bruxelles.
combien ? 7/6€.                                            
infos, réservation: - 0474/94.90.69 -  racontance@hotmail.com  http://www.racontance.be/reservation_cindy_snessens.html
Lui, il est ivre d’amour, elle pas ! Quand on s’appelle Désiré mais qu’on ne l’est pas, c’est la cata. Par désespoir, le voilà donc errant, roulant comme les tonneaux de vinasse qu’il a vidés.

__________________________________

Y a un os par Bernadette Heinrich

quand ? le jeudi 9 avril en matinée et à 20hr30. où ? Au festival des arts de la parole à Fumay (France).
infos: Cécile Stella – coordo-culture@fumay.fr

__________________________________

La Maison du Conte de Namur

- le 10 avril à 16h, L’autre jour sous un marronnier  par Karine Moers et Marie-Noëlle Van. 5€.
familial à partir de 5 ans.  Réservation indispensable: 0489 933 548.
Une plongée dans la forêt sombre et profonde, parsemée de surprises et de rencontres…

- le 26 avril à 20h30, En avril ne te découvre pas d’un fil par Bernadette Alloin, Karine Moers,
Julie Renson et Christine Volvert.  Adultes et adolescents. 8€. Réservation indispensable: 0489 933 548.
Les histoires seront en dentelle, brodées, cousues de fil blanc, et, certainement, de la plus belle étoffe !
Veillée contée en partenariat avec l’ « Atelier du fil » (LST Namur)

Où ? A la maison du conte de Namur 170, rue des Brasseurs

__________________________________

Maison du Conte de Charleroi

- le 12 avril à 14h30,  A la rencontre de l'ogre, pour enfants de 3 à 5 ans. 5€.

- le 16 avril à 14h30, A la rencontre de l'ogre, pour enfants de 6 à 12 ans. 5€

où ? Maison du Tourisme de Charleroi, place Charles II, 20, 6000 Charleroi.
infos, réservations: 071/86.14.14

__________________________________

Les conteurs en balade
La traversée par Sophie Clerfayt, Muriel Durant, Flavio Macel de Suza
quand ? le 13 avril à 15 et 16h où ? RV Maison de l'Amérique latine, rue du Collège, 27, 1050 Ixelles
combien ? 7/4€
infos, réservation obligatoire: 0497/78.20.75 info@conteursenbalade.be   www.conteursenbalade.be
Vent des histoires, voile de l'imagination, un voyage avec légendes et musique du Brésil pour la découverte du Nouveau Monde.

__________________________________

… avec le regard de notre esprit qui est le regard le plus perçant. Susan Fletcher.

__________________________________

Centre culturel de Perwez                                           Maison du Conte et de la Littérature

La Route du Conte

- le 25 avril à 19h30, Table d’hôte contée par Marianne Brochier, Claudine Lecomte, Annie Roulet et
Sophie Ryckmans. Fruits de la Passion. Chaussée de Charleroi, 6, 1360 Thorembais-Les Béguines.
55€ vin compris, menu 100% bio Réservations indispensables : 0476/60 31 77
Entrelacs de saveurs. Celles qui se content après avoir goûté, celles qui se goûtent après avoir écouté   L’Atelier Conteurs d’Aujourd’hui.

- le 26 avril à 19h00, Souper convivial au Prieuré, Malèves-Sainte-Marie. 20€. Réserv. indisp. pour le 22 avril
Repas + 1 verre de vin, carafe d'eau compris.

- à 20h30, L’exquise envolée par Cécile Blondeel, Ria Carbonez, Marie-Andrée Delhamende,
Bernadette Heinrich, Christophe Scohier, Françoise Vaninnis, Henri Gougaud.
Réservations indispensables. Entrée libre. Chapeau pour les artistes.

- le 27 avril de 11h30 à 12h00, Cornemusez !!! par Arlette Roland et François Parmentier. 0 à 3 ans.

- de 12h-13h, le Barbecue convivial de la bande à Nicole et ses produits locaux !
Adultes : 10€ - Enfants : 6€ - Réservation indispensable pour le 22 avril.

- à 13h, Pirate ! par Anne Borlée.  Tout public à partir de 6 ans.
Il était une fois une conteuse dont l’arrière-grand-père était pirate. Vrai de vrai ! Foi de brigand ! Elle le sait parce qu’elle a trouvé un coffre, son coffre, et les secrets qui y dormaient...

- à 14h30, Chaussette en goguette par Muriel Durant. 0 à 3 ans.
Sacha la chaussette s’ennuie. Perdue au fond d’un tiroir, dépareillée et ne chatouillant plus jamais aucun orteil, elle rêve d’évasion, d’exotisme et de rencontres enrichissantes...

- à 15h, Carnet de voyage à travers l’imaginaire des contes par les élèves de 5-6e de l’école d’Orbais. Entrée libre.

- à 15h05, Du Coq à l’Âne Véronique de Miomandre. Tout public à partir de 3 ans.
Contes et comptines de ferme bio… Jamais on n’a vu , jamais on ne verra l’ânon Quidinon avec des souliers lilas ; Pulchérie, la poule pondre n’importe quoi ! Picoti, Picota!

- à 15h15,  L’autre jour sous un marronnier par Karine Moers et Marie-Noëlle Vandermensbrugghe
Tout public à partir de 5 ans.
Une plongée dans la forêt sombre et profonde parsemée de surprises et de rencontres… Là où vivent les ogres et les loups… où  les arbres se mettent à parler et les loups à chanter…

- à 15h45, Mossi, Poppi et le dernier pissenlit par Muriel Durant. 0 à 3 ans.
Mossi et Poppi les lapins (un noir, un brun) vivent dans une jolie prairie. Leur plat préféré: les pissenlits. Mais un jour, les pissenlits cessent de pousser. Mossi et Poppi décident d’aller les chercher…

- à 16h15,  Contes d’Ecorces et de Brindilles par  Krystina Vassileva.   A partir de 3 ans et demi.
Les histoires qu’on raconte aux enfants le soir font preuve d’amour, font rêver, aident à grandir... Quand 
maman et papa sont occupés, mamy ou papy prennent la relève. Contes, chansons et marionnettes.

- 16h30 Y a un os par Bernadette Heinrich. A partir de 8 ans.
Une tête, un squelette, une superbe princesse. Mince ! Elle aussi, elle a quelque chose qui cloche ! Une rencontre avec les êtres de la nuit, teintée d’absurde et de clins d’œil clownesques.

où ? Rue du Prieuré 37 – 1360 Malèves combien ? 4,50€ - Pass non nominatif pour 4 spectacles : 14€/ Art.27
infos, réservations: 081/23 45 55 -  info@foyerperwez.be

__________________________________

Store d'Italia  par Tous contes fées …au fil de l'Epée

quand ? le 25 avril dès 20h30 où ? R.V. Barricade, 19-21, rue Pierreuse à 4000 Liège.
combien ? 3€ infos, réservation conseillée: 0476 68 00 73
Pour commencer C'era una volta, pour terminer bravissimo, si vous êtes contenets des histoires de là-bas que nous vous racontons ici.

__________________________________

Aimé comme le sel par Anne Grigis

quand ? le 26 avril à 15h, où ? à la Médiathèque Le Phare, Uccle
pour qui ? tout public à partir de 6 ans. Infos/rés : 02 374 09 70, bibjeunesse@yahoo.fr
Contes et violon. 


__________________________________

Lumière du Monde
V'airs la Vue avec Tina Gentile et des conteuses bénévoles

quand: le 27 avril, de 14h00 à 17h20 où ? Archéoforum, place Saint Lambert à 4000 Liège
combien ? non communiqué infos: Tina 0476/68 00 73; www.lumierepourlemonde.be
En faveur de la lutte contre la cécité en Afrique, parcours musical et conté.  Possibilité d'embarquer  pour trois voyages musicaux, médiéval, baroque, jeunes.


__________________________________

Ateliers – Formations

Aquilone
Couleurs de " Parole" par Michèle Dispa

quand ? deux  jeudis /mois  de 14h à 17h. où ? Aquilone, 25, boulevard Saucy, 4020 Liège
infos: 0476-213.079
Perfectionnement.  La formation est complète actuellement. Une session premier niveau commencera en septembre.

__________________________________

Atelier contes pour adultes par Christian Schaubroeck

quand ? le 2e mercredi du mois, débutants: de 19h00 à 20h30;  perfectionnement: de 20h30 à 22h30
où ? Chiny, anciennes écoles pour qui ? dès 17 ans
infos: 0479 99 31 64; 0478 52 66 78  www.lescreateliers.be   www.everyoneweb.be/contesengaume
Découvrir ou d’approfondir l’art de transmettre un conte, oralement, sans support écrit, ni par cœur. Nourrir son récit de sa sensibilité et de ses expériences pour trouver une gestuelle et un langage personnel.

__________________________________

Bibliothèque d'Embourg,
Joyeuse formation au conte par Chantal Devillez

quand ? les 2ième et 4ième samedis: - Initiation, de  13h30à 16h30;  - Perfectionnement, de 9h30 à 12h30
où ? Bibliothèque d'Embourg       combien ? 180/10 séances      
infos, inscriptions: 04/36.15.669; bibliothequescommunales@chaudfontaine.be

__________________________________

Marianne Mongiat                  Contes za rebours                  Bibliothèque  Communale de Libramont

- Ateliers contes et légendes  - niveau 2 avancés le 17 avril de19h30 à 21h30.    Pour ados et adultes .
Approche du conte philosophique, les contes enmusiqués. Comment être autonome par rapport à une histoire. Réappropriation d’une histoire et création. La femme dans les contes.

- Ateliers contes et légendes  - niveau 1 débutants le 24 avril de  19h30 à 21h30.
Pour ados et adultes. 80 € / 10 séances.
Initiation au conte, prise de parole en public, analyse des différents contes, approche de l’oralité, exercices et jeux d’expression, les comptines  et atelier de lecture.   Spectacle le 26 juin.

où ? Bibliothèque communale de Libramont combien ? 80 € / 10 séances l’année
infos, inscriptions:  0493 62.66.23 marimon@outlook.be

__________________________________

Marianne Mongiat                                                  Centre Culturel de Bastogne

- Ateliers contes et légendes  - niveau 2 Avancés le 23 avril  à 21h30.   Pour ados et adultes.
Approche du conte philosophique, les contes enmusiqués. Comment être autonome par rapport à une histoire. Réappropriation d’une histoire et création. La femme dans les contes.

- Ateliers contes et légendes  - niveau 1 débutants le 30 avril de 19h30 à 21h30.
Pour ados et adultes.
Initiation au conte, prise de parole en public, analyse des différents contes, approche de l’oralité, exercices et jeux d’expression, les comptines  et atelier de lecture.

où ? Centre culturel de Bastogne combien ? 80 € / 10 séances l’année.
infos, inscriptions: 0493 62.66.23; conteszarebours@live.be

__________________________________

Atelier de recherche d’arts et techniques de la parole en scène par Valérie Bienfaisant

quand ? samedi tous les 15 jours où ? Académie de Jodoigne, Place Dr Lodewijckx 19 à Jodoigne.
combien ? 40€ par mois. pour qui ? Adulte, à partir de 18 ans
infos, inscriptions: info@conteetlitterature.be ou 010/81.41.47
L’art de raconter une histoire, de lui donner vie, de faire en sorte que le public soit comme au cinéma.      
__________________________________

Trésors de famille par François Lavallée

quand ? les 29 et 30 mai 2014 où ? Mont-Saint-Martin  F 54 350 (près d'Arlon)
combien ? 80€ par personne pour qui ? conteurs débutants ou pas
infos, inscriptions: Christiane Olivier co-productions@sfr.fr -06 77 71 38 79
Par sa mémoire, l’objet devient alors leur trésor de famille et on doit, par une enquête orale, découvrir l’histoire qui a rendu cet objet si précieux...

__________________________________

Veillées – Scènes ouvertes

Ces veillées sont des réunions amicales et conviviales, où tout le monde peut conter, éventuellement après inscription.

Organisé par la Maison du Conte de Charleroi, Contes et surprises, le 3 avril à 20h, à l'Eden, place Jacques Bertrand, 1, 6000 Charleroi.  Infos: 071/202.995.  Pour conter: maisonducontecharleroi@gmail.com
Chaque premier vendredi du mois, Scène ouverte, carte blanche, à la Ferme des Sanglochons, chaussée de Namur, 42, à 6840 Verlaine.  061/22.22.33.
Organisé par la Maison du Conte et de la Parole de Liège-Verviers, le 7 avril à 20h, La Veillée du 7 – scène ouverte au Théâtre à Denis, 302, rue Sainte Marguerite à 4000 Liège.  2€.  Pour conter, s'inscrire en tout début de séance.
Comme le 10 de chaque mois, le 10 mars à 20h30, Contes du dixième jour, organisé par la Maison du Conte de Namur, rue des Brasseurs, 170 à 5000 Namur.  Paf: 3€ pour tous. Pour raconter, s’inscrire au 0489 933 548. info@maisonducontenamur.be
Le 18 avril à 20h00,  comme le 3ième vendredi de chaque mois, Les Zapéro-contes, à la Fleur en Papier Doré, rue des Alexiens, 53, à 1000 Bruxelles. Entrée gratuite.  Maximum 10 inscrits. Infos: 0474/94.90.69 - racontance@hotmail.com www.racontance.be   Pour conter, s'inscrire sur racontance@hotmail.com
Veillée contée du Didactic Circus. Rendez-vous le dernier vendredi de chaque mois, à 20h00 à la bibliothèque communale de Paliseul. 3 rue des Prés, 6850 Paliseul. Prix libre et auberge espagnole.
0476 62 86 51 ; 0498 32 37 81. www.myspace.com/salauds2pauvres

__________________________________

Pépé Crochet

Pour convaincre les enfants de ne pas se baigner seuls, les Belges créèrent une légende terrifiante: l'histoire de Pépé Crochet, un monstre de lac qui attrape les enfants dans l'eau avec l'aide de ses mains en forme de crochet. Non seulement il vous noiera mais vous éventrera avant votre coup de mort et vous mangera tout rond sans laisser de trace derrière lui.
La légende dit ceci :
Un jour, une femme de Nohan, envoie son enfant, âgé de 8 ans, chercher de l'eau au puits. C'est l'hiver, la nuit commence à tomber. Après quelques temps, la mère s'inquiète de ne pas voir revenir le garçon. Elle part à la recherche de ce dernier et le retrouve près du puits, aux prises avec un Pépé Crochet tentant d'emporter le gamin au fond du puits. La mère réussit en se battant de toutes ses forces à dégager et récupérer son fils. Toute sa vie, il se tiendra à l'écart des eaux.
En Belgique, dans l'Entre-Sambre et Meuse, on l'appelle l'homme au crochet ou l'homme au havet, en Gaume, on le nomme Maria Crochet. En France, dans le village de Sauces-Monclin, elle sera Mémé Crochet. Que leur prénom soit Henry, Jean, Marie ou autres, le rôle reste le même : celui d'emporter au fond des eaux, les enfants imprudents qui s'approchent des puits, des étangs ou des mares. Un crochet en guise de main lui facilite la tâche.
 
envoyé par Jean-Claude Van Assche.

Agenda d'avril 2014

A=animations;  B=balade; C=conférence;  E=exposition; F=formation; Fl=festival ; M=musique
R= repas;  S=spectacle; V=veillée- scène ouverte

 S 02-… Voix de traverse, Bruxelles. Voir p. 4. Plusieurs activités
 V Contes et surprises, Charleroi.  Voir p. 8.
 S 04 La Genèse en gros sabots, Liège.  Voir p. 1.
 VA Scène ouverte, carte blanche, Verlaine. Voir p. 8.
 SA 05 Le contoir, Bruxelles. Voir p. 4.
 S L'arbre des plaisirs, Bruxelles. Voir p. 5.
 V 07 La Veillée du 7 – Scène ouverte, Liège.  Voir p. 1.
 S 09 Loup y es-tu, Bruxelles. Voir p. 4.
 S Pas d'panique, Bruxelles. Voir p. 5.
 S Y a un os, Fumay (France). Voir p. 5.
 S L'autre jour sous un marronnier, Namur. Voir p. 5.
 F Ateliers contes pour adultes, Chiny. Voir p. 7.
 V 10 Contes du dixième jour, Namur. Voir p. 8.
 SR 12 Contes de babouchka, Bruxelles. Voir p. 4.
 S Et la princesse créa l'homme, Bruxelles. Voir p. 4.
 S Feuille de soie, Bruxelles. Voir p. 4.
 S A la rencontre de l'ogre, Charleroi. Voir p. 5.
 F Joyeuse formation au conte, Embourg. Voir p. 7.
 B 13 La traversée, Ixelles. Voir p. 5.
 S 16 Qui mange qui, Bruxelles. Voir p. 4.
 S Pas peur du loup, Bruxelles. Voir p. 5.
 S A la rencontre de l'ogre, Charleroi. Voir p. 5.
 F 17 Ateliers contes et légendes, Libramont. Voir p. 7.
 V 18 Zapero-contes, Bruxelles. Voir p. 8.
 S 23 Lumineuse, Bruxelles. Voir p. 5.
 F Ateliers contes et légendes, Bastogne. Voir p. 7.
 F 24 Ateliers contes et légendes, Libramont. Voir p. 7.
 Fl 25 La route du conte, Malèves. Voir p. 6. + de 13 activités
 S Store d'Italia, Liège. Voir p. 7.
 V Veillée contée du Didactic Circus, Paliseul.  Voir p. 8.
 S 26 Les territoires de la mémoire, Bruxelles. Voir p. 4.
 S En avril ne te découvre pas d'un fil, Namur. Voir p. 5.
 S Aimé comme le sel, Uccle. Voir p. 6.
 F Joyeuse formation au conte, Embourg. Voir p. 7.
 S 27 Les voyages imaginaires, Bruxelles. Voir p. 5.
 SA V'airs la vue, Liège. Voir p. 6.
 F Ateliers contes et légendes, Bastogne. Voir p. 7.

mai 2014

 F 29-30 Trésors de famille, Mont-St-Martin (F).  Voir p. 8.

__________________________________

Je m'appuie sur des expériences personnelles et des livres en ma possession.  Je ne désire entraîner personne à ma suite.  Voici,  partielles et personnelles et dans un certain désordre, des

Réflexions de conteuse sur la propriété intellectuelle
Un ami m'a passé un livre où est présenté Jean-François Bladé, collecteur de contes de Gascogne (Philippe Tock le cite dans l'article du mois dernier) , avec une réflexion sur le collectage de contes et chansons populaires.  Le sujet est intéressant, j'y reviendrai.

Apologie pour le plagiat et d'autres articles.
Mais, dans le même livre, il y a – heureux hasard – pour autant qu'il y ait des hasards – deux articles intitulé  "Apologie pour le plagiat".  Ce qui, a contrario, concerne la propriété intellectuelle.  Le livre dont il est question est "La Vie Littéraire IV, d'Anatole France, Bibliothèque contemporaine, Calmann-Lévy, 1892. 370 pages.  Cet ouvrage reprend 29 commentaires, l'auteur se défend de faire des critiques, sur des événements littéraires du temps.
Voyons l'Apologie pour le plagiat.  Il ne concerne pas directement le conte mais est un bon point de départ.  Le premier article traite d'une accusation contre Alphonse Daudet d'avoir plagié une situation dans un roman.  Anatole France retrouve la même situation dans au moins trois romans.  Il conclut: "la vérité est que les situations sont à tout le monde".
Plagiat.  En droit romain, au sens premier, le plagiaire est l'homme qui détourne les enfants d'autrui, vole les esclaves.  Au figuré, un voleur de pensées.  Nos auteurs contemporains (fin 19ième siècle) se sont mis dans la tête qu'une idée peut appartenir à quelqu'un.  Il faut considérer, en effet, que ce qu'on appelle en littérature une idée, est maintenant une valeur vénale.  Par malheur, le nombre de situation et de ces combinaisons est plus limité qu'on ne pense; …le passions humaines sont peu nombreuses.  C'est la faim et l'amour qui mène le monde ….. Aucun homme ne peut se flatter raisonnablement de penser quelque chose qu'un autre homme n'a pas déjà pensé avant lui.  … Il sait qu'une idée ne vaut que par la forme et que donner une forme nouvelle à une vieille idée, c'est tout l'art, et la seule création possible à l'humanité. (Anatole France.)
Le deuxième article analyse le cas du Tartufe de Molière, "copie" d'une pièce de Scarron, qui lui-même a trouvé son inspiration dans "Hypocrites", d'un auteur espagnol.  D'autre part, La Fontaine avoue lui-même avoir pillé Esope, Le Tantcha Tantra, les 1001 Nuits.  Le hasard, toujours lui, accumule les exemples de plagiat dans cet ouvrage.  Homère a inclus – mal inclus – des éléments archaïques et populaires.  Un autre article parle des nombreuses créations sur le thème de Cléopâtre.
Revenons à Anatole France.  Anatole France regrette la vénalité de la littérature par les droits d'auteur.  Aurait-il pu mener une carrière littéraire comme la sienne sans les droits d'auteur.  A-t-il jamais renoncé à les toucher ?  A moins d'avoir un protecteur riche et puissant, comme avant.  Quel système est préférable ?

Emergence de la propriété intellectuelle
Me voici en possession de matériaux.  Première observation.  La propriété intellectuelle n'existait pas du temps de Molière et de La Fontaine.  Elle fait sa première apparition, en 1777, lorsque Beaumarchais crée la Société des auteurs, pour défendre ceux-ci contre les libertés que prenaient les acteurs envers le texte.  D'une façon plus générale, la propriété intellectuelle a commencé à être codifiée à la Révolution française, avec l'organisation de l'aspect financier.  Je ne vais pas chercher à faire l'historique dans les différents pays.  Daudet, tout comme nous, sommes soumis à la notion de propriété intellectuelle et de droits d'auteur.
Qu'en est-il pour nous, conteurs ?  Je ne suis pas juriste et ne vais donc pas me mêler de l'aspect légal ni de l'organisation de la perception des droits d'auteur.  Je reste dans le domaine du respect de la propriété intellectuelle.  Dès l'abord, nous devons faire la différence entre les contes traditionnels et les contes d'auteur.  Entre les contes d'auteur dans le domaine public, 70 ans après la mort de l'auteur, et ceux qui ne le sont pas.   Les contes traditionnels sont à tout le monde.  Les contes d'auteurs tombés dans le domaine public aussi.  Les contes d'auteur qui, ne sont pas dans le domaine public sont la propriété de l'auteur.  Pas aussi simple qu'il y paraît.

Contes traditionnels /contes d'auteur
Je m'avance dans une jungle et vais tenter de débroussailler.  Comme le dit Anatole France, les grands thèmes appartiennent à tout le monde.  De même, beaucoup de contes traditionnels sont bâtis sur un petit nombre de schémas.  A partir de leur mise en scène, cela se complique.  Nous devons examiner les situations, les éléments du récit.  Certaines situations sont de tous temps et de partout.  Par exemple, deux amoureux s'aiment, rencontrent des obstacles, sont aidés, "se marièrent et …"  Une situation vraiment originale existe-t-elle ?  Au risque de contrarier Anatole France, je dirais que oui.  "Le vilain petit canard", qui raconte la vie de Hans Christian Andersen, me paraît original, comme d'autres récits de cet auteur.  Mais Hans Christian Andersen est mort en 17875, ses œuvres sont donc dans le domaine public.
Il est parfois difficile de savoir si un conte est un conte d'auteur ou un conte traditionnel.  Beaucoup de gens croient que "le vilain petit canard" est un conte traditionnel.  J'ai eu en main un album illustré pour enfant,  qui présente l'histoire de la soupe au caillou dans le monde animal.  Si je n'avais pas lu et entendu de nombreuses versions de cette soupe au caillou, je pourrais croire que l'idée de l'auteur de l'album est originale.  Pour juger si une situation est originale, il faudrait une connaissance encyclopédique que nous ne pouvons pas avoir.
Les éléments du récit.  On peut trouver ici plus d'originalité.  A nous de juger honnêtement.  Si j'entends un conteur intégrer dans un conte traditionnel des personnages, des faits, de l'actualité, je dois me dire que cela est original.  Il ne serait pas honnête de m'en emparer sans en référer au conteur.  De même, je ne vais pas essayer de calquer le style d'un autre conteur.  Cela me gêne d'entendre des conteurs-perroquets.  Nous savons tous que nous avons à nous approprier le conte et le faire nôtre par notre réécriture et la façon de le présenter.  Mais quid des citations ?

Transmission orale.
De conteur à conteur.  Certains disent: "conteur voleur !"  Pourtant ce genre de passage est bien dans la ligne de nos ancêtres conteurs.  Quelques problèmes quand même.
Il faut d'abord savoir si le conte entendu n'est pas un conte créé de toutes pièces par le conteur.  Dans ce cas, il lui appartient.  Autre exemple.  Michel Hindenoch a ajouté un personnage à un conte traditionnel.  Il estime que ce personnage lui appartient et ne peut être repris par un autre conteur sans son autorisation.  Mais voilà, en l'écoutant, peut-on déceler l'apport personnel ?  Quand je présente un conte de ma plume, je le dis en commençant.  Jusqu'à présent, personne n'a manifesté le désir de le reprendre.  Quand les ministres d'un sultan portent des noms dérivés d' celui d'hommes politiques actuels, on peut dire que cette forme-là est un apport du conteur et, à mon sens, malvenu de le copier sans permission.  (De toutes façons, il est malvenu de conter-perroquet)  
La Charte des Conteurs de Association Nationale des Conteurs d’En France, http://www.ancef.org  dit dans son chapitre IV:
1- Dès que nous exerçons notre Art hors de la sphère strictement privée (le cercle de famille), nous nous  engageons, comme doit le faire tout citoyen, à connaître et respecter les lois sur la propriété intellectuelle, artistique et littéraire. (cf: Loi N° 57-298 du 11 mars 1957 et loi N° 85-660 du 13 juillet 1985, disponibles facilement dans les mairies).  En Belgique, loi du 18 juin 1994.
2- Nous reconnaissons, comme c’est le cas pour toute œuvre d’Art, que lorsqu’un Conteur publie un Conte ou le raconte en public, sa version ne tombe pas pour autant dans le «domaine public». Tout apport personnel de sa part (boniments, formulettes, motifs, épisodes, images, formulations, tournures, etc...) restent de droit sa propriété exclusive. Leur emprunt ne saurait donc se concevoir sans le consentement de leur auteur, ni à l’insu de l’auditoire. Nous nous engageons par conséquent à ne pas enregistrer, ni transcrire, ni diffuser -même partiellement- les versions de nos confrères sans leur accord.
Personnellement, je suis d'accord avec ces dispositions.

Transmission écrite;
Certains diront que même les contes traditionnels ne nous sont connus que parce que nous les trouvons dans les livres.  Ce qui m'amène à parler de l'éditeur et des auteurs.  Auteurs au pluriel,  j'y inclus le véritable auteur, le traducteur, l'illustrateur.
Prenons un exemple: les contes des frères Grimm.  Il s'agit de contes collectés dans des milieux populaires et mis en forme par les auteurs.  La matière est donc: contes populaires et ils appartiennent au patrimoine de l'humanité. Comme je ne lis pas l'allemand, j'ai connu ces contes à travers une traduction.  Je possède deux recueils en français.  Un a été publié à une date non mentionnée, sans nom de traducteur.  Un autre, un très bel ouvrage mentionne le nom de la traductrice, reprend des illustrations anciennes dont on détaille soigneusement les crédits photogra-phiques,  auxquelles s'ajoutent des illustrations originales dont l'auteur est connu.  Date de publication: 2013.  Pour moi, nous avons toute liberté d'utiliser les textes comme base de réécriture.  Surtout que les thèmes et beaucoup d'éléments du récit existent dans bien des versions provenant d'autre pays que l'Allemagne et certaines ont été publiées bien avant les frères Grimm.  Par contre, utiliser les illustrations pour un Kamishibaï demanderait d'obtenir l'autorisation de reproduction.  Beaucoup des contes de Grimm, version française, sont sur Internet et facilement copiables.  Faut-il en déduire que ceux-là et bien d'autres, sont à notre disposition ?
Pour certains, le changement de forme induit une autre histoire.  Nous qui passons d'une version écrite à une présentation orale, aurions-nous de facto tous les droits ? Reprendre toutes les péripéties, les noms des personnages, les répliques me paraît abusif et … dangereux.
Oui, les contraintes de l'une et l'autre forme ne sont pas pareilles.  Oui, pour autant que ce passage de l'écrit à l'oral ne soit pas un simple calque, un servile plagiat.

Abus de la propriété intellectuelle de l'éditeur et de l'auteur ?
Au début de Les Esprits élémentaires de Karl Grün, Guy Trédaniel éditeurs, nous pouvons lire: Tous droits de reproduction, traduction et adaptation sont réservés pour tous pays.  Dans cet ouvrage, je trouve des commentaires et des poèmes.  Ils appartiennent à l'auteur.  Mais tout le travail de l'auteur repose sur l'analyse de contes traditionnels.  Ni éditeur ni auteur ne peuvent se réserver aucun droit sur la Danse des Korrigans, par exemple, ou les nombreux récits de nains, nutons, elfes, etc …, une foule d'histoires qu'on trouve dans d'autres livres et dans la tradition orale.    Pour moi, la notion de réserve concerne uniquement les poèmes et les commentaires qui illustrent chaque point.  L'auteur est mort à la fin du 19ième siècle.  Il serait donc dans le domaine public, sauf qu'il s'agit d'une publication posthume date de   .  Si droits il y a, ils seraient sans doute pour l'éditeur et/ou les descendants, je ne vais pas entrer là-dedans.
Dans l'Avertissement au début de "Femmes qui courent avec les loups" de Clarissa Pinkola Estès, je lis:  les histoires …. la femme squelette … sont protégés par un copyright et ne sont donc pas dans le domaine public.  Or, la Femme Squelette est un conte traditionnel Inuit et Estès n'est pas la seule à l'avoir inséré dans un livre.  Disons que le copyright s'applique sur la lettre de sa réécriture et non sur le fond.

Générosité.
Claude Seignoles a collecté un grand nombre de contes en France.  Il s'est aperçu que certains thèmes n'avaient pas été traités dans certaines régions.  Il a alors inventé des histoires sur le modèle et avec des éléments des contes traditionnels pour pallier ce manque.  Ces deniers contes sont donc des contes d'auteur.  Nicolas Bonneau voulait en travailler.  Il a téléphoné à Claude Seignoles pour avoir son autorisation.  Claude Seignoles  lui a répondu qu'il était honoré qu'on raconte ses histoires et qu'il donnait bien sûr son autorisation.  Il a ajouté: " J'espère que vous me trahirez un peu."

Voilà où j'en suis.  A vous maintenant.
                                         Marie-Claire Desmette

__________________________________

Tristan

Cette histoire s'est passée au temps où les gens ne courraient pas après le temps, où "Féerie" avait son monde, ses frontières n'étaient que brumes et collines, où les chevaliers en armure combattaient les dragons.
En ce temps-là, une femme accouche.  Elle est seule. Son époux, Rivalen, est parti à la guerre et a trouvé la mort. Elle est triste. Toutes ses pensées s'en vont rejoindre son bien-aimé.
Le dernier sang ! Le premier cri ! Et l'enfant est là.  C'est un garçon !
La jeune mère le prend dans ses bras, dépose sur son front un baiser léger et en laissant couler une larme, lui dit : - Oh mon fils ! Je suis si triste de te laisser ici, sur la terre des hommes. Car je m'en vais, mon fils ! Je m'en vais rejoindre mon époux. Voilà pourquoi je te donne le nom de Tristan.

extrait d'une version orale retranscrite dans le livre "Tristan et Yseult" édité par les Editions Langlois
__________________________________

 Ce rond est-il rouge ?  Alors ceci vous concerne :

Si vous voulez (continuer à) recevoir ce  Mensuel d’Informations sur l’Oralité, les Conteurs et les Raconteurs:
En Belgique: il vous suffit de verser 12€ au compte BE 75 5230 8016 8151, identification BIC TRIOBEBB de la Maison du Conte et de la Parole de Liège-Verviers, asbl.  Vous serez assuré de recevoir prioritairement, pendant douze mois, un maximum d’informations sur le conte : spectacles, animations, repas contés, formations, balades, ...  en provenance non seulement de notre asbl, mais aussi de bien d’autres associations et d’autres conteurs.
Pour toutes informations: 04/367.27.06
France et Europe: A cause de frais de port plus élevés, l’abonnement à notre Mensuel vous coûtera 23€. Infos: 0032/(0)4/367.27.06.


permanence téléphonique Maison du Conte et de la Parole de Liège-Verviers:
- le mercredi matin, de 8h30 à 12h30 au 04/367.27.06, chez M-Cl Desmette.
- répondeur: 087/42.06.39chez Paul Fauconnier (attention, nouveau numéro !)
sur Internet: maisonconte.liege@skynet.be
                     http://conteetparole.blogspot.com    actualité: agenda, articles, contes, …
                     http://users.swing.be/paroleactive/   archives: articles, contes, pages perso, *  
                     http://www.facebook.com/maisonconteliege.verviers

Aucun commentaire:

Publier un commentaire